Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 avril 2014 4 24 /04 /avril /2014 09:31

A la sortie du télécabine, un petit sentier amène à la terrasse du Café, emplie à craquer ! sous le soleil. La vue dominante sur La Corne d'Or est à couper le souffle. Juste à côté, une baraque vend des sortes de crêpes fourrées au fromage ou aux patates.

Là, le balayeur a mis son outil sur l'épaule mais il a fière allure, non ? Et surtout le sourire...
Là, le balayeur a mis son outil sur l'épaule mais il a fière allure, non ? Et surtout le sourire...
Là, le balayeur a mis son outil sur l'épaule mais il a fière allure, non ? Et surtout le sourire...

Là, le balayeur a mis son outil sur l'épaule mais il a fière allure, non ? Et surtout le sourire...

Notre crêpe à la main, nous finissons par dégoter une table vide et deux chaises. Ouf !

Sauf qu'on s'voyait déjà... déguster une excellente bière turque mais que... pas d'alcool au café Pierre Loti. Durant tout notre séjour seulement deux endroits ne serviront pas d'alcool. Dommage, leurs bières, je viens de le dire sont excellentes et le vin est très bon aussi.

Pas d'alcool, mais ici, comme partout dans Stamboul, le sol est d'une propreté absolue : un balayeur y veille sans relâche...

 

L'intérieur du "café Piyerloti"
L'intérieur du "café Piyerloti"
L'intérieur du "café Piyerloti"
L'intérieur du "café Piyerloti"
L'intérieur du "café Piyerloti"

L'intérieur du "café Piyerloti"

Pierre Loti (1850 - 1923) a été un grand écrivain (délaissé aujourd'hui) mais aussi un grand voyageur. On prétend que c'est ici, alors jeune officier de marine, qu'amoureux négligé par la belle Aziyadé, il se rendait lorqu'il habitait à proximité, dans le quartier d'Eyüp.

Dans la salle du café, outre un vieux poêle en céramique, de nombreuses lithographies de Pierre Loti ornent les murs.

Istanbul : le café de Pierre Loti
Istanbul : le café de Pierre Loti
Istanbul : le café de Pierre Loti
Istanbul : le café de Pierre Loti
Istanbul : le café de Pierre Loti

Pour redescendre vers le bateau, pas de télécabine pour notre groupe de visiteurs, mais un cheminement à travers un cimetière ou de très anciennes sépultures identifiables par leurs colonnes cotoient des tombes récentes.

Et comme partout, y compris dans les musées, au milieu des ruines antiques, des chats (entretenus par l'état...) mais nous en verrons aussi dans les vitrines des magasins, chouchoutés par leurs propriétaires.

Retour au bateau en passant devant des pêcheurs rafistolant leur matériel
Retour au bateau en passant devant des pêcheurs rafistolant leur matériel
Retour au bateau en passant devant des pêcheurs rafistolant leur matériel

Retour au bateau en passant devant des pêcheurs rafistolant leur matériel

Partager cet article

Repost 0
Published by Philomène - dans Voyages...
commenter cet article

commentaires

Blog Ribambelle D'écritures

  • : LEMONDEPHILOMENE
  • LEMONDEPHILOMENE
  • : Ecritures, lectures, autres slams et divagations par Jeannine Anziani alias Philomène
  • Contact

Profil

  • Philomène
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !

Ouvrages parus

!cid 784A2A53-C404-499D-B6DE-691DD5C21D7B@home

 Phocette, la petite souris marseillaise (Editions de l'Hippocampe)

Recherche