Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 octobre 2014 4 09 /10 /octobre /2014 13:05

"J'aimerais tant voir Syracuse, l'ïle de Pâques et Kerouan"....

Au nom de Syracuse en effet, qui n'entend pas le refrain dans sa tête ? Par contre qui sait qu'Archimède vit le jour dans cette noble cité ?

Syracuse, fondée par des Corinthiens au VII ème siècle avant J.C. est désormais classée par l'UNESCO au patrimoine mondial de l'humanité.

Brillante et rebelle, elle fut en guerre contre Les Athéniens qu'elle vainquit mais dut se rendre un peu plus tard aux Carthaginois.

Pour cette escale, nous avons débarqué en chaloupe ! Magique. Inutile de vous dire que nous sommes tombés sous le charme des ruelles moyenâgeuses et des palais baroques de l'île d'Ortygie reliés à la terre par un pont. Toutes les époques s'entremêlent dans une douce harmonie.

La Piazza del Duomo est une magnifique place piétonne qui accueille la cathédrale.

Le Louis AURA au mouillage Photo Nicole Blondel) et la Piazza del Duomo (photo du net)
Le Louis AURA au mouillage Photo Nicole Blondel) et la Piazza del Duomo (photo du net)

Le Louis AURA au mouillage Photo Nicole Blondel) et la Piazza del Duomo (photo du net)

Après la visite de la ville, nous nous sommes rendus en car au parc archéologique. Ou subsiste toujours un impressionnant théâtre grec aux gradins creusés dans la roche, ce qui explique son bel état de conservation.

Sur le site on peut également admirer l'amphithéâtre romain mais aussi "L'oreille de Denys". Denys, tyran de Sicile qui appela le fameux Platon pour lui prodiguer des conseils.: un désastre ! Comme quoi un bon philosophe ne fait pas forcément un bon stratège !

Petite explication au sujet de cette "oreille".

En octobre 1608, Le Caravage débarque à Syracuse après une évasion nocturne de l'île de Malte où il était emprisonné. Il visite, entre autres, les ruines grecques du port sicilien en compagnie de l'historien, archéologue et antiquaire Vincenzo Mirabella. Selon ce dernier, Le Caravage est le premier à qualifier cette étrange grotte d'Oreille de Denys, référence à Denys l'Ancien. En effet, selon la tradition, le tyran emprisonnait dans cette "latomia" ses ennemis. Mais, en raison des formidables propriétés acoustiques du lieu, il pouvait surprendre leurs conversations et connaître leurs secrets grâce à un trou creusé au-dessus de la grotte.

Le théâtre grec, l'amphithéâtre romain et l'Oreille de Denys (photos Nicole Blondel)
Le théâtre grec, l'amphithéâtre romain et l'Oreille de Denys (photos Nicole Blondel)
Le théâtre grec, l'amphithéâtre romain et l'Oreille de Denys (photos Nicole Blondel)
Le théâtre grec, l'amphithéâtre romain et l'Oreille de Denys (photos Nicole Blondel)

Le théâtre grec, l'amphithéâtre romain et l'Oreille de Denys (photos Nicole Blondel)

Et ce soir, c'est

"soirée de gala"

Tenue de gala exigée ! Les femmes sont ravies, les hommes râlent qui doivent endosser costume et cravate... Le commandant nous attend dans le Grand Salon Stars pour un cocktail de bienvenue (et la photo de rigueur). Il nous présente ensuite son Etat Major avant le diner de gala.

Les langoustes du repas de Gala (photo Nicole Blondel)

Les langoustes du repas de Gala (photo Nicole Blondel)

Le Grand Salon Stars
Le Grand Salon Stars

Le Grand Salon Stars

Partager cet article

Repost 0
Published by Philomène - dans Voyages...
commenter cet article

commentaires

Blog Ribambelle D'écritures

  • : LEMONDEPHILOMENE
  • LEMONDEPHILOMENE
  • : Ecritures, lectures, autres slams et divagations par Jeannine Anziani alias Philomène
  • Contact

Profil

  • Philomène
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !

Ouvrages parus

!cid 784A2A53-C404-499D-B6DE-691DD5C21D7B@home

 Phocette, la petite souris marseillaise (Editions de l'Hippocampe)

 

Recherche