Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juillet 2016 7 03 /07 /juillet /2016 12:38

SERIFOS

Jeudi 2 juin :

Nous sommes seuls à une table du bar de l'hôtel pour prendre notre petit déjeuner. Je veux dire, aucun autre client sur la terrasse... Un des jeunes responsables vient prendre notre commande et nous spécifie que le petit déj. est en supplément.

Je réponds que nous le savions mais qu'à présent que nous sommes sur place, nous ne sommes pas vraiment d'accord ! Niveau confort, la chambre est "limite", par rapport au prix... alors qu'au moins le petit déjeuner soit inclus.

Mais vu que nous avons du mal à nous comprendre en anglais, le jeune homme qui fait office de responsable me dit qu'il va téléphoner à sa tante qui parle couramment français.

J'explique mes doléances...

- Et la plage ? m'interroge la tante.

La plage est idyllique mais nous ne dormons pas sur la plage !

Elle me demande de lui passer à nouveau son neveu qui me retend le téléphone quelques instants après.

- Hors de question que vous ne soyez pas satisfaits, me dit la tante.

Conclusion : non seulement le petit déjeuner nous est offert mais en plus on nous change de chambre.

Et voilà comment nous nous retrouverons dans une suite...

Les grecs ? Commerçants dans l'âme et adorables.

Après cette mise au point, un des jeunes de l'hôtel nous accompagne chez le loueur de voitures et nous nous retrouvrons avec une automatique. Pas de problèmes, va pour l'automatique !

Mais tout ceci a pris mal de temps et il est déjà l'heure du repas.

Une fois encore nous écoutons le Routard qui nous conseille une des tavernes situées à 500 m du port de Livadi, sur le bord de la plage : Taverna Stamatis !

Certains comprendront de suite pourquoi il est OBLIGATOIRE que j'aille dans cette taverne. Stamatis ? (avec ou sans S, avec un E devant ou sans, un A à la fin : plusieurs orthographes sont possibles comme souvent avec les noms grecs) ; Stamati ? C'est MON nom !

 

La Taverne Stamati et son patron aux yeux bleus comme mon père...
La Taverne Stamati et son patron aux yeux bleus comme mon père...
La Taverne Stamati et son patron aux yeux bleus comme mon père...
La Taverne Stamati et son patron aux yeux bleus comme mon père...
La Taverne Stamati et son patron aux yeux bleus comme mon père...

La Taverne Stamati et son patron aux yeux bleus comme mon père...

Chez Stamatis, il y a des canards qui se baladent sur la plage et, pas sauvages pour deux sous, viennent jusqu'à vos pieds.

Dans les marmites, pas de canards mais des Iman Baldi (aubergines) d'anthologie et une ambiance bon enfant. Moi, avec le sable qui me chatouille les orteils, la musique des vaguelettes, un verre d'ouzo et les aubergines, je suis toujours au paradis !

 

Les Cyclades - 13
Les Cyclades - 13
Les Cyclades - 13

Après ce repas riche en émotions, nous retournons à l'hôtel. L'Homme inaugure notre "suite" avec une belle sieste.

Je "beache" sur la plage : transat, bain, balade dans l'eau à mi-mollets...

Les Cyclades - 13

Le soir nous retrouvera sur le port de Livadi.

Ouzeri Kalis, une des tavernes du port de Livadi. Très chic, mais franchement bien plus cher que chez Stamatis et moins bon !!! Mais encore un cadre de rêve...
Ouzeri Kalis, une des tavernes du port de Livadi. Très chic, mais franchement bien plus cher que chez Stamatis et moins bon !!! Mais encore un cadre de rêve...
Ouzeri Kalis, une des tavernes du port de Livadi. Très chic, mais franchement bien plus cher que chez Stamatis et moins bon !!! Mais encore un cadre de rêve...
Ouzeri Kalis, une des tavernes du port de Livadi. Très chic, mais franchement bien plus cher que chez Stamatis et moins bon !!! Mais encore un cadre de rêve...

Ouzeri Kalis, une des tavernes du port de Livadi. Très chic, mais franchement bien plus cher que chez Stamatis et moins bon !!! Mais encore un cadre de rêve...

Partager cet article

Repost 0
Published by Philomène - dans Voyages
commenter cet article

commentaires

Blog Ribambelle D'écritures

  • : LEMONDEPHILOMENE
  • LEMONDEPHILOMENE
  • : Ecritures, lectures, autres slams et divagations par Jeannine Anziani alias Philomène
  • Contact

Profil

  • Philomène
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !

Ouvrages parus

!cid 784A2A53-C404-499D-B6DE-691DD5C21D7B@home

 Phocette, la petite souris marseillaise (Editions de l'Hippocampe)

 

Recherche