Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juillet 2016 1 11 /07 /juillet /2016 11:19

SERIFOS

Samedi 4 juin :

Dernier jour (complet) à Sérifos. Ce matin, nous prenons la route du bout de la plage, qui en réalité n'est qu'une large piste de terre pleine de trous ! mais qui se retrouve ensuite asphaltée, pour rejoindre le monastère des Taxiarques qui se situe à environ quinze kilomètres du port de Livadi.

Au passage nous nous arrêtons devant la petite retenue d'eau d'un barrage dont des français nous ont parlé en rigolant. C'est que l'Europe a paayé le barrage mais les grecs n'ont jamais eu les moyens de faire le raccordement !

Le barrage : piscine pour les oiseaux...
Le barrage : piscine pour les oiseaux...

Le barrage : piscine pour les oiseaux...

Les français rencontrés nous ont aussi parlé du monastère de Taxiarhon. Le pope n'est pas toujours là car il a la charge de quatre villages. Mais s'il est là, nous aurons droit à la visite. Chance : le pope est là et nous accueille en nous offrant un loukoum ! Après la visite, bien en évidence, trône une petite corbeille avec un billet de 20 euros dedans.

Le couple français nous en a aussi parlé de ce billet de 20 euros attrape-touristes ! "Laissez-lui, 5 euros, ce sera parfait".

Va pour les 5 euros, le pope a bien rempli son office de guide ! Et son monastère est si bien tenu.

Le monastère des Taxiarques est l'édifice le plus significatif de Sérifos. De l'extérieur, il ressemble à une forteresse. Construit au début du XVème siècle, il subit de nombreux pillages de la part de pirates.

Le monastère tout blanc comporte soixante cellules et renferme des objets de grande valeur ainsi que des manuscrits précieux.

Les Cyclades - 15
Les Cyclades - 15
Les Cyclades - 15
Les Cyclades - 15
Les Cyclades - 15
Les Cyclades - 15
Les Cyclades - 15
Les Cyclades - 15
Les Cyclades - 15

Après, évidemment, nous nous perdons sur une route... mais finalement nous trouvons la plage et les deux... tavernes dont on nous a parlé ! Celle de droite ou celle de gauche ? Là est la question ! Nous choisissons au pif !

Au menu : des calamars !!! puis repos sur la plage sous l'ombre d'un tamaris. C'est la première fois que nous voyons autant de monde sur la plage. Disons qu'il s'y trouve... une trentaine de personnes ?

Sable blond fin, fin, fin, et l'on a pied très très loin, mer turquoise et chaude. Cette fois-ci, je mets la tête dans l'eau pour nager "vraiment" et longtemps !  Et L'Homme ne sort plus de l'eau non plus où nous apercevons plein de petits poissons.

Pays des dieux...

 

La taverne, la plage de Psili Ammos
La taverne, la plage de Psili Ammos
La taverne, la plage de Psili Ammos
La taverne, la plage de Psili Ammos
La taverne, la plage de Psili Ammos
La taverne, la plage de Psili Ammos
La taverne, la plage de Psili Ammos

La taverne, la plage de Psili Ammos

Au retour, arrêt à la pâtisserie-salon de thé de Livadi. Nous avons compris, aucune taverne  ne nous servira jamais de baklavas ! De toutes manières, avec le café, ils vous offrent un dessert mais baklavas : trop de travail, nous a confié un restaurateur !

Aussi, avant le départ, demain, c'est la dernière occasion d'acheter le fameux gâteau grec ! Mais il n'en reste qu'un à la pâtisserie... un seul mais TELLEMENT gros  que je le fais couper en deux !

Régal sur la terrasse de "notre suite" à l'hôtel...

Le soir venu, dernier repas typique chez "Stamatis", le cousin grec !!!

Les Cyclades - 15
Les Cyclades - 15

Partager cet article

Repost 0
Published by Philomène - dans Voyages
commenter cet article

commentaires

Blog Ribambelle D'écritures

  • : LEMONDEPHILOMENE
  • LEMONDEPHILOMENE
  • : Ecritures, lectures, autres slams et divagations par Jeannine Anziani alias Philomène
  • Contact

Profil

  • Philomène
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !

Ouvrages parus

!cid 784A2A53-C404-499D-B6DE-691DD5C21D7B@home

 Phocette, la petite souris marseillaise (Editions de l'Hippocampe)

 

Recherche