Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2016 7 18 /09 /septembre /2016 08:44

Et voilà... nous sommes le lundi 22 août et le Grand Séminaire de Fili, c'est déjà fini. Il fut intense, instructif, littéraire, amical, fertile, dans un environnement imprégné de spiritualité, mais pas de tout repos. En même temps, ce n'était pas le but !

Michel Neumayer (Directeur de Filigranes) en plein travail - Michel, Jean-Paul, Claude  et l'abbatiale - Dans la grange à palabres, Christiane Lapeyre et ses oeuvres
Michel Neumayer (Directeur de Filigranes) en plein travail - Michel, Jean-Paul, Claude  et l'abbatiale - Dans la grange à palabres, Christiane Lapeyre et ses oeuvres
Michel Neumayer (Directeur de Filigranes) en plein travail - Michel, Jean-Paul, Claude  et l'abbatiale - Dans la grange à palabres, Christiane Lapeyre et ses oeuvres
Michel Neumayer (Directeur de Filigranes) en plein travail - Michel, Jean-Paul, Claude  et l'abbatiale - Dans la grange à palabres, Christiane Lapeyre et ses oeuvres
Michel Neumayer (Directeur de Filigranes) en plein travail - Michel, Jean-Paul, Claude  et l'abbatiale - Dans la grange à palabres, Christiane Lapeyre et ses oeuvres

Michel Neumayer (Directeur de Filigranes) en plein travail - Michel, Jean-Paul, Claude et l'abbatiale - Dans la grange à palabres, Christiane Lapeyre et ses oeuvres

Pour s'en retourner à Marseille, nous avons décidé de prendre le chemin des écoliers, soit... les gorges du Tarn. Mais nous faisons ce matin un premier arrêt, entre Conques et Rodez, devant la cascade de Salles-la-Source, repérée à l'aller. Mais alors, quelle histoire édifiante nous découvrons !

"Situé dans une cirque de falaise calcaire en bordure du Causse, le village de Salles-la-Source s'étale sur trois niveaux et est traversé par une très belle cascade qui jaillit de plus de 20 m, alimentée par des cours d'eau souterrains.

Hélas...derrière le cadre bucolique, une guerre de l'eau sévit depuis des années dans le village à propos justement de la cascade. Son débit n'est plus celui d'autrefois car en amont la rivière est détournée pour faire turbiner une petite centrale hydroélectrique au grand dam des villageois. Cette centrale n'est pas nouvelle. Dans les années 1930, les propriétaires d'une filature locale ont construit une retenue souterraine en amont sur la rivière dont la résurgence forme la cascade, pour amener l'eau à une conduite forcée de 630 m alimentant une centrale électrique.

Les opposants réunis dans l'association ""Ranimons la cascade", expliquent que cette turbine ne profite qu'au propriétaire de la retenue, C'est lui qui d'un tour de vanne est maître du débit de la cascade. On imagine volontiers qu'il privilégie la vente de Kw à EDF. D'où une cascade réduite à un filet d'eau en période de sécheresse. En 2005, la concession de la centrale est arrivée à échéance. Mais elle continue d'être exploitée sous le régime d'autorisation de turbiner délivrée par la préfecture. Les opposants se sont lancés dans une longue bataille judiciaire pour mettre fin à cette autorisation préfectorale…"

www.ranimons-la-cascade.fr

La cascade de Salles-la-Source
La cascade de Salles-la-Source
La cascade de Salles-la-Source
La cascade de Salles-la-Source
La cascade de Salles-la-Source

La cascade de Salles-la-Source

Ici, à proximité de l'eau, l'air est plutôt frisquet, mais quelle veine ! Un petit groupe de jeunes allemands, sous la conduite d'un moniteur et l'oeil attentif d'une maman, se jette dans l'eau fraîche ! Sont gonflés les minots (et la minotte) !

Cascade de Salles-la-Source et gorges du Tarn
Cascade de Salles-la-Source et gorges du Tarn
Cascade de Salles-la-Source et gorges du Tarn
Cascade de Salles-la-Source et gorges du Tarn
Cascade de Salles-la-Source et gorges du Tarn
Cascade de Salles-la-Source et gorges du Tarn

La route qui surplombe les gorges du Tarn est spectaculaire, mais nous sommes effarés par le nombre de touristes, en voiture, en camping car, ou en canoé sur le fleuve !

Pour la halte dinatoîre, j'ai repéré sur la carte  Sainte Enimie, qui figure parmi les plus beaux villages de France. Ceci expliquant probablement cela, impossible de trouver à se garer dans le village ! donc on continue encore quelques kilomètres et c'est tout au bord des eaux claires que nous trouvons enfin une calme auberge... avec un parking !

Le Tarn
Le Tarn

Le Tarn

Partager cet article

Repost 0
Published by Philomène - dans Voyages
commenter cet article

commentaires

Blog Ribambelle D'écritures

  • : LEMONDEPHILOMENE
  • LEMONDEPHILOMENE
  • : Ecritures, lectures, autres slams et divagations par Jeannine Anziani alias Philomène
  • Contact

Profil

  • Philomène
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !

Ouvrages parus

!cid 784A2A53-C404-499D-B6DE-691DD5C21D7B@home

 Phocette, la petite souris marseillaise (Editions de l'Hippocampe)

Recherche