Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juin 2017 4 29 /06 /juin /2017 16:18
Le monastère de Moni Toplou et notre petite voiture rouge garée dans la cour d'entrée
Le monastère de Moni Toplou et notre petite voiture rouge garée dans la cour d'entrée
Le monastère de Moni Toplou et notre petite voiture rouge garée dans la cour d'entrée

Le monastère de Moni Toplou et notre petite voiture rouge garée dans la cour d'entrée

Ce matin-là, nous avons traîné jusqu'à 11 h... puis direction la plage de VaÏ à 24 km de Sitia. La plage de sable blond est une des plus belles de Crète paraît-il et on y accède après avoir traversé une vaste palmeraie. Mais d'abord, nous nous arrêtons au monastère de Moni Toplou.

Ce monastère fortifié  était protégé, en autres, par un canon qui lui a donné son nom  : top signifiant (en turc) boulet de canon ! Chance : un groupe de français fait la visite avec une guide qui nous dit gentiment que nous pouvons bénéficier de ses explications ! Nous ne nous le lui ferons pas dire deux fois !

La cour intérieure avec son cactus démesuré qui dégouline, le puits, le sol de galets
La cour intérieure avec son cactus démesuré qui dégouline, le puits, le sol de galets
La cour intérieure avec son cactus démesuré qui dégouline, le puits, le sol de galets

La cour intérieure avec son cactus démesuré qui dégouline, le puits, le sol de galets

Et donc nous apprenons que si ce monastère a été construit à cet endroit-là, c'est tout d'abord parce qu'il y avait de L'EAU dessous ! Le puits est d'ailleurs toujours bien visible.

L'Homme m'avoue : "j'aime bien les monastères, parce que c'est vivant !"

Mais bonvu qu'il était prévu de  continuer la route jusqu'à la plage de Vaï, nous continuons notre chemin qui passe devant une immense palmeraie de Phoenix theophrasti, nommés ainsi en l'honneur de Théophraste, qui écrivit un livre sur les arbres et les plantes au IV siècle avant J.C. Palmeraie qu'on ne peut pas visiter.

Et nous voici arrivés à Vaï, pour découvrir son immense parking payant rempli à craquer de cars de tourisme et de voitures. Au secours ! tout ce qu'on déteste. Du coup, on fait demi tour fissa et je me replonge dans le Routard. Qui indique une taverne près du village de Palekastro, soit à quelques virages. Tant pis pour la plage de sable blond !

La palmeraie de Vaï

La palmeraie de Vaï

Partager cet article

Repost 0
Published by Philomène - dans Voyages...
commenter cet article

commentaires

Blog Ribambelle D'écritures

  • : LEMONDEPHILOMENE
  • LEMONDEPHILOMENE
  • : Ecritures, lectures, autres slams et divagations par Jeannine Anziani alias Philomène
  • Contact

Profil

  • Philomène
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !

Ouvrages parus

!cid 784A2A53-C404-499D-B6DE-691DD5C21D7B@home

 Phocette, la petite souris marseillaise (Editions de l'Hippocampe)

Recherche