Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2009 7 24 /05 /mai /2009 11:20

Avez-vous trouvé qui a écrit :

"Insectes bourdonnants, assembleurs de nuages..."

Mais oui, c'est ce cher La Martine !
A ce propos, cette devinette m'est venue à l'esprit suite à une discussion avec Hélène (Atelier Balthazar) au cours de laquelle justement nous ne savions plus à qui attribuer :

"Objets inanimés, avez-vous donc une âme...".

Au même !

Oui ce cher La Martine, prénom... euh... Zut ! Voilà le prénom également aux oubliettes.
Aussi nouvelle question : connaissez-vous le prénom de La Martine ?
Alphonse.
Ah, pas franchement romantique comme prénom.
Donc : Lamartine, Alphonse de (1790-1869), écrivain et homme politique français issu d'une famille de petite noblesse légitimiste. L'homme qui considérait Bonaparte comme un usurpateur remplira le poste envié de garde du corps du roi Louis XVIII, sera diplomate en Italie, mais surtout chef de file de la génération romantique (Nouvelles Méditations, 1823 ; la Mort de Socrate, 1823 ; Dernier Chant du pèlerinage d'Harold, 1825).
Élu à l'Académie française en 1829,  Lamartine démissionnera de son poste et se lancera dans la politique. Après un premier échec à la députation en 1831, il s'embarquera pour un long voyage en Orient (1832-1833), au cours duquel il perdra sa fille (Souvenirs. Impressions, pensées et paysages pendant un voyage en Orient, 1835).
À son retour, élu député jusqu'en 1848, il défendra à la Chambre des idées libérales et progressistes.
Surnommé le chantre d'un « christianisme libéral et social », il sera nommé ministre du nouveau gouvernement républicain en 1848. Toutefois, son échec devant Louis-Napoléon Bonaparte à l'élection présidentielle, puis le coup d'État de 1851 mettront un point final à sa carrière politique.
Il ne sera plus, dès lors, qu'un homme de lettres contraint, en raison de ses dettes, à un travail forcé... et mourra dans un oubli presque total après avoir vendu peu à peu tous ses biens
.

"Aimer, prier, chanter, voilà toute ma vie.

 

Borné dans sa nature, infini dans ses voeux, L'homme est un dieu tombé qui se souvient des cieux."


 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Philomène - dans Chez les poètes
commenter cet article

commentaires

Blog Ribambelle D'écritures

  • : LEMONDEPHILOMENE
  • LEMONDEPHILOMENE
  • : Ecritures, lectures, autres slams et divagations par Jeannine Anziani alias Philomène
  • Contact

Profil

  • Philomène
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !

Ouvrages parus

!cid 784A2A53-C404-499D-B6DE-691DD5C21D7B@home

 Phocette, la petite souris marseillaise (Editions de l'Hippocampe)

Recherche