Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2009 3 02 /09 /septembre /2009 11:48


Le château est une chose, la carrière en est une autre.
Les deux n'ont pas toujours formé un couple !
La première trace écrite faisant mention de l'ouverture d'une première carrière à Port Miou indique la date de 1720.
Elle fut ouverte par un nommé Victor Cézard (parfois écrit César) qui travaillait pour le compte du Roy.
Mais en 1782 c'est un certain Mr. Roze qui ouvrit une autre portion de carrière entre Port Miou et la plage du Bestouan.

Quelques vestiges attestent cependant que les carrières étaient déjà exploitées par les Romains.
Quatre monuments datant de l'époque romaine et taillés dans la pierre de Cassis nous le prouvent :
* Une pierre a été trouvée au château de Cassis. On peut la voir à présent au musée du village
* Une dalle avec une inscription latine se trouve au musée d'Alger
* Un sarcophage est visible dans la crypte de l'église Saint Victor à Marseille
* Une petite stèle funéraire se trouve au musée des antiquités de Marseille
Ensuite, à partir de 1868, bien d'autres carrières furent ouvertes sur le site de Port Miou. Les pierres étaient destinées à la construction du bassin de l'arsenal de Toulon puis  à la construction du Port de Marseille, du phare de Planier, la Cathédrale de la Major, les murs du quai d'Alexandrie, de Port Saïd, du canal de Suez et de Galatz...
On dit même que le socle de la statue de la Liberté à New York serait en pierre de Cassis !
Les pierres furent employées pour les bordures de trottoirs, les dalles, les lavoirs, le funéraire.
Surtout n'oublions pas les éviers dits "piles " en Provence.
Ces dernières sont encore fabriquées, soit selon le style traditionnel, soit modernisés par Monsieur Tierno à la carrière du Bestouan (la seule carrière de Cassis encore en activité à ce jour).

La pierre de Cassis est un calcaire très pur, compact, parfois coquillé qui réunit de grandes qualités :
- une couleur nette et égale
- un tissu plein et homogène se prêtant à toutes les formes désirées
- une inégale épaisseur des couches la rendant propre à des usages variés.

Partager cet article

Repost 0
Published by Philomène - dans LA Calanque
commenter cet article

commentaires

Blog Ribambelle D'écritures

  • : LEMONDEPHILOMENE
  • LEMONDEPHILOMENE
  • : Ecritures, lectures, autres slams et divagations par Jeannine Anziani alias Philomène
  • Contact

Profil

  • Philomène
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !

Ouvrages parus

!cid 784A2A53-C404-499D-B6DE-691DD5C21D7B@home

 Phocette, la petite souris marseillaise (Editions de l'Hippocampe)

 

Recherche