Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2010 3 03 /11 /novembre /2010 19:57

   

Déluge dimanche (voir hier), déluge lundi, il fallait pourtant aller déposer des fleurs au cimetière... ce fut pour aujourd'hui.

Il se trouve qu'un des tombeaux familiaux se trouve en face de la tombe de Rellys. Je parie que ce nom ne vous dit rien ! Moi-même, enfant, j'avoue qu'il ne me parlait guère plus !

Sauf que ma mère, quand elle pouvait encore nous accompagner pour le pélerinage annuel, nous racontait tous les ans la même histoire... Du vivant de l'artiste, il lui arrivait souvent de le croiser sur l'avenue du Prado car il avait vécu ses dernières années rue Borde, en face de chez elle. Et voilà qu'elle le retrouvait comme voisin au cimetière... 

Marseille-031.jpg

 

Rellys, de son vrai nom Henri Marius Roger Bourelly, était un acteur français né le 15 décembre 1905 à Marseille et mort le 20 juillet 1991 dans notre bonne vieille ville.

D'abord pâtissier, gagnant le sobriquet de « Brioche », il devint acteur de théâtre amateur, puis remporta en 1925 un concours de chant au célèbre Alcazar (devenu aujourd'hui La bibliothèque de la cité).

Après son service militaire, il fut engagé, sous le nom de Rellys, pour des tournées de music-hall dans le Midi et en Afrique du nord. Mais c'est en 1933, qu'Alibert, chanteur marseillais déjà célèbre, l'engagea dans la troupe de sa pièce Au pays du soleil, contribuant au lancement de sa carrière.

 

En 1935, Marcel Pagnol, dans son film Merlusse, consacra son talent de comédien. Pourtant, ensuite, Rellys se spécialisa dans les comédies marseillaises, véritables succés de cette époque.

Sa carrière exceptionnellement longue se poursuivit après guerre avec des films comme Amédée, de Gilles Grangier (1950), La vie est un jeu, de Raymond Leboursier (1951), Arènes joyeuses de Maurice de Canonge...

Rellys fit également de la télévision, comme par exemple dans la série télévisée Les Cinq Dernières Minutes. 

Rellys mourut à l'hôpital Sainte-Marguerite, à l'âge de 86 ans.  

   

Partager cet article

Repost 0
Published by Philomène - dans Des histoires
commenter cet article

commentaires

Jean-Jacques Jelot-Blanc 25/02/2014 08:18

Ecrivain, biographe de Pagnol et Fenandel, je prépare un livre sur mon ami RELLYS. Auriez-vous d'autres détails de sa vie au Prado où je lui rendais visite dans les années 80.
D'avance merci.
Jean-Jacque Jelot-Blanc PS: votre nom sera cité...si vous le souhaitez!

Philomène 25/02/2014 10:42

Je suis désolée mais je ne sais rien de plus. Je peux seulement (mais probablement la connaissez-vous, vous indiquer l'emplacement de sa tombe.

Lucie 18/10/2013 14:41

Merci de nous parler de cet artiste drôle et touchant qu'était Rellys - J'ai pu découvrir hier soir gràce à You tube ou Dailymotion une petite merveille où il tient le 1er rôle, "l'elixir du Père Gaucher" d'après un conte d'Alphonse Daudet - Les dialogues sont savoureux et la diction impeccable - des oeuvres de cette qualité vous font un bien fou à la tête !

Amitiés de Lucie

Blog Ribambelle D'écritures

  • : LEMONDEPHILOMENE
  • LEMONDEPHILOMENE
  • : Ecritures, lectures, autres slams et divagations par Jeannine Anziani alias Philomène
  • Contact

Profil

  • Philomène
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !

Ouvrages parus

!cid 784A2A53-C404-499D-B6DE-691DD5C21D7B@home

 Phocette, la petite souris marseillaise (Editions de l'Hippocampe)

 

Recherche