Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 12:37

 

Je vous racontais hier une histoire de clous mais en fait, ça ne date pas d'hier, ma rencontre avec les petits bouts de fer grisâtre !

Parce que, déjà, dans "Du quotidien à voix haute" (Editions Manoirante), figurait un slam sur le sujet.

D'ailleurs, ce slam, ceux d'entre vous qui viennent aux scènes ouvertes le connaissent, je l'ai dit... pffft ! A plusieurs reprises. C'est qu'il me plaît bien, ce poème. En plus, il fait rire le public... et ça...

 

Seulement, ce matin, en voyant cette superbe rangée de clous toujours sur la cheminée Des clous ! j'ai pensé : "et si j'en profitais pour mettre le texte sur le blog ?"  Ben oui, la majorité de mes lecteurs ne viennent pas forcément aux scènes-slam de Marseille...

Voilà à quoi ça tient une parution de texte sur lemondephilomène, à un feu de cheminée ! Puis, regardez la photo, je vous l'ai mis en scène, le clou ! 

 Clous-019.jpg 

  

Le clou

    

(… autour d’une table un repas entre amis)

     

 

       -  Bamako Coco, tu connais ?

       -   Moi ? Non, connais pas, jamais allée !

       -   A Bamako Coco, moi j’ai vu un minot découper avec un couteau un triangle dans une boîte de conserve. Puis avec un marteau il l’a roulé, il l’a chauffé, il l’a forgé et il a fabriqué… un clou !

      Devant mon assiette je reste muette.

 

Patiemment on m’explique alors qu’en Afrique ils font comme ils peuvent avec ce qu’ils ont ! Donc les clous, ils les font… avec du fer à béton ou une boîte de crème de marrons !

-   Ah bon.

J’écrase une miette.

 

Moi les clous je vous l’avoue, j’m’en fous !

 

Sauf que régulièrement ils croisent ma route, les clous !

Pas ceux dans lesquels les piétons traversent, qui par ailleurs ne sont plus des clous mais des lignes rayées.

Non, les clous que je trouve sur ma route prennent des chemins de traverses diverses.

Tenez en ce moment il y en a un petit qui me nargue posé…

Sur le dévidoir du papier toilette dans les W.C. !

Quelqu’un pourrait m’expliquer comment il est arrivé ?

 

L’autre jour c’était sur la table chinoise du salon

Un long tout droit et tout rouillé

Un très vieux clou apparemment mais pas l’air méchant.

 

Pas démentiels ni cruels comme les clous sur La Croix.

Pas comme ce vilain bout de ferraille à la tête écrasée,

Le corps tordu que Petite-Fille m’a tendu, trouvé… dans le canapé !

 

Moi les clous je vous l’avoue, j’m’en fous !

Mais ils commencent à m’énerver.

    

 

- Du quotidien à voix haute (Editions Manoirante) page 19

  

Partager cet article

Repost 0
Published by Philomène - dans Du SLAM
commenter cet article

commentaires

chantal 02/02/2011 23:47


Coucou, la missclou... c'est fou cette histoire de bout de clou! des bises.
Chantal


Philomène 03/02/2011 18:41



Ben, je vais plagier Coluche ! Donc, "C'est l'histoire d'un clou..."


Je t'embrasse, à bientôt j'espère.



Blog Ribambelle D'écritures

  • : LEMONDEPHILOMENE
  • LEMONDEPHILOMENE
  • : Ecritures, lectures, autres slams et divagations par Jeannine Anziani alias Philomène
  • Contact

Profil

  • Philomène
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !

Ouvrages parus

!cid 784A2A53-C404-499D-B6DE-691DD5C21D7B@home

 Phocette, la petite souris marseillaise (Editions de l'Hippocampe)

 

Recherche