Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 13:17

Baptiste-2013-002.jpgCe samedi 12 janvier, vers les dix huit heures trente, la circulation ayant été interdite dans le centre ville, Grand Fils nous dépose, Petit Fils et moi, au plus près du parc du Pharo. C'est le lieu que j’ai choisi entre autres, (c'est le plus près de chez moi !) pour assister à la Grande Clameur.   398737383_5d7841ba55.jpg

Dès notre sortie de la voiture, palpable, dans l’air, une sorte de surexcitation parmi les gens qui tous, se dirigent dans la même direction, le Pharo, le Vieux-Port…

Les dieux ont certainement décidé de favoriser cette fête d’ouverture de Marseille-Provence 2013 capitale européenne de la culture, car le temps est très doux pour la saison. Le mistral, particulièrement violent encore la veille, est allé dormir dans un coin.

Nous arrivons au parc au milieu d’une foule joyeuse et calme emplie d’enfants.

J’aimerais bien me poser près du parapet en surplomb du port, car la vue est féerique, mais Petit Fils, attiré par la musique d’un orchestre, m’entraîne devant le palais du Pharo.

Les musiciens sont ceux de l’université d’Aix-Marseille : LA ClaMUr étudiante est déjà à l’œuvre.

Bientôt des étudiants nous distribuent des « langues de belle-mère » et un flyer avec les paroles de la chanson « L’aventurier » (Indochine) prévue pour être entonnée à dix neuf heures, l’heure de la Grande Clameur.

Baptiste-2013-001.jpg

Compte à rebours : 10 – 9 – 8 – 7… des sirènes de bateau entrent en action, quelques cloches d’église, Petit Fils souffle dans sa langue de belle mère dont ne subsiste plus que le sifflet, je crie le plus fort possible comme certains de mes voisins… mais d’autres sont bien timides !

Je trouve La Grande Clameur pas si grande que ça mais l’ambiance est à la joie.

 

Plutôt que de pousser la chansonnette, nous décidons alors de passer de l’autre côté du Palais, soit juste au-dessus de l’entrée du Vieux-Port. Bonne idée, car au même moment, la vague de lumière démarre et devant les jeux de couleur lumineux sur le MUCEM et la Villa de la Méditerranée, nous voici pris entre deux feux d’artifice : celui de la digue du Large et celui de la Bonne Mère. Absolument magique.

 

Il paraît que 400000 personnes (une foule bon enfant) ont pris part à la fête qui s'est poursuivie jusqu'à l'aube avec toutes sortes d'animations et pratiquement pas d’incidents.

La mauvaise réputation de Marseille s’est dissoute ce soir-là dans l’allégresse (au moins pour quelque temps…)

8335714718_7038861c8d.jpg

 

 

  

Partager cet article

Repost 0
Published by Philomène - dans A Marseille
commenter cet article

commentaires

lucien lubrano 17/01/2013 09:02

Malheureusement je n'y étais pas.Une grippe qui ne me lache pas... ...

Philomène 18/01/2013 13:48



Cher Lucien,


Hé oui ! voici venu le temps des grippes et des gastro ! Et malheureusement obligé d'attendre que ça rentre dans l'ordre. Mais pour ce qui est de Marseille 2013 capitale européenne
de la culture, il va y avoir bien d'autres animations...


Bises



chantal Blanc 16/01/2013 19:25

Je n'y étais pas, mais je te crois.
Partout et toujours il y aura les rabat-joie, peut-être à cause d'une sorte de jalousie cachée ou d'un sentiment de supériorité indéfectible...
Bises à toi

Philomène 16/01/2013 21:09



Bah ! C'est toujours cette élite parisienne qui nous considère comme des provinciaux!!! Mais nous ne sommes pas des provinciaux, nous sommes des provençaux fiers de l'être, fiers
d'être  tout simplement !


Plein de bises et à dimanche j'espère.



Blog Ribambelle D'écritures

  • : LEMONDEPHILOMENE
  • LEMONDEPHILOMENE
  • : Ecritures, lectures, autres slams et divagations par Jeannine Anziani alias Philomène
  • Contact

Profil

  • Philomène
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !

Ouvrages parus

!cid 784A2A53-C404-499D-B6DE-691DD5C21D7B@home

 Phocette, la petite souris marseillaise (Editions de l'Hippocampe)

Recherche