Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 décembre 2011 1 26 /12 /décembre /2011 14:40

Noël est tout à fait une époque de métamorphose. Un sapin, une crèche, une nappe blanche, des couverts en argent, des verres en cristal et la maison se transforme, devient un peu féérique.

Y compris nous, en habits de dimanche...

Mais si le titre de cet article est : "Le temps des métamorphoses 1", c'est pour une autre raison.

La cause... au numéro 81 de la revue Filigranes www.ecriture-partagee.com qui vient de paraître, dont c'est la thématique qui sera déclinée sur trois numéros (l'année 2012).

Pour celui-ci, le sous-titre étant : "D'une forme l'autre", j'avais écrit un premier texte. Puis, j'en ai écrit un autre que j'ai préféré. C'est d'ailleurs ce deuxième qui a été retenu et publié dans la revue, je vous le posterai demain. Voici le premier.

 

Marseille 024

 

Turquoise

  

Tendre et délicat comme un nuage bleuté, éclaboussant de couleur la pénombre fraîche du salon clos derrière les persiennes, la mère de famille dépose doucement le coupon de mousseline aux reflets nacrés, sur l’accoudoir d’un fauteuil :

-          Un peu irréel non ?

L’aînée des filles, prunelles qui pétillent, sourit : le tissus turquoise est destiné à se transformer en robe pour aller danser, au bal de fin d’année de l’école de son fiancé.

Les trois sœurs s’avancent alors, aucune n’osant encore toucher l’étoffe couleur lagon des mers du sud.

-          Ça va s’accorder à tes yeux, dit la brune benjamine.

-         Moi, ça m’fait penser à une tenue de la reine d’Angleterre, ajoute la seconde, facétieuse !

La blonde aînée lui lance un coup d’œil furieux, se tourne vers sa mère :

-          Maman, tu as super bien choisi, j’adore !

 

Le lendemain matin, les filles parties, la plus grande à son boulot d’esthéticienne, les plus jeunes au collège, la maman sort la machine à coudre du placard de sa chambre. Telle une relique sainte, elle la transporte ensuite, l’installe sur la table de la salle à manger. Zut ! Où a pu se glisser "le patron" de la robe : un modèle droit style charleston au décolleté carré et à fines bretelles ?

Tellement passé de main en main, le prototype en papier !

Buffet, commodes, l’obèse armoire provençale, Hélène ouvre des tiroirs… puis, dubitative, se rend dans la cuisine. Un coin de la feuille dimensionnée apparaît sous un hebdomadaire posé sur le vaisselier… Elle va pouvoir commencer.

Hélène attrape la mousseline transparente, d’un ample mouvement la déploie sur la table du séjour, la lisse lentement du plat de la main droite, le toucher, sensuel, la fait frissonner. Elle déplie la doublure en taffetas légèrement plus verte, attrape "le patron", des épingles, les ciseaux, un bout de craie blanche.

L’horloge tourne, la machine « à en découdre avec la vie© » entame son cliquetis. La couleur, enchanteresse, fait affleurer les souvenirs.

Turquoise… semblable à l’océan bordant la plage d’enfance, là-bas, trop loin, dans l’île noire où elle avait grandi, petite-fille blanche.

Turquoise, son premier chemisier façonné au pensionnat.

 

Mais, un soir, un grand bateau l’avait emmené, à jamais, loin de son île sublimée et du statut privilégié.

Et l’alchimie de la vie avait transmué l’apprentissage en nécessité. Alors, d’ourlet festonné en boutonnière, se travestir en couturière, lui avait procuré, imprévue, une sensation délectable et forte, comme les tasses de café turc dégustées au fil des ouvrages.

Elle disait fièrement :

-          Je mets des vêtements au monde !

Sa voisine commentait :

-          Hélène, vous êtes une véritable magicienne !

Sans baguette ni chapeau pointu, l’impression voluptueuse d’un tour de passe-passe jaillissait effectivement à chaque rendez-vous du fil et de l’aiguille :

« Rose vichy, transforme-toi en… jupette à plis ! » ou « tweed à chevrons, deviens manteau et capuchon ! »

 

La robe charleston commence à prendre forme… Hélène chantonne.

Ce soir, en revenant de son institut de beauté, sa grande fille aura son premier essayage.

 

 


© André Breton

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Blog Ribambelle D'écritures

  • : LEMONDEPHILOMENE
  • LEMONDEPHILOMENE
  • : Ecritures, lectures, autres slams et divagations par Jeannine Anziani alias Philomène
  • Contact

Profil

  • Philomène
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !

Ouvrages parus

!cid 784A2A53-C404-499D-B6DE-691DD5C21D7B@home

 Phocette, la petite souris marseillaise (Editions de l'Hippocampe)

 

Recherche