Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2009 4 12 /11 /novembre /2009 06:57


Une aventure alphabétique

 

C’était un très beau livre, je l’ai pris dans mes mains :

« L’aventure des écritures »

Naissances

Bibliothèque Nationale de France

 

Je n’avais pas trop de temps, je l’ai feuilleté… Il m’a renvoyé vers Baptiste qui, en cette rentrée, apprend à écrire.

D’une main malhabile il dessine sur la feuille de papier :

         a         e         i         o         u

puis il s’agit d’apprendre les syllabes :

         pa         ba         la         lo         lu

Les lettres m’interpellent et à travers l’écriture de l’enfant je redécouvre combien ce sens transcrit est précieux. Quasi miraculeux.

Savoir lire, savoir écrire, pour pouvoir dire, communiquer, transmettre.

Des lettres, des mots pour la connaissance. Je réalise quelle chance c’est.

Sans les signes magiques, ce serait un peu comme si j’évoluais dans un monde obscur, un univers sans lumière pour me guider dans l’humanité.

Comment ces lettres sont-elles parvenues jusqu’à moi ? Par quels arides chemins se sont-elles faufilées ?

Par exemple le Z, dernière lettre de l’alphabet. Quel parcours aventureux, que de risques encourus pour parvenir jusqu’à nous ! D’ailleurs, il est arrivé bon dernier ! Mais enfin, il est là ! Ouf ! Est-ce que nous réalisons ceci ? Comment ferions-nous sans lui ?

Sans lui, point de héros romantique au masque noir. Et comment nommerait-on ces endroits où l’on peut regarder des animaux sauvages sans la crainte de se faire manger par une lionne affamée ?

A présent, prenons une gentille petite virgule. Comment écririons-nous sans virgule ? Oui, je sais, je ne dirai pas de nom, d’aucuns s’y sont essayés, de se passer de ponctuation. Tout de même, une virgule, c’est pratique, ça permet de res-pi-rer.

Maintenant, ces signes sur le papier, ce sont les miens, lisibles par moi et ceux qui m’entourent.

Qu’un jour de grand mistral à faire rouler toutes les poubelles du boulevard Périer d’en haut jusqu’en bas, un de mes si précieux textes s’envole jusqu’en… Mongolie Extérieure ; qu’adviendra-t-il ?

Le mongol ayant aperçu ma feuille vagabonde perdue au milieu de l’aride steppe, descendra de son cheval, ira la ramasser et n’y comprendra goutte.

Mais comme notre homme a une âme sensible, le goût de l’ordre, le sens du hasard sacré, il emportera le papier, remontera sur son cheval et filera au grand galop vers la yourte familiale.

Là, ma feuille voyageuse passera de main en main, avant que la grand-mère de la tribu ne se lève en hochant la tête, puis après l’avoir délicatement roulée telle un parchemin sacré et l’avoir attachée d’un ruban violet, aille l’archiver entre deux morceaux de tissus chatoyants.


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

leontine 14/11/2009 14:39


J'aime beaucoup cet article, quel talent, mais ça tu le sais déjà, forcément :)


Philomène 14/11/2009 15:02



Non, non pas forcément, je doute toujours ! Alors je pousse un grand soupir de soulagement quand je reçois un commentaire comme le
tien. C'est Andrée Chedid qui a écrit : "il est vital pour le poète de lever des échos, et de le savoir. Nul mieux que lui ne s'accorde aux solitudes ; mais aussi nul n'a plus besoin que sa
terre soit visitée."

Passe un bon week-end.
Amicalement



Blog Ribambelle D'écritures

  • : LEMONDEPHILOMENE
  • LEMONDEPHILOMENE
  • : Ecritures, lectures, autres slams et divagations par Jeannine Anziani alias Philomène
  • Contact

Profil

  • Philomène
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !

Ouvrages parus

!cid 784A2A53-C404-499D-B6DE-691DD5C21D7B@home

 Phocette, la petite souris marseillaise (Editions de l'Hippocampe)

 

Recherche