Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2010 3 16 /06 /juin /2010 07:46

 

Retour en arrière ?

La locution n’est-elle pas un pléonasme à l’image de monter en haut, descendre en bas… 

Entre nous, peut-on retourner vers l’avant ou vers le futur comme dans un film célébrisssime ?

En fait l’expression me ramène dans les bus marseillais de mon enfance. On  y entrait par l’arrière et le chauffeur hurlait : quand il y avait trop de monde et que les gens restaient bloqués (sur l’arrière !).

« Avancez sur l’avant » !!!  : ça faisait rigoler tous les passagers qui reprenaient en choeur le refrain !

 

Bien, cette entrée en matière pour en arriver effectivement à un retour… dans un proche passé, retour à mardi dernier 8 juin.

A 13 h 30 précises, à l’invitation d’une institutrice, Christine, j’arrivais à l’école Sainte-Geneviève d’Ollioules pour un atelier d’écritures slam dans une classe de CM2.

 

Ateliers écritures 007

 

La maîtresse avait choisi un thème : les pères, en prévision de leur future fête. Et puis avait-elle dit : « on célèbre toujours les mamans et plus rarement les papas, ce sera l’occasion de remédier un peu à la chose ! »

 

Les enfants avaient donc préparé un poème qu’ils m’avaient envoyé par mail en vue d’une probable révision. Je vous livre ci-dessous leur premier essai, fautes incluses. Rendons leur justice, ce sont eux également qui avaient tapé le texte sur l’ordi !

 

 SLAM POUR LE FETE DES PERES

 

Dans le mot

papa il y a 4 lettres

pour expliquer l'être

bien particulier que tu es

formé de plusieurs P pour Patience

formé de plusieurs A pour Amour

 

Je te considère comme le plus gentil des pères

nous deux,nous faisons une belle paire.

Protecteur,grand et fort ,tu es exemplaire

Aussi je me sens fort,je me sens roi

quand je marche à cote de toi

Tu m'impressionnes parfois

même quand tu élèves la voix

Tu as toujours les pieds sur terre

Bien que tu ne sois pas vert de colère

D'ailleurs quand ça ne va pas,

je cours vers toi,mon papa,

et tu me dit; « t'en fais pas ,(à personnalisé),ça  ira ! »

 

Ah ! Mon papounet,

tu es bon comme un bonbon

savoureux comme des gâteaux

croustillant comme des croissants

craquant comme...

Ah !mon papounet

tu as des ailes en caramel

Un bras en chocolat

l'autre en foie-gras

des mollets en pattée

Et des pieds en poisson -pannée

Bref, mon papounet

tu es APETISSANT

 

En plus, tu sais tout faire de tes 10 doigts

Des choses pour la maison, pour ta bien-aimée et aussi pour MOI

 

Aujourd'hui  je suis fière

d'être auprès de toi

pour te souhaiter BONNE FETE PAPA !

Sans hésiter,sans réfléchir

Je te décerne le diplôme du meilleur papa

Mon papa tu  n'as pas fini de me

faire grandir pour cela

il faut prendre du plaisir,

dans cette belle relation d'amour,

les années passent et la tendresse perdure.

 

Le deal était que de mon côté je prépare également un slam sur le thème. Nous l’avons lu, ce qui a amené de la part des enfants un certain nombre de comparaisons entre les deux textes mais surtout a fait surgir des réflexions.

Qu’est-ce qui était le plus important à dire ? Quelle phrase garder, qu’est-ce qui n’apportait rien et qu’il valait mieux enlever ? Quel titre choisir ? Ne pouvait-on remplacer certains mots peu heureux par d’autres ? etc… Qu’y avait-il de si important derrière le mot « Papa ? »

 

Vous trouverez ci-dessous le résultat de cet atelier, mais n’oubliez pas de garder ceci en mémoire, « les auteurs » sont en CM2, ce sont LEURS mots, ils ont dix ans. Ensuite nous n’avons eu qu’une heure et demi pour arriver à cette production. La deuxième partie de l’après-midi, après un goûter d’anniversaire bienvenu, étant consacré au perfectionnement de la lecture à voix haute par chaque élève.

 

Ateliers-ecritures-008.jpg

 

Demain je vous posterai ma propre version mais je pense intéressant dans un premier temps de juxtaposer les deux textes des enfants. Et n'hésitez pas à me faire part de vos remarques à partir de ce travail d'écritures partagées.

 

 Mon cœur, mon père, mon slam

 

Dans le mot PAPA, il y a quatre lettres

Pour expliquer l’être que tu es.

Dans Papa il y a :

P comme Patience

A comme Amour

P comme Passion

A comme Attention

 

Nous deux, nous faisons une belle paire

Tu es le plus gentil des pères !

Protecteur, grand, fort, tu es exemplaire.

Je me sens fort, je me sens roi

Quand je marche à côté de toi

Un éclat de joie me met en émoi.

 

Fils, père, grand-père, arrière,

Quel métier !

Jongler avec cheval, danse, ballon tennisn natation

Drôle de profession !

 

Ah ! Papa !

Des fois tu es vert de colère

Et ça me désespère

Mais quand je n’vais pas bien

Toujours tu me soutiens,

« Tu seras un homme mon fils »(1)

 

Aujourd’hui je suis fier(e)

D’être auprès de toi

Pour te souhaiter « BONNE FETE PAPA »

Papa Bonne Fête à toi

Brillant comme un diamant,

Comme un soleil qui éclaire mon ombre.

 

Papa tu n’as pas fini de me faire grandir

Pour guider mes pas et encore mûrir

Papa, je sais que tu seras toujours là

« Comme un phare clignotant dans la nuit

Toute la vie. » (2)

 

 

       Elèves de CM2 de Sainte-Geneviève (2010)

 

(1)   Extrait poème Rudyard Kipling

(2)   Extrait slam Jeannine Anziani alias Philomène

    

Partager cet article

Repost 0
Published by Philomène - dans Du SLAM
commenter cet article

commentaires

Lilibeth 17/06/2010 00:04


J'espère que tous les pères s'y reconnaitront ... excellente initiative en tout cas !


Philomène 17/06/2010 21:36



Et moi j'espère que dimanche les pères aimeront leur slam sur papier vieilli !



Blog Ribambelle D'écritures

  • : LEMONDEPHILOMENE
  • LEMONDEPHILOMENE
  • : Ecritures, lectures, autres slams et divagations par Jeannine Anziani alias Philomène
  • Contact

Profil

  • Philomène
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !

Ouvrages parus

!cid 784A2A53-C404-499D-B6DE-691DD5C21D7B@home

 Phocette, la petite souris marseillaise (Editions de l'Hippocampe)

Recherche