Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 06:53

Filigranes-013.jpg 

Samedi était un samedi Filigranes.

Entre la programmation de l'année future, les réflexions sur la thématique à venir : Frontières (déclinée sur les trois numéros), discussions et "discursions", lectures et corrections des textes du prochain numéro de la revue...

une consigne était tombée : « aujourd’hui est une journée particulière en Filigranes parce qu’on est ici mais ailleurs en même temps ».

Voici venu le temps de "l'écrire".

 

Ce matin la porte était grande ouverte, j’ai franchi le seuil du centre de loisirs en pensant :

 Filigranes-001.jpg

 

« j’entre à Filigranes ».

Dans le mot entrée il y avait en même temps comme retourner à l’école - ne serait-ce qu’à cause du lieu qui y ressemble un peu - mais il y avait aussi le verbe s’évader. Oublier quelques heures le  tintouin quotidien…

Le mot entrée promettait aussi plaisir futur mais aussi probable consigne d’écriture, c'est-à-dire contrainte, soit une vague appréhension. Est-ce que viendrait l’inspiration ?

Un peu plus tard je me suis assise devant une autre porte ouverte dans un rayon de soleil qui me tenait chaud dans le dos, mais question chaleur il y avait aussi la chaleur bienveillante du groupe et c’était bon.

Aujourd’hui était une journée particulière parce que j’étais ici et ailleurs en même temps.

L’embêtant étant qu’ici était déjà ailleurs ! Alors choisir un autre ailleurs. Aïe, aïe ! Où pourrais-je être ? Le choix était tellement vaste. Où où où ?

1ère idée : je pourrais… me trouver… sur le port de la Pointe-Rouge aux côtés de l’époux qui fulminait d’avoir été abandonné justement ce samedi où le nouveau vieux bateau était sorti de l’eau et qu’un boulot monstre à effectuer dans les plus brefs délais s’était révélé depuis trois jours !

Ma foi, cet ailleurs était par trop bosseur !

2ème idée : je pourrais… être partie en voyage dans un pays de mer et de ciel trop bleu. J’aurais laissé la mer, gardé le ciel, loué une voiture et filé à l’aventure.

Ceci à cause de cela : une histoire trottinant dans ma cervelle et assez obsédante en ce moment. Une sorte de parcours que je me suis promis de refaire à l’envers.

Première étape : O.K. effectuée en avril mais la deuxième s’estompe dans un brumeux lointain imprécis.

Voilà, j'y suis, cet ailleurs est le bon, pays où sont nés les dieux ! Je marche à présent dans cette ville inconnue mais tant rêvée. Je flâne, nez au vent, dans des rues résonnantes d’accent synonyme de récits mythologiques, d'ouzo et d'îles fantastiques. Tel un chien flairant sa piste, je cherche des traces…

Là, une vibration. Tiens, mon nom de famille de "jeune-fille" (sic !) est écrit sur la devanture de cette boutique. Forcément dans ce pays au ciel trop bleu, ce nom-là est courant.

Mon cœur bat plus vite...

 

Quoi que dit Odette ? Elle relit la consigne : 

« aujourd’hui est une journée particulière en Filigranes parce qu’on est ici mais un autre personnage ailleurs en même temps ».

Zut ! Je n’avais pas entendu « autre personnage » !

 Filigranes 003

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lilibeth 01/06/2010 21:40


.. ce qui me donne envie de me glisser sous le chapeau rose du sud tout en ayant la tête sous la pluie du nord.
Bécots


Philomène 02/06/2010 19:54



En ce moment, je changerai bien pour un pays moins venté...



Blog Ribambelle D'écritures

  • : LEMONDEPHILOMENE
  • LEMONDEPHILOMENE
  • : Ecritures, lectures, autres slams et divagations par Jeannine Anziani alias Philomène
  • Contact

Profil

  • Philomène
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !

Ouvrages parus

!cid 784A2A53-C404-499D-B6DE-691DD5C21D7B@home

 Phocette, la petite souris marseillaise (Editions de l'Hippocampe)

Recherche