Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2013 6 28 /09 /septembre /2013 16:53

Création d’aquarelles

 

Dépatouille, démerdouille !

a dit la dame de l’atelier sur les arts composés.

Dépatouille, démerdouille ? C’est quoi ce plan ?

En attendant, rapidement, les aspirants obéissants

découpent en tranches des feuilles blanches.

Dépatouille, démerdouille… ouille !

Etre intuitif, constructif, fabriquer de l’abstractif

avec ce dispositif ?

Affirmatif, sauf que je suis pas créative, pas inventive et

sur cette initiative dans une totale expectative.

 

Tout le groupe se met en route, moi je frôle la déroute !

Me faudrait sans tarder trouver une idée…

Un flash, cash. Pour me mettre à la tâche.

La vache ! Mes cellules grises se paralysent je démoralise

avec une vague impression de retourner à l’école,

c’est pas drôle !

Egarée, je reste figée. Faudrait pourtant commencer…

Commencer… commencer… comment c’est, une esquisse ?

Penser à Matisse, à un certain Nu Bleu…

Me lancer, esquisser une vague forme informe d’un bleu trop

bleu !

Mais pour continuer… je manque d’idées.

Insister, persister, mais…

sans motivation c’est une abomination !

Gribouiller barbouiller ajouter

couleurs pleureuses jaune citron,

touches baveuses orange potiron,

qui se meuvent en haut, en bas, à plat,

font ce qu’elles peuvent.

Quelle épreuve ! J’ai l’estomac en vrille là,

Puis là voilà patatras pour continuer… je manque d’idées…

 

Cependant, peu à peu, dans le soleil en veille,

Les apprentis s’interpellent, les dessins s’amoncellent,

et s’emmêlent sur le dallage carrelage des pages

mais moi sur les pages du carrelage je nage

l’inspiration rouillée, l’esprit en vadrouille,

tout se brouille en carambouille

je n’ai plus aucune idée. Continuer ?

Niquedouille !

 

Trois p’tits points…

Jeannine Anziani

Publié dans En habits de charivari

Editions Manoirante

 

J'ai écrit ce texte suite à un atelier du GFEN animé par Odette et Michel Neumayer. Je pense que vous aurez compris que la dame dont je parle dans le poème n'est autre qu'Odette.

 

 

 

 

Couverture du recueil - Odette et Michel NeumayerCouverture du recueil - Odette et Michel Neumayer

Couverture du recueil - Odette et Michel Neumayer

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Blog Ribambelle D'écritures

  • : LEMONDEPHILOMENE
  • LEMONDEPHILOMENE
  • : Ecritures, lectures, autres slams et divagations par Jeannine Anziani alias Philomène
  • Contact

Profil

  • Philomène
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !

Ouvrages parus

!cid 784A2A53-C404-499D-B6DE-691DD5C21D7B@home

 Phocette, la petite souris marseillaise (Editions de l'Hippocampe)

Recherche