Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 mars 2014 3 19 /03 /mars /2014 12:56
Le bar des artistes

Le bar des Artistes est fermé le dimanche.

Ah ! Fermé ! Forcément, le dimanche les artistes s’endimanchent pour aller à la messe !

Euh ! Pas forcément ! Pas tous catholiques, les artistes !

Tiens ! Par exemple, Je connais un trompettiste qui n’aime rien tant ce septième jour de la semaine que d’aller musarder dans les collines environnantes.

« Pfft ! m’assure une auteure, pas besoin d’aller si loin. Le dimanche, je le passe dans mon  jardin. »

« Moi, c’est la piscine, avec les enfants » soupire un sculpteur ami.

Bah ! explique doctement Monsieur Le Maire du village, « messe, collines, jardin ou piscine, le dimanche, les artistes ont d’autres choses à faire… et donc le bar est fermé ! »

 

Hé ! Faux ! râle le peintre du dimanche : « tous les midi, c’est sacré ! Pastis préféré en compagnie de mon ami le tailleur de pierres. C’est très embêtant, ce bar fermé. Chez moi, c’est tout petit, et le tailleur habite trop loin ».

« Et moi ajoute le poète, c’est presque pareil sauf que je préfère le Picon Citron et Mademoiselle Lorentron, la pianiste ! »

Le bar des Artistes est fermé le dimanche.

 

Le bar des Artistes est fermé le dimanche.

Et savez-vous pourquoi ?

Hi ! Hi ! Si ce jour-là, le bistrot est clos, mais chut hein ? Ne le répétez pas,  c’est seulement que Monsieur Le Patron du Bar des Artistes met entre parenthèses pastis, Picon citron  et autres  diverses boissons, pour… rester… calfeutré dans son gentil et coquet logis situé, juste au-dessus du bar !

Le pauvre, pensez-vous déjà, évidemment, il faut bien qu’il se repose…

Non, vous n’y êtes pas du tout du tout ! Le patron du bar a une santé de fer, la forme olympique du 1er janvier au 31 décembre !

Le Patron du Bar des Artistes, le dimanche, écrit des vers…

 

Voilà pourquoi  le bar des Artistes est fermé le dimanche.

 

(Texte inspiré par une enseigne du village de Trets, le bar était fermé dimanche dernier !)

Repost 0
Published by Philomène
commenter cet article
14 mars 2014 5 14 /03 /mars /2014 12:12
Détente au Parc Borely

En ce moment, je suis tellement fatiguée que je n'ai même plus l'envie ni l'énergie d'écrire, même pas un petit texte sur ce blog, c'est dire...

Tout de même, il y a Filigranes... qui "m'oblige" à "cracher" un texte pour le prochain numéro de la revue. Mais il faudra attendre que le numéro soit sorti pour que je vous le poste !

Enfin... le printemps revient ; ça ne devrait pas tarder à aller mieux, jespère !!!

 

Détente au Parc Borely

Histoire de me ressourcer et de trouver l'inspiration... L'autre matin, nous sommes allés avec L'Homme faire un tour au Par Borely. Le lac était toujours là, et toujours aussi romantique, mais où étaient passés les canards et les oies ? Et les poules, les coqs et les paons ? Je me demande...

Peut-être qu'ils passent l'hiver ailleurs, au chaud...

Détente au Parc Borely
Repost 0
Published by Philomène - dans A Marseille
commenter cet article
6 mars 2014 4 06 /03 /mars /2014 13:02
Le printemps

Le printemps arrive ! Selon les jours, à pas de loup ou de géant. Là, il semblerait bien qu'il ait chaussé des bottes de sept lieues. Devant la maison le prunier est en fleurs. pourvu que le mistral ne se lève point... afin que les fleurs, tranquilles, restent en place, petites promesses de fruits.

Car qui dit fleurs, dit fruits, dit confiture en perspective, soit en juin.

Le printemps arrive ! Depuis quelques jours nous prenons le café sur la terrasse, dans le chant d'un oiseau outrecuidant ! Et le soleil qui réchauffe les os.

C'est le moment... de se remettre à jardiner !

1/ Enlever les feuilles mortes qui traînassent...

2/ Tailler ce qui peut encore l'être, sauf que j'ai trop attendu... zut ! certains rosiers sont déjà en boutons.

4/ Admirer le camélia

Le printemps

4/ Rêver en feuilletant les pages du catalogue André Eve. J'ai bien envie de commander celui-ci, mon homme celui-là !

Quoi ? Mais comment, n'y a-t-il pas déjà suffisament de rosiers dans le jardin ?

Il n'y a JAMAIS ! assez de roses dans le jardin !!! Et celles d'André Eve sont les plus belles. Enfin c'est la rumeur publique. Pour une fois je crois qu'elle dit vrai. D'ailleurs vous pouvez vérifier :

www.roses-anciennes-eve.com

Le printemps arrive, et mon esprit sourit...

Le prunier en fleurs

Le prunier en fleurs

Repost 0
Published by Philomène - dans De bric en vrac
commenter cet article
2 mars 2014 7 02 /03 /mars /2014 19:51

C'est comme une boucle avec 2 Nicole !

Nicole Ferroni, en compagnie d'autres apprentis comédiens de la MJC d'Aubagne, était présente pour lire des textes de la revue Filigranes lors des Vingt Ans de la revue d'écritures au printemps 2004.

Impressionnante la nana. En tout cas, de suite, elle m'avait scotchée !

Est-ce que Nicole Digier était là lors de ce séminaire à Aubagne ? Je ne saurais dire, il y avait trop de monde et moi, je ne connaissais pas encore tout le monde ! Ce qui est certain, c'est que nous nous sommes plus amplement connu par la suite, lors d'ateliers du GFEN puis de Fili. Ensuite, découverte : cette Nicole-ci est une gurubaï...

Et hier, c'est elle qui me sait fan de l'autre qui m'envoie une vidéo. Voilà, je vous l'ai dit, la boucle est bouclée.

Merci les Nicole.

 

Repost 0
Published by Philomène - dans Vidéos
commenter cet article
2 mars 2014 7 02 /03 /mars /2014 09:45

 A la télé images de tempête sur la façade atlantique… terrifiant de voir les plages et les dunes reculer ainsi.

Je suis d’autant plus touchée que j’étais à Biarritz et sur la dune du Pilat il y a encore peu (articles précédents). Est-il nécessaire à la plupart des hommes, pour aimer les gens et les lieux, de les connaître un peu ?

Aime-t-on mieux de près que de loin, comme dit le proverbe ? En tout cas, quand on aime, personnes ou choses, quelque part, on aimerait bien qu'il ne leur arrive jamais rien... Que RIEN ne change... 

Le contraire du monde dans lequel on vit qui est éternel renouvellement...

Encore une fois, pas facile d'accepter.

La dune du Pilat

La dune du Pilat

Les dunes s'effacent, modifiant le paysage, et ici, en Méditerranée ? Que pourrait-il se passer ?

« En Atlantique, les vagues commencent à être dangereuses à partir d’une période de 12 secondes. En Méditerranée, elles le sont dès 9 secondes ».

Isabelle Llorca, responsable du service précision à Météo France.

Bigre ! Pas rassurant... Qui plus est, il existe des différences notables au sein même de la Méditerranée. Par exemple, entre Marseille et l’Italie, la houle ne rencontre aucun obstacle…

« Une petite marée méditerranéenne associée à une surcote (élévation du niveau de la mer liée à une pression atmosphérique très basse) peut faire monter la mer d’un mètre. »

A Marseille, le niveau de la Méditerranée, d’après les experts géophysiciens d’Aix-Marseille, pourrait ainsi augmenter de 40 cm à 1 m d’ici 2050.

 

Mais aujourd'hui il fait beau, pas de vent, pas de vagues traitresses à l'horizon. Un dimanche à passer au jardin sans penser aux lendemains.

La côte marseillaise

La côte marseillaise

Repost 0
Published by Philomène - dans De bric en vrac
commenter cet article
1 mars 2014 6 01 /03 /mars /2014 07:43

Tous les jours, sur le métier, remettez votre ouvrage. Tous les matins, tous les soirs, tous les instants, voir.

Ces maudites pensées qui pourrissent notre vie.

Partir en chasse, en guerre contre ce maudit mental qui le plus souvent ne cherche qu'à nous faire peur.

NE PAS SE LAISSER ENTRAINER.

J'ai dit en créant ce blog que je prlerai le moins possible de ma vie privée. Donc juste vous confier que je voudrais être plus vieille d'une semaine. Pour avoir dépasser ce cap qui se profile avec angoisse : l'opération d'un être cher qui surgit à l'improviste. Accident de la vie. Comme si l'existence était une route droite !!!

"De "penser" à "voir", de la fiction au fait, de l'illusion à la réalité, de ce qui n'est pas à ce qui est, voilà le processus. Est-ce clair ?"

Swami Prajnanpad - L'éternel présent

Clair au niveau de la compréhension, oui. Pour la mise en pratique, l'exercice est plus difficile...

L'esplanade du Fort Saint-Jean

L'esplanade du Fort Saint-Jean

Repost 0
Published by Philomène - dans Citations
commenter cet article
28 février 2014 5 28 /02 /février /2014 12:49

Overblog m'énerve ! Voici quelque temps déjà qu'ils ont proposé à leurs adhérents une nouvelle version soit disant plus performante...

Après avoir tergiversé... j'avais décidé de leur faire confiance et foncé... catastrophe ! Vous en avez été les témoins pour ceux qui me suivent (merci), la nouvelle version a été une vraie galère à mettre en place. Puis j'ai fini par m'y habituer et à prendre mes aises !

Mais... l'histoire était trop belle ! Voilà qu'ils me préviennent à présent  : "Vous avez utilisé le Hub Social d'OverBlog vous permettant d'importer les contenus de vos réseaux sociaux sur votre blog lemondephilomene.over-blog.com. Cette fonctionnalité étant réservée aux membres Premium depuis plusieurs mois, nous allons supprimer les articles de vos réseaux sociaux dans 15 jours".

Tiens, paf, prenez-vous ça dans la gueule les bloggeurs ! D'abord on vous incite à modifier votre blog (malin, la nouvelle version n'est pas transportable) ; puis on vous supprime des fonctionnalités ! In fine on vous incite à muter membre pemium donc à payer ! Autrement tant pis pour vooouuuus !!!

Ma foi, de colère... illico, j'ai décidé de transférer mon blog sur une autre plate-forme. Membre Premium, ça ne coûte pas une fortune ! Mais c'est le principe qui me déplaît. Quand j'ai créé mon blog sur ce site, il était sympa et vous offrait gratuitement un maximum de possibilités; Seulement, au fil des ans, de moins en moins de fonctions...

Allez, courage, fuyons !

Sauf que, c'est raté ! La-nouvelle-version-d'Overblog n'est pas compatible !!! Retour à la case départ.

Bon. Que faire maintenant ? Réfléchir (ça m'arrive de temps à autre) : "mais... je n'importe pas d'articles des réseaux sociaux ! D'ailleurs mon seul réseau fréquenté est Face de Bouc et si je poste des trucs dessus, je n'utilise pas le processus inverse ! Ou alors je n'y comprends rien, ce qui reste une possibilité.)"

 

Ma foi, vous savez tout. Conclusion : Lemondephilomène continue tel qu'il est. A moins qu'un de ses quatre matins (je suis en meilleure forme le matin) je me résolve à devenir membre premium.

Pour ce genre d'affaire, il vaudrait mieux que je consulte Fille Chérie. Elle est bien plus douée que moi en informatique.

En attendant, pour soigner ma morosité et mon questionnement existentiel ! être ou ne pas être (premium), je vous poste une carte postale, de Marseille of course !

 

La tour du fanal vue du fort Saint-Jean

La tour du fanal vue du fort Saint-Jean

Repost 0
Published by Philomène - dans Billet d'humeur
commenter cet article
23 février 2014 7 23 /02 /février /2014 13:30

Je réalise que la dernière recette postée sur ce blog était... une recette de poireaux ! Mais enfin c'est la saison des poireaux non ? Donc ceci explique cela : soyons locavore ! Et puis le poireau, quelle délicieuse plante originaire de la région méditerranéenne que les Assyriens, Chinois, Egyptiens, Hébreux… consommaient déjà.

Ensuite, le poireau est riche en pro-vitamine A, en vitamines C et E, et en fibres. Riche encore en pectine, il participe également à la régulation du taux de cholestérol.

La fondue de poireaux

La fondue de poireaux

Ingrédients :

- 4 ou 5 poireaux (selon grosseur et bio évidemment !)

- 1 échalote - herbes de Provence

- 1 cuil. à soupe d'huile d'olive - sel - poivre

- 250 gr de farine

- 3 œufs

- 2 cuil. à soupe d'huile de tournesol pour la pâte + 1 pour la poêle à frire

- 1 petit verre d'eau

Faire revenir l'échalote et les poireaux dans un faitout légèrement graissé avec l'huile d'olive, saler, poivrer, ajouter une pincée d'herbes de Provence, laisser mijoter jusqu'à obtenir une fondue moelleuse des légumes.

Pendant que les poireaux fondent... préparer la pate à beignets avec la farine, les œufs, l'huile de tournesol, sel, eau. Laisser reposer.

Verser ensuite la fondue de poireaux dans la pâte, mélanger.

Dans une grande poêle huilée, verser de petites louches de pâte aux poireaux, faire dorer puis éponger les beignets dans du sopalin. Saupoudrer de sel et de d'un tour de moulin à poivre, voire de poudre de piment d'Espelette (en plus c'est joli, ces petits points rouges !)

Beignets de poireaux à la corsoise

Pour ce plat, plusieurs utilisations sont possibles : à l'apéro (vous allez surprendre vos invités à peu de frais) ; en entrée ; enfin en plat unique le soir agrémenté d'une bonne salade (à l'ail forcément...)

Beignets de poireaux à la corsoise
Repost 0
Published by Philomène - dans Recettes de cuisine
commenter cet article
17 février 2014 1 17 /02 /février /2014 13:46

Et voilà ! Je fais partie des 53 auteurs qui se sont inscrits au concours Nouvelocratie ; ci-dessous le lien direct, vous n'avez juste qu'à cliquer sur le coeur !

http://www.nouvelocratie.bibliocratie.com/?portfolio=la-voyageuse-amoureuse

Si le lien est inactif (certains ordinateurs refusent !) tapez : http://www.nouvelocratie puis repérer l'image du gâteau.

Les votes sont ouverts à tout le monde : chaque internaute peut voter une fois par jour, pour autant de nouvelles qu'il le désire, jusqu'au 14 mars inclus.
Mais enfin, votez surtout pour la mienne : La voyageuse amoureuse.
Enfin, il s'agit d'un concours, il n'y aura donc que 12 nouvelles lauréates, n'hésitez pas à informer vos proches et connaissances de ma participation à ce concours.
 

La voyageuse amoureuse

Et je n'hésite pas à le répéter, il est nécessaire de VOTER TOUS LES JOURS !!! Oui, en fait c'est AUSSI un concours  de persévérance... gagneront ceux qui auront le plus voté et le plus fait voté pour leur nouvelle.

MERCI A VOUS.

Repost 0
Published by Philomène - dans Ecrivants - écrivains
commenter cet article
10 février 2014 1 10 /02 /février /2014 17:58

Un petit bijou de vidéo qui fait sourire et... réfléchir.

Repost 0
Published by Philomène - dans Vidéos
commenter cet article

Blog Ribambelle D'écritures

  • : LEMONDEPHILOMENE
  • LEMONDEPHILOMENE
  • : Ecritures, lectures, autres slams et divagations par Jeannine Anziani alias Philomène
  • Contact

Profil

  • Philomène
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !

Ouvrages parus

!cid 784A2A53-C404-499D-B6DE-691DD5C21D7B@home

 Phocette, la petite souris marseillaise (Editions de l'Hippocampe)

Recherche