Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 août 2013 1 12 /08 /août /2013 12:15
"Le boss" Pierre Défendini devant des auteurs. Au premier plan Eve Carmignani

"Le boss" Pierre Défendini devant des auteurs. Au premier plan Eve Carmignani

Après Le Brusc, Sausset, Cassis, comme les soirs précédents, entre 17 h et 18 h, Les Nocturnes prennent leurs aises sur les quais des Marines de Cogolin.

Par contre, moi, je ne suis plus très à l'aise. Je viens de recevoir un coup de fil. Depuis un mois, ma vieille maman est hospitalisée à Marseille à l'hôpital Saint Joseph et son état vient brusquement de s'aggraver. Enfin, à 21 h, au téléphone, mon frère me rassure, ni lui ni ma sœur aînée n'ont très envie, alors que nous venons à peine d' arriver, que nous reprenions la route en lacet. Plus tard dans la nuit ? Encore moins !

Et puis, "Marcelle" est costaud, d'ailleurs n'est-il pas prévu qu'elle sorte lundi pour aller dans une maison de suivi de soins ?

Dans le doute, avec L'Homme, nous décidons tout de même de retourner le lendemain matin au plus tôt à Marseille.

Quelle situation étrange ! Alors que, depuis le début des Nocturnes, nous sommes rentrés tous les soirs chez nous, même si ce n'était jamais avant minuit passé, voilà que l'état de ma mère empire quand je suis le plus loin d'elle...

Nocturnes littéraires 2013 - Les marines de Cogolin

C'est une méchante soirée. Je suis mal en point... pas vraiment motiver pour faire l'article ! Un petit cadeau tout de même dans la soirée : une famille avec trois petites filles s'arrête devant ma table et m'achète trois livres. Au moment de faire la dédicace, je demande les prénoms. Oh ! Cela ne s'est jamais produit... incroyable ! une "Philomène" !!!

Je ne sais pas encore que cette étape aux Marines de Cogolin sera ma dernière Nocturne... et que je n'irais pas demain signer à Bormes les mimosas...

Repost 0
Published by Philomène - dans De bric en vrac
commenter cet article
8 août 2013 4 08 /08 /août /2013 07:59
Au détour d'un trottoir, débordant d'un muret, un laurier rose au coloris  particulièrement ravissant

Au détour d'un trottoir, débordant d'un muret, un laurier rose au coloris particulièrement ravissant

Qu'a vist Paris et noun Cassis, a ren vist

Et la citation dit vrai ! Comment se lasser de la carte postale ? Même moi, qui connaît le petit port par cœur, je trouve toujours autant d'attrait à me balader dans les ruelles.

Sur le port, mes livres m'attendent sagement sur ma table. Sacrée organisation de la part de la libraire : gérer le stock de 50 auteurs !

Les Nocturnes sont aussi l'occasion de faire de belles rencontres, tant au niveau des écrivains que des lecteurs.

Hier, à Sausset, une petite-fille et sa maman m'avaient acheté en début de soirée un "Pola de Marseille".

Vers 9 h du soir, je les vois revenir sourire aux lèvres :

- Maman m'a lu Pola dans la voiture... il est trop bien votre livre !

Photo Jean-François Cardin - Une barque à Cassis

Photo Jean-François Cardin - Une barque à Cassis

Repost 0
Published by Philomène - dans De bric en vrac
commenter cet article
7 août 2013 3 07 /08 /août /2013 11:33
Nocturnes littéraires 2013 - Sausset

Mardi 6 août : Sausset-les-pins, deuxième étape de ces Nocturnes.

Ce soir, "les stars" sont présentes : Michel Quint - Richard Bohringer - Yann Queffélec... j'ai pour voisine de dédicaces Janine Boissard, tout à fait charmante.

Mais pourquoi certaines de ces personnallités (que je ne nommerai pas, je vous laisse deviner !) ne font que passer quelques minutes à leur table ? Les lecteurs sont déçus... et où vont-ils ??? Pourtant, au moment de l'apéro, tout le monde était là...

Enfin, j'ai envie de décerner une palme  d'or ! Pour sa présence, sa gentilesse, sa disponibilité, l'attention portée aux collègues "petits" auteurs, et surtout pour sa modestie, je décerne un prix spécial à... René Fregni.

 

René Frégni

René Frégni

Repost 0
Published by Philomène - dans Ecrivants - écrivains
commenter cet article
6 août 2013 2 06 /08 /août /2013 11:06
Nocturnes littéraires 2013 - Le Brusc

Pour arriver au Brusc, qui se situe un peu avant Toulon, il faut emprunter, depuis SIx Fours, une petite route qui serpente et se tortille à loisir entre le bord de mer et des villas nichées sous des frondaisons.

Le Brusc : devant, l'île du Gaou; en face l'île des Embiez. D'où d'ailleurs partent les navettes vers l'île Ricard.

Les tables des écrivains s'étirent à la queu leu leu le long du quai principal.

 

Nocturnes littéraires 2013 - Le Brusc

Mon Homme, qui me sert d'accompagnateur et de chauffeur (j'aime pas trop conduire de nuit, je ne vois plus rien...) me raconte pour la énième fois une anecdote que je connais par coeur depuis plus de quarante ans !

Âgé d'une quinzaine d'années, il était venu en vacances camper avec un copain et les parents de ce dernier sur l'île du Gaou justement. Une île que l'on peut rejoindre à pied en empruntant une petite passe peu profonde et sableuse, mais avec une falaise côté large.

Il s'acharnait à faire voler un cerf volant en marchant à reculons, et soudain, le vide sous ses pieds !!! Sans un bienheureux buisson épineux un peu en surplomb sur la fameuse falaise, il se serait écrasé trente mètres plus bas sur des rochers !

Pour remonter, la mère du copain en question expliquait, toujours ébahie des années après, qu'il avait escaladé la falaise en moins de temps qu'il ne faut pour l'écrire et en criant :

- Je n'ai rien, je n'ai rien !!!

Effectivement il n'avait que quelques égratignures...

Non, ce n'est pas la falaise en question ! Seulement la digue du petit port.

Non, ce n'est pas la falaise en question ! Seulement la digue du petit port.

Repost 0
Published by Philomène - dans Des histoires
commenter cet article
4 août 2013 7 04 /08 /août /2013 15:54
Photo Jean-François Cardin - Barques à Cassis

Photo Jean-François Cardin - Barques à Cassis

Les Nocturnes Littéraires organisées tous les étés par Pierre Défendini :

www.nocturneslitteraires.fr commencent ce lundi soir 5 août sur le port du Brusc.

Nocturnes littéraires 2013

50 auteurs vous attendent ; entre autres : Gonzague Saint-Bris, Richard Bohringer, Yann Queffelec, Michel Quint, Daniel Picouly...

Et j'ose ajouter que je vous attendrai aussi !

Repost 0
Published by Philomène - dans Ecrivants - écrivains
commenter cet article
3 août 2013 6 03 /08 /août /2013 13:55
Un matin à Port Miou

Ce matin-là, dans la calanque, juste en face de moi, une armada d'optimists venus de l'école de voile de Cassis.

Ces petites coques de noix qui s'étirent à la queue-leu-leu derrière un gros Zodiac m'ont toujours fait penser à une mère cane et ses canetons. J'adore !

La file des mini bateaux me rend joyeuse. L'air devient bon enfant dans les interpellations entre les professeurs et les élèves ! Et invariablement me rappelle un souvenir d'été.

C'était pendant une escale à Bosa - côte ouest de la Sardaigne - là aussi la mère cane et ses canetons faisaient des ronds dans l'eau autour de notre bateau. Sauf que le maître sarde avait de curieuses méthodes d'apprentissage.

Chaque fois qu'un enfant faisait une mauvaise manoeuvre avec son optimist, il lançait son canot à moteur sur le pauvre gosse et lui envoyait au passage  une pleine écope d'eau de mer !

D'accord c'était le mois de juillet et l'eau était chaude...

- Andréa ! Andréa ! hurlait l'italien.

Nous avions fini par plaindre le pauvre Andréa, ce n'était peut-être pas le meilleur moyen de lui faire aimer la voile !

Un matin à Port Miou
Repost 0
Published by Philomène - dans LA Calanque
commenter cet article
2 août 2013 5 02 /08 /août /2013 11:48

Quatre petits jours.... pas un de plus, pas un de moins pour poser son stress, oublier les soucis, recharger les batteries.

Quatre jours hors du temps, du monde. Et pourtant, la calanque est si près, mais pourtant, la calanque est si loin...

 
Ciel, mer, que de bleu...
Ciel, mer, que de bleu...

Ciel, mer, que de bleu...

Et puis, nous avons fait un sauvetage ! En promenant en annexe sur l'onde fraîche et claire de la calanque, et faisant une pose près d'un bateau ami, j'aperçois soudain une magnifique bestiole qui se débat dans l'eau. Une bestiole que je n'ai jamais vu mais vraiment belle. J'hésite à l'attraper mais le copain nous dit que la bête est inoffensive. Alors L'Homme, la saisit dans ses mains robustes ! et nous allons la déposer sur le ponton.

Port Miou 2013

"C'est une lucane", explique Alain le voisin.

La Lucane (Lucanus cervus) relève des Lucanidae, très grande Famille au niveau mondial, représentée en France par moins d'une dizaine d'espèces. C'est le plus grand et le plus imposant des insectes européens. C'est aussi le plus grand et le plus impressionnant de nos Coléoptères, car le développement mandibulaire des mâles peut atteindre des proportions spectaculaires, ce qui ajoute à la ressemblance avec les bois du cervidé .... d'où le nom de "Cerf-volant" ....CQFD !

"Le château" de Port Miou

"Le château" de Port Miou

Repost 0
Published by Philomène - dans LA Calanque
commenter cet article
28 juillet 2013 7 28 /07 /juillet /2013 12:04
Premier salon du livre du Vallon des Auffes
Premier salon du livre du Vallon des Auffes
Premier salon du livre du Vallon des Auffes

Le Vallon des Auffes, c'est la carte postale de Marseille. Le coin mythique poour touristes mais aussi un petit port de pêche en pleine ville dont je ne peux pas me lasser.

Hier, samedi 27 juillet 2013, de 17 h à 22 h, Mirabelle Barane, auteur des polars mettant en scène Le commissaire Mira avait eu l'idée géniale d'organiser, sous les fenêtres du célèbre restaurant Chez Fonfon (spécialité : bouillabaise) et à deux pas de la pizzéria non moins célèbre Chez Jeannot, le premier salon du livre du Vallon.

Tables et chaises prêtées par le CIQ, apéro dans le chant des cigales et les cris des gabians offert par la mairie de secteur - merci Monsieur le Maire - ce fut une délicieuse soirée de déicaces. En compagnie de...

Michel Hidalgo - Isabelle Barane

Michel Hidalgo - Isabelle Barane

Parmi les auteurs présents, on pouvait aussi reconnaître Alain Seyfried (venu comme moi en voisin vu que nous habitons tous deux le 7ème !) avec son "chat qui aimait la mer".

Il est à signaler que son dernier livre Place de l'Espigaou est cité dans la dernière version du Guide du Routard comme bouquin à recommander aux visiteurs de la cité phocéenne !

Premier salon du livre du Vallon des Auffes
Premier salon du livre du Vallon des AuffesPremier salon du livre du Vallon des Auffes
Repost 0
Published by Philomène - dans Ecrivants - écrivains
commenter cet article
21 juillet 2013 7 21 /07 /juillet /2013 12:09

Samedi 20 juillet 2013 - Aubagne - La distillerie

21 h : Concours slam par équipes de trois

devinez un peu comment se nommait mon équipe ??? "C'est truqué !"

Truqué ? Les votes... bof ! et après, qu'est-ce que ça fait, l'important est de... vous savez ce qu'a dit un certain baron. Allez une photo :

Ypnova lance la scène

Ypnova lance la scène

Quand le slam m'appelle, je m'enflamme. Le slam, c'est ma récréation, un entr'acte chaleureux, une parenthèse poétique.

Tous les âges, tous les styles et la musique des mots
Tous les âges, tous les styles et la musique des mots
Tous les âges, tous les styles et la musique des mots

Tous les âges, tous les styles et la musique des mots

La grande familles des slameurs et des slameuses participants au micro de bois

La grande familles des slameurs et des slameuses participants au micro de bois

Mais des fois les scènes slam ne finissent pas comme prévu. Car cette scène-là terminée et le micro de bois gagné par l'équipe de Camille Case, ma voiture refuse de démarrer. Merde ! Qu'est-ce que j'ai oublié d'éteindre ? Pas les feux, à notre arrivée sur Aubagne, huit heures, il faisait encore jour... au secours ! car à présent, c'est une heure du mat. et faudrait retourner à Marseille.

Pas de panique, la solidarité des slameurs se met en place.

Merci mes adorables slameurs bien-aimés
Merci mes adorables slameurs bien-aimésMerci mes adorables slameurs bien-aimés

Merci mes adorables slameurs bien-aimés

Repost 0
Published by Philomène - dans Du SLAM
commenter cet article
13 juillet 2013 6 13 /07 /juillet /2013 11:52

La construction du Château Pastré a été achevée en 1862 d'après les plans de l'architecte parisien Jean-Charles Danjoy sur la commande d'Eugène Pastré (1806-1868) et son épouse Céline de Beaulincourt-Marle.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la comtesse Lily Pastré (née Double de Saint-Lambert, 1891-1974) fit de ce château un refuge pour les artistes. Elle y abrita aussi de nombreux juifs qui tentaient de quitter la France, dont Lily Laskine (1893-1988) et Clara Haskil (1895-1960).

Après la Seconde Guerre mondiale la comtesse fait don de la propriété à la ville de Marseille. Depuis la vaste parc, connu sous le nom de « campagne Pastré », est une des promenades favorites des marseillais.

"La nuit Pastré"

Dans le cadre de "Marseille Capitale", hier soir vendredi 12 juillet, La nuit Pastré proposait gratuitement aux marseillais concerts, danse, installations, performances dans le parc de la Campagne Pastré.

"La nuit Pastré"
"La nuit Pastré"

Beaucoup de monde, un peuple bon enfant. Oui, c'est possible de vivre à Marseille dans le calme et la convivialité de grandes fêtes familiales qui mettent le coeur en joie.

La nuit tombe, ne reste plus qu'à déambuler, lampe torche (fournie) à la main, de dispositit audiovisuel en performance sonore... de "paysages rectangles" sous la tente, à un conte africain accompagné par une harpe.
La nuit tombe, ne reste plus qu'à déambuler, lampe torche (fournie) à la main, de dispositit audiovisuel en performance sonore... de "paysages rectangles" sous la tente, à un conte africain accompagné par une harpe.La nuit tombe, ne reste plus qu'à déambuler, lampe torche (fournie) à la main, de dispositit audiovisuel en performance sonore... de "paysages rectangles" sous la tente, à un conte africain accompagné par une harpe.

La nuit tombe, ne reste plus qu'à déambuler, lampe torche (fournie) à la main, de dispositit audiovisuel en performance sonore... de "paysages rectangles" sous la tente, à un conte africain accompagné par une harpe.

Repost 0
Published by Philomène - dans A Marseille
commenter cet article

Blog Ribambelle D'écritures

  • : LEMONDEPHILOMENE
  • LEMONDEPHILOMENE
  • : Ecritures, lectures, autres slams et divagations par Jeannine Anziani alias Philomène
  • Contact

Profil

  • Philomène
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !

Ouvrages parus

!cid 784A2A53-C404-499D-B6DE-691DD5C21D7B@home

 Phocette, la petite souris marseillaise (Editions de l'Hippocampe)

Recherche