Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 juillet 2013 6 13 /07 /juillet /2013 11:52

La construction du Château Pastré a été achevée en 1862 d'après les plans de l'architecte parisien Jean-Charles Danjoy sur la commande d'Eugène Pastré (1806-1868) et son épouse Céline de Beaulincourt-Marle.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la comtesse Lily Pastré (née Double de Saint-Lambert, 1891-1974) fit de ce château un refuge pour les artistes. Elle y abrita aussi de nombreux juifs qui tentaient de quitter la France, dont Lily Laskine (1893-1988) et Clara Haskil (1895-1960).

Après la Seconde Guerre mondiale la comtesse fait don de la propriété à la ville de Marseille. Depuis la vaste parc, connu sous le nom de « campagne Pastré », est une des promenades favorites des marseillais.

"La nuit Pastré"

Dans le cadre de "Marseille Capitale", hier soir vendredi 12 juillet, La nuit Pastré proposait gratuitement aux marseillais concerts, danse, installations, performances dans le parc de la Campagne Pastré.

"La nuit Pastré"
"La nuit Pastré"

Beaucoup de monde, un peuple bon enfant. Oui, c'est possible de vivre à Marseille dans le calme et la convivialité de grandes fêtes familiales qui mettent le coeur en joie.

La nuit tombe, ne reste plus qu'à déambuler, lampe torche (fournie) à la main, de dispositit audiovisuel en performance sonore... de "paysages rectangles" sous la tente, à un conte africain accompagné par une harpe.
La nuit tombe, ne reste plus qu'à déambuler, lampe torche (fournie) à la main, de dispositit audiovisuel en performance sonore... de "paysages rectangles" sous la tente, à un conte africain accompagné par une harpe.La nuit tombe, ne reste plus qu'à déambuler, lampe torche (fournie) à la main, de dispositit audiovisuel en performance sonore... de "paysages rectangles" sous la tente, à un conte africain accompagné par une harpe.

La nuit tombe, ne reste plus qu'à déambuler, lampe torche (fournie) à la main, de dispositit audiovisuel en performance sonore... de "paysages rectangles" sous la tente, à un conte africain accompagné par une harpe.

Repost 0
Published by Philomène - dans A Marseille
commenter cet article
4 juillet 2013 4 04 /07 /juillet /2013 11:09
Le porte-à-faux de la Villa Méditerranée

Le porte-à-faux de la Villa Méditerranée

Marseille est inconnue. Je le prétends... au coin des rues on aperçoit le décor de Gênes et des marchés malais... La rade est encombrée d'îles blondes et bleues...
Tout le monde est jeune. Le peuple est galant et amoureux... Du travail pour la vie de cent peintres.

Max Jacob (1920)

MuCEM et Fort Saint-Jean - 3
1/ Le Palais du Pharo édifié par Napoléon III pour son épouse Eugénie (qui n'y est jamais venue...) 2/ La digue du large 3/ Cour intérieure du Fort Saint-Jean - 4/ La passerelle vers l'Eglise Saint Laurent et le quartier du Panier - 5/ MuCEM et Villa Méditerranée
1/ Le Palais du Pharo édifié par Napoléon III pour son épouse Eugénie (qui n'y est jamais venue...) 2/ La digue du large 3/ Cour intérieure du Fort Saint-Jean - 4/ La passerelle vers l'Eglise Saint Laurent et le quartier du Panier - 5/ MuCEM et Villa Méditerranée1/ Le Palais du Pharo édifié par Napoléon III pour son épouse Eugénie (qui n'y est jamais venue...) 2/ La digue du large 3/ Cour intérieure du Fort Saint-Jean - 4/ La passerelle vers l'Eglise Saint Laurent et le quartier du Panier - 5/ MuCEM et Villa Méditerranée
1/ Le Palais du Pharo édifié par Napoléon III pour son épouse Eugénie (qui n'y est jamais venue...) 2/ La digue du large 3/ Cour intérieure du Fort Saint-Jean - 4/ La passerelle vers l'Eglise Saint Laurent et le quartier du Panier - 5/ MuCEM et Villa Méditerranée1/ Le Palais du Pharo édifié par Napoléon III pour son épouse Eugénie (qui n'y est jamais venue...) 2/ La digue du large 3/ Cour intérieure du Fort Saint-Jean - 4/ La passerelle vers l'Eglise Saint Laurent et le quartier du Panier - 5/ MuCEM et Villa Méditerranée

1/ Le Palais du Pharo édifié par Napoléon III pour son épouse Eugénie (qui n'y est jamais venue...) 2/ La digue du large 3/ Cour intérieure du Fort Saint-Jean - 4/ La passerelle vers l'Eglise Saint Laurent et le quartier du Panier - 5/ MuCEM et Villa Méditerranée

A présent, Marseille vous attend...

MuCEM et Fort Saint-Jean - 3
Repost 0
Published by Philomène - dans A Marseille
commenter cet article
3 juillet 2013 3 03 /07 /juillet /2013 11:05

Il semble que ce soit là dans cette obstination à rêver que réside leur part d'intouchable ; dans cette obstination à rêver que chaque civilisation trouve sens et direction.

Wajdi Mouawad
(Le noir et le bleu - Un rêve méditerranéen - MuCEM)

MuCEM et Fort Saint-Jean - 2

Rêves, rêves, rêves, les uns grands, les autres chétifs. L'habitation du songe est une faculté de l'homme. (...)
L'homme est chez lui dans les nuées. Il trouve tout simple d'aller et venir dans le bleu.
Et d'avoir des constellations sous ses pieds.

Victor Hugo
(Le promontoire du songe - 1834)

La passerelle entre MuCEM et Fort St. Jean

La passerelle entre MuCEM et Fort St. Jean

A Marseille, une longue bande de bord de mer était "confisquée" depuis des années. Interdit d'accès la plus grande partie du Fort Saint-Jean (l'armée), tout comme les môles d'embarquement grillagés.

Voici donc enfin la cité phocéenne rendue à ses habitants (et aux visiteurs). Bonheur.

MuCEM et Fort Saint-Jean - 2MuCEM et Fort Saint-Jean - 2
MuCEM et Fort Saint-Jean - 2

« Porte du sud » écrivit Albert Londres.     

Porte ouverte place offerte par Gyptis à Protis

Le fils venu d’Asie Mineure.

Alors orientale, forcément orientale la cité issue de Phocée

Un port où demeure majeure cette idée de ville ouverte

Offerte à qui voudra bien prendre la fière à bras le corps

L’aimer à corps perdu

Du ciel si bleu dû au Mistral qui caracole s’affole

Et habille la métropole de plastiques pas très esthétiques

Sous le soleil éblouissant

A faire plisser les paupières de la Bonne Mère assurément.

 

(Extrait Marseille - Du quoditien à voix haute -Editons Manoirante)

MuCEM et Fort Saint-Jean - 2
Repost 0
Published by Philomène - dans A Marseille
commenter cet article
2 juillet 2013 2 02 /07 /juillet /2013 10:51

Aimez Marseille, elle vous le rendra au centuple.

L'entrée du Vieux-Port

L'entrée du Vieux-Port

Hier, avec L'Homme, enfin nous avons pu trouver le temps de nous rendre

au MuCEM (musée des civilisations de la Méditerranée.)

MuCEM et Fort Saint-Jean

Le Mucem et le Fort Saint-Jean, aperçus de loin pendant les travaux, regardés attentivement lors de reportages à la télé, étudiés de près dans les journaux, sur le net... et malgré ce... un choc !

MuCEM et Fort Saint-Jean
MuCEM et Fort Saint-JeanMuCEM et Fort Saint-Jean
MuCEM et Fort Saint-Jean

Pour ce qui est des expos, certes, elles sont intéressantes, surtout celles du MuCEM. J'ai trouvé celle du Fort Saint-Jean moins captivante. Mais l'époustouflant, le SPECTACULAIRE, ce sont tous ces points de vue sur la cité phocéenne, c'est l'architecture, l'atmosphère des lieux.

La chapelle, la tour du Fanal, la place d'Armes (Fort Saint-Jean)
La chapelle, la tour du Fanal, la place d'Armes (Fort Saint-Jean)La chapelle, la tour du Fanal, la place d'Armes (Fort Saint-Jean)

La chapelle, la tour du Fanal, la place d'Armes (Fort Saint-Jean)

Eblouis de beau et de bleu. Marseille, comme nous ne l'avions jamais vu.

 

MuCEM et Fort Saint-JeanMuCEM et Fort Saint-JeanMuCEM et Fort Saint-Jean
Repost 0
Published by Philomène - dans A Marseille
commenter cet article
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 15:01

(...) C’est ainsi que ce ciment inédit va servir à orner et transformer des pavillons de banlieue en simili palais. Afin, quelques décennies plus tard, que je puisse rêvasser devant le fronton nord de la Villa Costa, sur lequel un grand navire, voiles gonflées par le vent, est en partance… pour l’Afrique ou les Amériques.

Mais non, suis-je sotte, sa proue est dirigée vers le levant, il s’en va au Japon.

C’est pratique, les jours de défaite, il me suffit d’embarquer à bord pour m’évader…

(Extrait de "La Villa Costa")

 

Chez les rocailleurs - 2
Chez les rocailleurs - 2

Voici donc la belle bâtisse regagnant reliefs et couleurs à ses délicats feuillages. D’un côté, décors d’essences exotiques : fleurs aux pétales rouges teintés dans la masse, bananiers, ficus, palmiers ; de l’autre, plantes méditerranéennes qui se poussent du col, clochettes bleues de volubilis...

 

(Extrait de "La Villa Costa")

Chez les rocailleurs - 2
Chez les rocailleurs - 2
Tellement de légèreté dans les dessins que je me prends à songer : l’artisan originel aurait-il pris un pinceau effilé pour obtenir un tel résultat ? Evidemment non ! Le travail s’effectuait avec des outils de sculpteur. (Extrait de "La Villa Costa")

Tellement de légèreté dans les dessins que je me prends à songer : l’artisan originel aurait-il pris un pinceau effilé pour obtenir un tel résultat ? Evidemment non ! Le travail s’effectuait avec des outils de sculpteur. (Extrait de "La Villa Costa")

Repost 0
Published by Philomène - dans A Marseille
commenter cet article
30 juin 2013 7 30 /06 /juin /2013 07:37

Je vous ai déjà parlé de la Villa Costa, le 19 mars "Sur les traces des rocailleurs marseillais" (catégorie A Marseille).

Ce week-end, l'association des Rocailleurs du Roucas présentaient un "parcours découverte chez les Rocailleurs" dans les jardins de la Villa Costa.

Chez les rocailleursChez les rocailleurs

Cet art-là, car pour moi, il s'agit d'un art, ne séduit personne d'emblée. Encore en 2013, il prête toujours à un premier sourire, un air moqueur. C'est une matière qui demande un apprentissage : celui du regard bienveillant qui précède la compréhension qui précède l'empathie.

Chez les rocailleurs
Ne vous invite-t-il pas tout particulièrement à la méditation ce banc-là ? A moins que ce ne soit à s'égarer dans les strophes d'un poème de Baudelaire...

Ne vous invite-t-il pas tout particulièrement à la méditation ce banc-là ? A moins que ce ne soit à s'égarer dans les strophes d'un poème de Baudelaire...

De vrais spécialistes du faux...

De vrais spécialistes du faux...

Chez les rocailleurs
Des maisons enchantées, un peu comme dans les contes de fées...

Des maisons enchantées, un peu comme dans les contes de fées...

Repost 0
Published by Philomène - dans A Marseille
commenter cet article
27 juin 2013 4 27 /06 /juin /2013 15:49
Photo Jean-François Cardin

Photo Jean-François Cardin

Repost 0
Published by Philomène - dans A Marseille
commenter cet article
21 juin 2013 5 21 /06 /juin /2013 13:40

Je vous avais laissé il y a quelques temps avec un Pouloupou tout blanc, le voici en couleurs et installé (pour l'été) dans "Le jardin de Diane" à l'entrée de la copropriété de La Rouvière (plus grande d'Europe), juste à côté du superbe Atelier de l'USCRM.

Pouloupou à La Rouvière

Déjà les enfants se l'accaparent...

Pouloupou à La Rouvière
Pouloupou à La RouvièrePouloupou à La Rouvière

Et le conte prend tout son sens...

 

Pouloupou et les diamants (extrait)

Auteur : Jeannine Anziani

Illustrations Isabelle Nègre-François

Editions Le lutin malin

 

(...)

Pouloupou avait un cœur noble, un esprit romanesque et personne n’était plus aimable que lui. Pourtant, toute la petite communauté de la tour l’avait banni à cause de sa laideur. Et Pouloupou en souffrait beaucoup. En effet, le gentil mollusque était orphelin. Aussi, son plus cher désir aurait été de retrouver une famille aimante, des amis bienveillants, quelqu’un avec qui partager ses joies et ses peines. Hélas, il doutait d’y arriver un jour !

 

- C’est incroyable ce qu’il est laid, avait décrété, péremptoire, la vieille rascasse, en faisant tressauter ses lunettes sur le bout de son nez. On ne peut décemment pas fréquenté quelqu’un d’aussi vilain !

- Cet être-là est trop antipathique pour être honnête, avait ajouté le loup en agitant frénétiquement la queue.

Les girelles, elles, s’enfuyaient à toute allure dès que Pouloupou faisait mine de les approcher. Les moules se refermaient hermétiquement, et les soles se cachaient sous le sable. Quant à ce concierge de saran, sitôt que le poulpe s’avançait d’un peu trop près, il hurlait :

- Ici c’est un domaine privé, on ne passe pas ! (...)

Pouloupou à La Rouvière
Pouloupou à La Rouvière
Pouloupou à La Rouvière
Repost 0
19 juin 2013 3 19 /06 /juin /2013 14:24

Je n'ai pas grand chose à dire en ce moment.

Pierre Autin-Grenier

Photo Jean-François Cardin

Photo Jean-François Cardin

Oui, "je n'ai pas grand chose à dire en ce moment" comme l'a écrit Pierre Autin- Grenier, né la même année que moi (je vous laisse chercher ! )

Ou plutôt si, j'aurais des tas de choses à vous dire, mais ce seraient des choses emplies de spleen à ras bord, alors...

Je préfère encore me taire, me terrer dans ma tanière... laisser passer...

Repost 0
Published by Philomène - dans Citations
commenter cet article
13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 12:10

Voilà, la date approche...le lundi 24 juin

 L'USCRM de la Rouvière, au passage je rappelle que La Rouvière est la plus grande copropriété d'Europe (8000 habitants)... presque une ville dans la ville ! l'Union Sportive et Culturelle de La Rouvière Marseille, m'a donc invitée à vous proposer, pour fêter l'année capitale et ses nouveaux locaux :

1/ de 18 h à 19 h 15 : un atelier d'écritures poésie-slam à partir "Du quotidien à voix haute" (Manoirante) et "En habits de charivari" (Manoirante). Pour tous ceux et celles qui voudraient s'essayer à la poésie, jongler avec les mots et les sonorités, oser prendre un micro, crier ou chuchoter son texte... ou celui d'un(e) autre !

Invitation à La Rouvière (Marseille)

2/ de 19 h 30 à 20 h 30 : Une conférence sur "le devoir de mémoire" à partir du récit "Le plus petit des grands magasins" (Edilivre) où pourquoi il m'était apparu nécessaire de raconter ce magasin atypique « Au roi du bon marché » que beaucoup de marseillais ont bien connu. Pourquoi rappeler l’histoire de ce négoce incroyable, cette famille exubérante, ce quartier débordant de vitalité.

Aujourd'hui plus que jamais, cette chronique sociale d’un type de commerce à jamais disparu, le brassage de cultures, de religions… l'humanisme authentique pratiqué par les patrons est à étudier de près.

Repost 0
Published by Philomène - dans Infos
commenter cet article

Blog Ribambelle D'écritures

  • : LEMONDEPHILOMENE
  • LEMONDEPHILOMENE
  • : Ecritures, lectures, autres slams et divagations par Jeannine Anziani alias Philomène
  • Contact

Profil

  • Philomène
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !

Ouvrages parus

!cid 784A2A53-C404-499D-B6DE-691DD5C21D7B@home

 Phocette, la petite souris marseillaise (Editions de l'Hippocampe)

 

Recherche