Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 07:45

 

Tel un cachet effervescent la Fête de la Méditerranée s'est dissoute dans l'eau de pluie tombant sans discontinuer sur la cité phocéenne samedi matin.

Les festivités ont été annulées §

 

Ceci dit, je reprends le fil de mon récit espagnol ; l'étape suivante en quittant Tolède était Valence.

 

Espana-117.jpg

 

J’ai à présent compris pourquoi Valence, 3ème ville d'Espagne,  a soufflé à Marseille la prochaine America’s Cup ! Cette ville m’a positivement époustouflée !

D’abord parler de cette trouée verte qui chemine en travers de la métropole ! En fait, il s’agit de l’ancien lit du  fleuve Turia qui a été détourné dans les années 1960.

Large coulée débordant non seulement d’espaces verts mais également d’installations sportives pour tous les goûts, de zones de jeux et recueillant même la Cité des Arts et des Sciences.

Cette ville m’a donné envie d’aller y vivre, c’est dire ! Moi si amoureuse de Marseille. Mais aussi si amoureuse d’espaces verts !

Or à Valence, partout des jardins publics, un parc naturel (Albufera), un pâturage des salines, un jardin botanique (+ de 200 ans d’ancienneté)…

Et puis des bancs (encore des bancs… ) comme à Madrid et Tolède ! C’est important les bancs pour s’asseoir évidemment, se poser, se reposer mais aussi pour lire, méditer, regarder… A Marseille ils les ont supprimé !

Et le bord de mer, waouf ! Nous nous y sommes rendus en tramway, un bon moyen pour prendre le pouls de la ville. A notre descente du tram, quelques pas pour tomber sur une promenade de palmiers « le Paseo  Maritimo » remplie de jardins, partant de l’extrémité nord du port  de Valencia et descendant jusqu’à l’Alboraya.

La promenade, qui s’étale sur plusieurs kilomètres, est l'une des zones les plus populaires de la ville pour flâner, faire du jogging, du roller et  plus généralement « passer le temps ».

D’un côté la mer et les plages de sable, de l’autre les terrasses de cafés et de restaurants.

La route est derrière (intelligent) !

Très agréable et réellement magnifique mais... j'avais oublié l'appareil photo !!!

 

Espana-116.jpg

 

Comme à Madrid nous n’avons qu’une soirée et une matinée pour prendre le pouls de la ville. Aussi, après avoir emprunté le tramway le soir pour se rendre vers les plages et déguster une paella…, le mieux était donc le lendemain matin de prendre le bus à impériale pour avoir une idée un peu plus complète.

    Espana-133.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais Valence est aussi une ville d'affaire avec des tours rivalisant au niveau de l'architecture la plus spectaculaire.

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Philomène - dans Voyages...
commenter cet article
6 mai 2010 4 06 /05 /mai /2010 16:05

 

Après le Salon du livre jeunesse de Six-fours le week-end dernier Six-Fours-005.jpgje serai demain vendredi à l'école Sainte-Geneviève d'Ollioules (Var) pour animer des ateliers autour des Contes de la Méditerranée et griffonner des dédicaces.

C'est vraiment une joie de voir vivre les personnages que l'on a crée dans les yeux des enfants. 

C'est toujours un plaisir de découvir les auteurs voisins et voisines (sur la photo Elisa Fortune)

http://aftagolia-qlorel.over-blog.com).

 

Samedi et dimanche, changement de décor !

C'est :

"La Fête de la Méditerranée"

place Bargemon

(derrière l'Hôtel de ville de Marseille).

J'aurai un stand : Le Monde de Philomène et évidemment les Contes de la Méditerranée seront là.

Pour les petits (et les grands) je conterai Fifi Filipi la sardine, Pouloupou et les diamants, Ouane-Oaune le dauphin et tous les autres sous une tente berbère.

Avis aux amateurs qui passeraient dans le périmètre !

 

Aussi pardonnez-moi mais le blog va subir un nouvel arrêt jusqu'à lundi.

 

Conter, conter, conter,

Sans jamais se lasser

Pour voir s'allumer une flamme dans les prunelles des garçons

et des filles.

Raconter des histoires avec l'espoir

de les aider à grandir.

Répondre à leurs questions

comme allumer des lampions.

 

Repost 0
Published by Philomène - dans Infos
commenter cet article
6 mai 2010 4 06 /05 /mai /2010 06:04

 

Partir, déjà, dire au revoir à la belle cité en emportant un peu de sa douceur dans une boîte bleue emplie de mazapans (massepains) la spécialité sucrée tolédane.

Ce petit délice aux formes variées est à base d’amandes, de sucre et de miel ! 4215278825_5c09618840.jpg

Le mazapan aurait été introduit par les musulmans lors de l'invasion de la péninsule. Sa popularité est née d'un évènement tragique.

Lors de la guerre entre l'Andalousie et le royaume de Castille, le mazapan était la seule nourriture qui se conservait dans des conditions extrêmes, d'où son succès.

Aujourd'hui les friandises en pâte d’amandes sont dégustées en Espagne durant les fêtes de Noël.

 

Laisser derrière soi la haute silhouette de l’Alcazar, 3677864533_c03f05c0d5.jpgle luxueux palais fortifié de Charles Quint (fermé temporairement pour travaux et que nous n’avons donc pu visiter). L’imposant édifice comme un héros de roman historique, lui qui a été à trois reprises la proie des flammes.

Ier incendie en 1710. 2ème incendie par les troupes napoléoniennes (ce qui vaut encore aujourd’hui en tant que… français d’être parfois regardé de travers par les gens du cru). Enfin un dernier incendie en 1887.

Et comme si le feu n’avait pas suffit, en 1936, à la suite du siège de l’armée républicaine qui dura soixante-dix jours, l’impressionnant palais a été presque entièrement détruit.

Pour sa restauration, les plans originaux ont été utilisés, j’avoue que la forteresse qui domine Tolède attire le regard irrésistiblement et vous coupe le souffle. Assurément les romains qui avaient installé leur camp au IIIème siècle  sur ce point le plus haut, y perdraient leur latin !

 

Je ne vous ai pas parlé de la cathédrale Primada qui à elle seule mériterait que je lui consacre de nombreuses pages. Sa splendeur reflète le poids religieux de la ville durant des siècles et son intérieur recèle de véritables trésors en peintures, sculptures, objets du culte à en avoir encore le souffle coupé !

 

4540461082_6ed3a4ea62.jpg

 

Je ne vous ai pas parlé non plus de l’église San Roman, de l’Eglise Santo Tomé, du monastère San Juan de Los Reyes, de… Dans cette cité chaque pas vous amène vers un concentré de beauté.

 

Tolède ville beige à jamais inscrite dans le labyrinthe de ma mémoire.

  

Repost 0
Published by Philomène - dans Voyages...
commenter cet article
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 05:50

Espana-056.jpg

 

Une cascade de toits aux tuiles crème, des enfilades de ruelles où les rayons du soleil cherchent à se faufiler, des bancs par-ci, par-là où se poser pour s'imprégner de l'air ambiant.

J'ai aimé cette ville où le passé vous souffle au visage un air d'éternité.

 

Espana-091.jpg

 

Puis il y a le poids de l'histoire unique  de cette cité où se sont côtoyés Musulmans, Juifs et Chrétiens dans une société harmonieuse. 

Cela a donc été possible ?

 

Espana-045.jpg

 

A présent la synagogue d'El Transito est un musée dédié à la culture séfardi. L'ornement intérieur mudéjar est le plus extraordinaire de la ville. La salle de prière est finement décorée de motifs géométriques hébreux, islamiques et gothiques. Encore un bel exemple de mélange...

Oui, cela a été possible...

Comme une nostalgie s'est glissée subrepticement dans mon esprit :

« El Andalous ! Où donc t'es-tu enfuie ? »

 

Repost 0
Published by Philomène - dans Voyages...
commenter cet article
4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 11:28

Espana-039.jpg

 

Passer le pont pour un retour dans le passé. Imaginer des personnages qui ont vécu là, peut-être des ancêtres...

Il y a des lieux qui vous murmurent des histoires.

Mais il y a trop de touristes à Tolède... de boutiques pour touristes aux vitrines alignant leurs épées au célèbre acier.

Il existe en effet à Tolède une tradition artisanale séculaire. Les Romains vantaient déjà la qualité des épées tolédanes !

Aujourd'hui la majeure partie de cette production d'épées est destinée à la vente aux touristes. Cependant, quelques fabriquants réalisent encore des sabres, pour différentes armées dans le monde et fabriquent des copies d'épées célèbres : Tizona, Colada, Excalibur...)

Les artisans se sont également reconvertis dans les ustensiles de cuisine : couteaux de toute forme et de toute taille.

 

Oui, Tolède est une ville très touristique. Pour moi, un peu trop de monde dans les rues pour une méditation, pour ressentir une émotion.

Au détour d'une rue on peut aussi faire de drôles de rencontres :Espana-060.jpg →

"Bonjour Monsieur tout de fer vêtu !".

 

Enfin même à Tolède il faut bien se nourrir !

Nous échouons ce jour-là sur le coup de 13 heures 30 (faire attention, souvent on ne vous sert pas avant...) dans un boui-boui sympa.

Spécialité de la maison : le carcamusas, populaire ragoût de bœuf ou de porc émincé et cuits avec tomates, oignons, carottes.

 

 

 

Repost 0
Published by Philomène - dans Voyages...
commenter cet article
3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 08:19

 

Je reprends le cours du récit de mon voyage en Espagne.

Après Madrid nous avons fait route vers Tolède : la cité beige dominant la plaine sur son énorme bloc rocheux. Tolède, l'ancienne capitale du royaume espagnol à l'abri derrière ses murailles crénelées ; la cité magnifique classée au patrimoine mondial de l'Humanité par l'Unesco.

Espana-028.jpg

 

Du haut de sa colline la vieille ville domine les eaux du Tage, qui s'écoule tranquillement en contre-bas. Dès le premier regard, de la terrasse de notre chambre d'hôtel, j'ai éprouvé un choc, tant de beauté.

J'ai choisi d'entrer à pied dans la cité en empruntant le pont ancestral.

 

Espana-034.jpgEnsuite nous nous sommes laissés entraîner par le dédale des ruelles. Par son architecture Tolède mélange allègrement les cultures :

romaine, wisigothique, arabe, juive et chrétienne.

 

Le ciel était gris, l'air doux, nos pas nous ont porté vers la synagogue de Santa Maria La Blanca.

Espana-042.jpgCette synagogue du XII ème siècle, construite au coeur de ce qui était le quartier juif est la plus ancienne et la plus grande des huit que comptait la ville. Elle fut consacrée comme église en 1405 par l'ordre militaire de Calatrava.

  

Repost 0
Published by Philomène - dans Voyages...
commenter cet article
29 avril 2010 4 29 /04 /avril /2010 17:07

 

 

Nouvelle interruption du blog !

 

 

En effet je serai à partir de demain vendredi matin

jusqu'au dimanche 2 mai 17 heures

au 7ème salon du livre jeunesse de Six-Fours

Palipa-et-Petronille.jpgavec les

Contes de la Méditerranée

(Editions Le Lutin Malin)

et

Du quotidien à voix haute

(Editions Manoirante)9782358740029.jpg

 

 

Si certains d'entre vous passent dans le coin...

 

 

 

Repost 0
Published by Philomène - dans Infos
commenter cet article
29 avril 2010 4 29 /04 /avril /2010 06:23

 

Des voies d’autoroute qui se croisent, se recroisent, partent dans tous les azimuts… notre voiture s’est retrouvée coincée dans un embouteillage monstre ! Bienvenue à Madrid ! Comment trouver notre hôtel situé calle Abada ruelle étroite du centre ville ?

Après moult tours et détours, la meilleure solution qui nous vint à l’esprit, l’heure passant… était de prendre un taxi !

Avec mon homme nous sommes donc montés dans un taxi, les amis ont suivi avec la voiture !!!

Et nous sommes arrivés à l’hôtel. Pour l’auto, il y avait un parking à 200 mètres, ouf !

Les bagages déposés, il était déjà l’heure du souper. Nous ressortons de l’hôtel, nous engageons dans la rue d’à côté, surprise !

Imaginez un centre ville grouillant de monde, des hôtels *** et **** en veux-tu, en voilà ;  des messieurs en costume-cravate-attaché-case, des touristes, des étudiants, des « punkettes » aux cheveux rouges ou bleu électrique, enfin une population très cosmopolite. Et puis, des deux côtés de la rue, sur les trottoirs des filles et des garçons qui attendaient le client. Mais si nombreux, si nombreux… jamais de ma vie je n’avais vu autant de jeunes vendre leurs charmes tous les 50 centimètres !

Étrange ambiance très très chaude… à quelques mètres de voitures de police stationnées !

 

Nous échouons sur les chaises d’un snack, tapas obligatoires. Vers la fin de notre repas, un des deux  jeunes de la table voisine est venu nous demander (en espagnol) une cigarette. Nous n’avons pas de cigarettes et nous lui expliquons ça gentiment.

Le serveur se mit alors à rembarrer fermement le garçon qui avait osé déranger de sympathiques français, le type se rassit en maugréant devant sa table. Le ton monta entre les deux hommes. Manifestement le client était soit ivre soit shooté voire les deux !

Conséquence, il commença à s’énerver et à gueuler : attraction garantie !

Le patron arriva et tenta de convaincre notre homme éméché de déguerpir. Le client se leva, tenta de taper sur le serveur, son copain tenta de le calmer, le serveur fit le coup de poing… Poum ! Le mec se retrouva à terre, le patron appela la police… qui se pointa dans la minute qui suivit. Nous avions l’explication des voitures garées un peu plus loin…

Soirée tranquille à Madrid.

 

Espana-012.jpgLe lendemain était nettement plus calme, les trottoirs environnants vidés de leurs appâts nocturnes...

Ne nous restait plus qu'à faire le tour de la ville... en bus ! Espana-024.jpgDe quoi attraper au vol quelques instantanés de vie madrilène. A un carrefour, pendant que le feu était au rouge : un jongleur lançait ses quilles en l’air. Plus chouette qu’un gamin hirsute qui se précipite sur votre pare-brise pour le nettoyer sans vous demander votre avis !

Un peu plus tard une colonne de bambins de maternelle se tenant de part et d’autre d’une longue et grosse corde à la suite de leur institutrice !

Partout des groupes d’élèves et leur prof en arrêt devant des monuments.

Une seule journée pour connaître une capitale c’était évidemment très court. Mais comme dit une de mes cousines : « c’est pour donner le goût ! » 

 

Repost 0
Published by Philomène - dans Voyages...
commenter cet article
28 avril 2010 3 28 /04 /avril /2010 07:28

 

J'ai besoin de soleil, mon corps le réclame. Je sais, les médias crient à qui mieux mieux que l'on ne doit plus s'exposer au soleil. Je suis d'accord mais je pense que comme pour toute chose, c'est l'abus dont il faut se méfier.

D'abord j'ai une caution morale ! Ah ah ! C'est ma toubib qui me l'a conseillé : pour prévenir l'ostéoporose rien de tel que la marche à pied, une alimentation équilibrée et... du soleil avec modération !4558117784_25876caa18.jpg

Aussi pour mon premier jour de vacances, je vais m'asseoir sur la terrasse de la maison amie, dans les rayons de l'astre solaire.

Ce n'est point qu'il ne brillait pas à Marseille, mais ces temps derniers je n'avais pas le temps de m'attarder ! Trop de choses à faire...

 

Ce matin-là, en surplomb de la baie de Rosas je me suis transformée en lézard (en jean's et tee-shirt tout de même) ! Pas de vaisselle, pas de ménage, pas de repassage en retard, pas de courses, pas d'enfants ni petits ni grands... pas de vieille maman ni de repas à préparer ni de factures à régler !

Rien à faire que regarder la mer qui étincelle, les plantes qui poussent et sentir le temps passer doucement.

 

Parenthèse, entracte, j'ouvrais les guillemets "...................

 

 

Repost 0
Published by Philomène - dans Voyages...
commenter cet article
27 avril 2010 2 27 /04 /avril /2010 13:10

 

" Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage,
Ou comme cestuy-là qui conquit la Toison,
Et puis est retourné, plein d'usage et raison,
Vivre entre ses parents le reste de son âge ! "

(Joachim Du Bellay)

 

Me voici donc revenue d'España ! Suis-je pleine d'usage et raison ?

Ah ! Peut-être pas encore...

Mais... j'ai fait un beau voyage, pas aussi long que celui d'Ulysse mais je retourne avec de fortes et étonnantes images colorées dans la tête.

Des images de champs d'oliviers grisâtres et de colza couleur soleil à perte de vue, de plantations de gigantesques éoliennes brassant l'air de leurs grands bras blancs, de dantesques noeuds autoroutiers entrelacés ; de Madrid aux rues chaudes... dès la nuit tombée, Tolède  aux murailles crème, Valence l'époustouflante !

 

Mais tout d'abord, pour arriver en Espagne, il fallait emprunter l'autoroute. Sur l'autoroute... des camions, un long mille-pattes de camions, un mille-camions long, long, long tel un tuyau d'arrosage de jardin déroulé à l'infini ! 
Terminus du voyage : Rosas et une maison amie.

"C'est une maison... au sommet d'une colline" comme dans la chanson de Maxime Leforestier sauf qu'elle n'est pas bleue et se donne vaguement des airs d'hacienda !

Espana-002.jpg

Il y avait une petite chienne bouclée, dorée qui cachait ses os dans les plates-bandes puis venait vous chercher pour vous montrer où elle les avait caché !

Il y avait la baie de Rosas qui clignotait en contrebas à la nuit tombée, du champagne dans des flûtes en cristal.

J'avais posé mes valises au propre et au figuré. Et le voyage ne faisait que commencer...

   

Repost 0
Published by Philomène - dans Voyages...
commenter cet article

Blog Ribambelle D'écritures

  • : LEMONDEPHILOMENE
  • LEMONDEPHILOMENE
  • : Ecritures, lectures, autres slams et divagations par Jeannine Anziani alias Philomène
  • Contact

Profil

  • Philomène
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !

Ouvrages parus

!cid 784A2A53-C404-499D-B6DE-691DD5C21D7B@home

 Phocette, la petite souris marseillaise (Editions de l'Hippocampe)

Recherche