Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 octobre 2015 7 18 /10 /octobre /2015 15:04

Mercredi 7 octobre 2015 :

C'est la journée en mer. Mais pas de farniente au programme ! A 10 h 45, Luc Ferry, rappelons-le, agrégé de philosophie et de sciences politiques, nous attend au Grand Salon Stars pour la première conférence de la croisière : Les philosophies du bonheur, promesses et illusions.

Luc Ferry

Luc Ferry

Le monde grec dans l'Antiquité cultivait la tradition du bonheur, le cosmos représentait l'ordre harmonieux et bon. Cependant, le mythe de Prométhée a fabriqué les humains pour introduire un peu de chaos.

Une vision que l'Occident perd au Moyen Âge avec la valorisation de la souffrance prônée par le christianisme. Dans la tradition chrétienne, ce qui compte est de s'élever (être un bon élève).

Avec Mai 68 il s'agit non plus de s'élever mais de s'épanouir. Non pas devenir autre mais devenir soi. C'est le temps de l'aspiration au bien-être.

"Amor fati" : l'amour de ce qui est.

Aujourd'hui, pour Luc Ferry : "je ne peux pas être heureux si les autres sont malheureux - aucun d'entre nous n'est capable de définir ce qui va nous rendre heureux pour toujours.

L'homme n'est rien au départ, il va tout inventer."

Ceci est bien évidemment un raccourci de la brillante démonstration de Luc Ferry, avec laquelle je ne suis pas forcément totalement en accord ; c'est justement ce qui est intéressant.

 

Vincent Azoulay

Vincent Azoulay

Mais qu'est-ce que vous imaginiez ? Que l'on passait son temps sur un transat durant une croisière ? Pas sur le Louis Aura en tout cas ! Car à 15 h, c'est Vincent Azoulay, ancien élève de l'Ecole normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud et agrégé d'histoire, qui nous a donné rendez-vous : Naissance du monde grec, la civilisation et l'espace

L'historien commence sa conférence par une citation de Socrate qui disait des peuples entourant la Méditerranée :  "comme les grenouilles autour d'une mare".

Le monde grec, qui comptait tout de même un millier de communautés, est véritablement une civilisation de la mer. Il faut rappeler qu'à l'époque, il est plus facile de voyager sur la mer que sur la terre. Le coeur de ce monde grec est l'Asie Mineure.

Luc Ferry et Christian Makarian

Luc Ferry et Christian Makarian

Enfin, après la pause bien venue "thé et pâtisseries"... une troisième conférence nous propose une rencontre avec Luc Ferry et Christian Makarian : Le philosophe et le journaliste face à l'actualité.

Comme pour les autres conférences, le Grand Salon Stars est plein à craquer... pas évident de trouver une place si vous arrivez au dernier moment !

Je vous donnerai, au sujet de cette dernière discussion, un seule phrase de Christian Makarian qui m'a interpellée :

"Nous nous regardons le nombril pour comprendre le reste du monde".

 

Repost 0
Published by Philomène - dans Voyages...
commenter cet article
16 octobre 2015 5 16 /10 /octobre /2015 12:04

Nous sommes le mardi 6 octobre 2015, il est 16 h, c'est reparti pour une nouvelle croisière de L'Express en Méditerranée.

En effet, absolument ravis par la précédente (voir ci-joint dans la catégorie Voyages), nous avons re-signé pour ce nouveau périple qui va nous emmener en Sicile pour une première escale à Messine ; en Grèce : Itéa - Katakolon - Le Pirée - Patmos ; en Turquie pour un passage à Kusadasi et enfin retour en Grèce à Santorin avant de s'envoler de Rhodes pour le retour à Marseille.

Le bateau est le même que l'an dernier : M/S Louis Aura
Le bateau est le même que l'an dernier : M/S Louis Aura
Le bateau est le même que l'an dernier : M/S Louis Aura

Le bateau est le même que l'an dernier : M/S Louis Aura

A bord est encore prévu un alléchant programme de conférences concocté par Christophe Barbier directeur de L'Express et Christian Makarian directeur délégué de la rédaction : le philosophe Luc Ferry (déjà présent en 2014), Jean-Marc Daniel spécialiste d'histoire de la pensée économique et de l'étude de la politique économique, Vincent Azoulay professeur d'histoire grecque et membre de l'Institut universitaire de France.

Luc Ferry et Christian Makarian - Vincent Azoulay - Jean-Marc Daniel
Luc Ferry et Christian Makarian - Vincent Azoulay - Jean-Marc Daniel
Luc Ferry et Christian Makarian - Vincent Azoulay - Jean-Marc Daniel

Luc Ferry et Christian Makarian - Vincent Azoulay - Jean-Marc Daniel

Mais si la croisière 2014 avait démarré et s'était poursuivie sous un soleil radieux et une mer d'huile, apparemment il ne va pas en être de même pour la version 2015 !

Nous embarquons sous un ciel gris et une petite houle... qui ne va pas tarder à en indisposer certains !

Bah ! Nous sommes avec L'Homme des marins aguerris n'est-il pas ???

Quitter Marseille sous un ciel gris...
Quitter Marseille sous un ciel gris...
Quitter Marseille sous un ciel gris...
Quitter Marseille sous un ciel gris...

Quitter Marseille sous un ciel gris...

Repost 0
Published by Philomène - dans Voyages...
commenter cet article
4 octobre 2015 7 04 /10 /octobre /2015 09:31

Hier, samedi 3 octobre dédicaces de quatre des "Plumes marseillaises" à la librairie Arcadia - quartier de St. Barnabé - 13012 Marseille.

Toujours un plaisir de signer des ouvrages à plusieurs auteurs, qui plus est avec des copines !

De bas en haut et de gauche à droite : Simone Luisetti - Martine Robustelli Neu - Jeannine Anziani - Nicole Delor

De bas en haut et de gauche à droite : Simone Luisetti - Martine Robustelli Neu - Jeannine Anziani - Nicole Delor

Mais alors, le vrai joli instant de temps suspendu, c'est quand une petite fille de neuf ans pile devant mes livres et s'écrie :

- Oh ! Les Pola !

Et qu'ensuite la maman explique qu'elles ont déjà à la maison : Pola de Marseille sur le VIeux-Port - Pola de Marseille Chez le voisin et donc qu'elles veulent absolument le troisième tome :

Pola de Marseille en Corse !

 

Une dédicace chez Arcadia (St. Barnabé 13012)

Mais le p'tit bonheur se poursuit... quand Marie, la fan de Pola me confie :

- Ben moi, quand je m'ennuie, je prends un Pola et je lis !

Oh ! Je ne sais plus combien de fois je les ai lus... mais à chaque fois c'est très bien parce qu'entretemps, j'ai un peu oublié...

Marie et son nouveau Pola !

Marie et son nouveau Pola !

Repost 0
Published by Philomène - dans Pola de Marseille
commenter cet article
29 septembre 2015 2 29 /09 /septembre /2015 16:28
Une interview de Régis Debray

Dans Le point N°2246, celui de cette semaine, une interview de Régis Debray m’a interpellée à plusieurs titres, mais il en est un qui a véritablement fait écho à une anecdote vécue.

A une question sur la mutation politique, le penseur répond : (…) « L’époque n’est pas au « Nous » mais au « Moi je. » Ote-toi de là que je m’y mette, et regarde comme je suis beau. On ne parle plus d’accomplissement collectif mais d’épanouissement personnel. (…) Restent le nombril et le selfie. J’ai le sentiment que cela fait tourner en rond.»

 

Cela me ramène à un jeune chef d’entreprise côtoyé il y a peu. A une question posée sur son job, la réponse m’a anéantie : il est nettement dit qu’il va « piquer » le secteur qui lui échappe, en quelque sorte essayer d’écraser son concurrent. Aucun état d’âme, il est le plus fort et il le proclame.

J'ai pensé "il blague, c'est de l'humour"... Mais rien n'était moins sûr. Le ton n'était pas vraiment sympa...

Certains savent que, dans une autre vie ! j'ai été fille d'un célèbre commerçant ; aie ! Je vais écrire "en ce temps-là"... et bien, ma foi, en ce temps-là, il me semble qu'un patron faisait le job sans chercher à nuire à son voisin. Le soleil se levait pour tout le monde.

Là, nous sommes passés à une autre dimension et ça me met mal à l’aise. Il y a du nombrilisme oui. Et bien pire ! Les conséquences de son acte ? Pftt ! Seulement :  "je suis le meilleur, le soleil se lève pour moi et j'en ai rien à foutre de toi !" (sous-entendu tant pis pour ta gueule...)

 

Le sujet du selfie me déroute également. Obligée d'écrire encore : avant ! Donc, "avant" nous prenions les autres en photo, ou alors les autres et nous, ou nous et les autres ! Mais jamais nous n’aurions pensé faire de soi par soi un portrait.

Aujourd’hui, selfie, selfie... moi d'abord. Où sont passés les autres ?

 

 

Repost 0
Published by Philomène - dans Billet d'humeur
commenter cet article
16 septembre 2015 3 16 /09 /septembre /2015 15:12

Voici donc un nouveau livre pour la rentrée : Contes de MA Méditerranée (éditions Eanna) - illustrations : Isabelle-Nègre François (voir article précédent).

Vous avez envie d'un exemplaire dédicacé de ces contes magistralement illustrés, d'un Pola de Marseille ?

Les dates des prochaines dédicaces ci-dessous :

- samedi 26 septembre  de 9 h à 13 h :

           Presse de La Rouvière - 83 boulevard du Redon 13009 Marseille

- samedi 3 octobre de 10 h à 18 h :

           Librairie Arcadia CC Saint-Barnabé 30 rue des Electriciens 13012 Marseille

- samedi 17 octobre de 10 h à 18 h :

           Librairie Prado-Paradis 19 avenue de Mazargues 13008 Marseille

- mercredi 28 octobre de 10 h à 18 h :

           Librairie Gibert 8 boulevard Dugommier 13001 Marseille

-  samedi 31 octobre de 10 h à 18 h :

           Salon du Lycée Perrimond TERRASSES DU PORT Marseille

- dimanche 8 novembre de 10 h à 18 h :

           Salon des Pennes Mirabeau - Les Pennes-Mirabeau

- samedi 14 novembre de 14 h à 18 h :

           Carré des Ecrivains CENTRE BOURSE Marseille

- dimanche 22 novembre de 10 h à 18 h :

           Cultura PLAN DE CAMPAGNE

- samedi 5 décembre de 10 h à 18 h :

           Centre culturel LECLERC SORMIOU 13009 Marseille

 

Au plaisir de vous voir...

 

Dédicaces automne 2015
Dédicaces automne 2015
Repost 0
Published by Philomène - dans Infos
commenter cet article
4 septembre 2015 5 04 /09 /septembre /2015 12:23
Contes de MA Méditerranée

Le tome 1 des Contes de la Méditerranée (Le lutin malin) étant épuisé, j'ai récupéré mes droits il y a quelques temps déjà ; voici donc 2 des contes de l'album "remasterisés !".

- Pouloupou et les diamants

- Fifi Filipi la sardine

sont partis pour une vie nouvelle !

Un format différent, une autre maison d'éditions (Eanna), de nouvelles illustrations mais toujours d'Isabelle Nègre-François, cet album est devenu un magnifique petit roman à la couverture souple.

Fifi Filipi la sardine

Fifi Filipi la sardine

Et ne me dites pas que vous l'avez déjà ! La nouvelle version n'a plus rien à voir avec l'ancienne.

Toutes les pages fourmillent de surprises en tout genre ; sans parler de "mon petit dictionnaire" précédant chaque conte.

 

Fifi Filipi la sardine

Fifi Filipi la sardine

Maintenant, vous savez ce qu'il vous reste à faire !!!

Contes de MA Méditerranée, sorti ce jour, sera très bientôt dans toutes les bonnes librairies et bien sûr, sur le net (12,50 €) !

Contes de MA Méditerranée
Contes de MA Méditerranée
Contes de MA Méditerranée
Repost 0
24 août 2015 1 24 /08 /août /2015 11:34
Port Miou encore et toujours...

Dans ce blog, Port Miou a droit a sa catégorie : LA Calanque. Et je songe habituellement que j'ai du à peu près dire l'essentiel à son propos. Donc, qu'il n'y a plus rien à ajouter !

Mais... il y a toujours un mais... mon été passé dans ce coin de paradis (comme a encore soupiré avec extase ma fille il y a peu) m'incite à poster cet article.

C'est vrai, LA Calanque est un lieu à part. A deux pas de la société et aussi en-dehors.

Quand nous arrivons, à chaque fois, c'est comme si je déposais un fardeau. Je respire tout à coup différemment. Là-haut, sur les chemins poudreux qui mènent au Parc National... passent des gens venus du monde entier... une foule affolante.

Mais en-bas, au bord de l'eau, calme et volupté (et aucun luxe !)

Port Miou encore et toujours...

Calme, volupté et sérénité.

Retrouver la calanque, c'est renouer avec l'instant présent.

Reportés à une date ultérieure les soucis, les problèmes, les tracas en tout genre !

Un maillot de bain, un paréo, un chapeau de paille.

Manger, dormir, se baigner.

La douche du matin, l'apéro du soir.

 

Regarder passer les bateaux.

 

Port Miou encore et toujours...

Regarder passer les bateaux.

Avant, mais c'était avant... nous avions possédé un magnifique voilier et navigué sur la mer bleue.

Avant, nous quittions Port Miou pour aller plus loin... où forcément c'est toujours mieux.

Et puis, lire (ou relire) dans ce même blog, "Queue d'poisson"  mon dernier texte écrit pour Filigranes, adieu joli voilier. Mais pas la calanque ; les dieux nous ayant octroyé en échange...  un vieux bateau... de la calanque !

Une belle occasion de "pratiquer". Car, en principe, le but pour la plupart des gens est d'aller toujours vers le +. Plus grand, plus beau, plus cher...

Or nous faisions la route inverse... arrêtions de bourlinguer sur la Méditerranée et nous contentions de demeurer sur notre cabanon flottant.

Un début de sagesse ? "Heureux qui comme Ulysse..."

 

Port Miou encore et toujours...
Port Miou encore et toujours...
Port Miou encore et toujours...
Port Miou encore et toujours...
Port Miou encore et toujours...
Port Miou encore et toujours...

Maintenant, à propos de "ma" calanque", chut ! n'en parlez à personne et oubliez ce que je viens d'écrire...

Port Miou encore et toujours...
Repost 0
Published by Philomène - dans LA Calanque
commenter cet article
20 août 2015 4 20 /08 /août /2015 13:17

Ce lundi 17 août, "Les Plumes marseillaises", soit ce jour-là Nicole Delor, Hélène, Pierre et Edmond Echinard et moi-même, avions rendez-vous pour une signature de nos ouvrages respectifs, à la librairie La Carline sise à Forcalquier.

Charmante libraire, jolie boutique et le lundi étant le jour du marché, énormément de monde dans les rues du village des Alpes de Haute-Provence.

Les dédicaces étant prévues de 10 h à 13 h, et des amis nous ayant indiqué le Château de Sauvan, distant d'une dizaine de kilomètres de Forcalquier - une visite à ne pas manquer avaient-ils insisté - nous voici un peu avant 15 h devant les grilles du Château.

Ce qui tombait bien, vu que le Château ouvrait justement à cette heure-là !

 

www.chateaudesauvan.com/

www.chateaudesauvan.com/

Le château de Sauvan appelé aussi parfois le « Petit Trianon de Provence» est situé sur la commune de Mane, à quelques kilomètres de Forcalquier. Propriété privée, ses communs, le parc, et tout le château sont classés ou inscrits monuments historiques depuis 1957

Le château de Sauvan a été édifié en 1719 par Joseph-Palamède de Forbin-Janson. Implanter en Provence un tel édifice dénotait chez le futur propriétaire un esprit avisé.

 

 

Le château de Sauvan

Mais aujourd'hui, s'il faut absolument visiter ce château, habité par les propriétaires actuels et totalement meublé, c'est surtout pour bénéficier de la visite faite par un guide remarquable, homme haut en couleurs, vrai conteur.

La visite dure 2 heures... inoubliables !

Le parc, qui a reçu le label "Jardin Remarquable" en 2005 par le Ministère de la Culture, est protégé au titre des Monuments Historiques depuis le 30 Juillet 2003.
Le parc, qui a reçu le label "Jardin Remarquable" en 2005 par le Ministère de la Culture, est protégé au titre des Monuments Historiques depuis le 30 Juillet 2003.

Le parc, qui a reçu le label "Jardin Remarquable" en 2005 par le Ministère de la Culture, est protégé au titre des Monuments Historiques depuis le 30 Juillet 2003.

Je ne vais pas vous raconter l'incroyable histoire, romanesque en diable, de ce château. Impossible d'égaler le guide ! Mais je vous conseille absolument d'y aller si vous passer dans le coin, vous ne le regretterez pas !

 

Le château de Sauvan
Le château de Sauvan
Le château de Sauvan
Repost 0
Published by Philomène - dans Des histoires
commenter cet article
8 août 2015 6 08 /08 /août /2015 12:42

Bormes-les-Mimosas, charmant village du Var, situé à quelques kilomètres de Saint-Tropez, me surprend toujours par la foule qui arpente ses ruelles.

Est-ce la proximité du célébrissime port varois qui attire tous ces gens, où le pittoresque des ruelles fraîches ?

Enfin... fraîches, fraîches, il fallait oublier la fraîcheur avant-hier et hier soir, deux soirées consécutives de signatures en plein coeur du village ! Même à minuit, la chaleur était encore dingue !

 

La flèche indiquait une montée vers la gauche, mais les auteurs, eux, étaient situés juste en bas de la pancarte !

La flèche indiquait une montée vers la gauche, mais les auteurs, eux, étaient situés juste en bas de la pancarte !

Marius et Léon très fier de leur "Pola" dédicacé !Marius et Léon très fier de leur "Pola" dédicacé !

Marius et Léon très fier de leur "Pola" dédicacé !

Pola (de Marseille) ne cesse de séduire petits et grands ! Et le N° 3 soit Pola en Corse est en passe de prendre la place N° 1 !

Faut dire que l'histoire se passe pendant les vacances... et nous sommes en pleine période de vacances ! En plus, il y a quatre garçons dans l'aventure... face à notre héroïne marseillaise ! Forcément les filles s'identifient... et les garçons aussi !!!

Repost 0
Published by Philomène - dans Pola de Marseille
commenter cet article
7 août 2015 5 07 /08 /août /2015 11:08

Les Nocturnes Littéraires sont l'occasion chaque été de retrouver lecteurs fidèles et aussi des auteurs plus ou moins sympas ! Plus ou moins prétentieux, plus ou moins drôles...comme partout quoi !

Mais il y a une nana dont j'ai envie de vous parler, elle s'appelle Florence Bremier. Comme elle écrit des romans pour ados, nous nous retrouvons souvent voisines de dédicaces. Et alors, j'ai envie de dire, "ça existe !"

Florence ou comment l'on peut être belle, intelligente, toujours souriante, avoir de l'humour, ne pas se prendre au sérieux... et connaître la mythologie par cœur !!! 

Oui, c'est la thématique de ses ouvrages.

Son blog s'intitule : http://florencebremier.blogspot.com

Si vous avez des ados dans le coin... enfin, ados, ados, pour vous aussi d'ailleurs ! jetez-vous sur ses bouquins :

 Le signe de Dédale - Les héros sont fatigants ! - De mémoire d'assassin

 

Florence Bremier
Florence Bremier

Florence Bremier

Repost 0
Published by Philomène - dans Ecrivants - écrivains
commenter cet article

Blog Ribambelle D'écritures

  • : LEMONDEPHILOMENE
  • LEMONDEPHILOMENE
  • : Ecritures, lectures, autres slams et divagations par Jeannine Anziani alias Philomène
  • Contact

Profil

  • Philomène
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !

Ouvrages parus

!cid 784A2A53-C404-499D-B6DE-691DD5C21D7B@home

 Phocette, la petite souris marseillaise (Editions de l'Hippocampe)

 

Recherche