Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 février 2016 3 17 /02 /février /2016 12:49
China-Diner 353 corniche Kennedy 13007 Marseille - Tél : 04 91 22 07 31

China-Diner 353 corniche Kennedy 13007 Marseille - Tél : 04 91 22 07 31

Dimanche dernier, 14 février, c'était la Saint-Valentin. L'occasion de fêter l'évènement en allant au restaurant. Ce fut : China-Diner, sur la Corniche, à quelques virages de chez nous, face à la plage du Prophète, pour s'assurer petits plaisirs et Grand Moment !

China-Diner, si vous cherchez un endroit chichiteux, surtout n'y allez pas ! Ici, c'est ambiance familiale garantie avec les filles de la maison Alexandra et Jade qui circulent parmi les plats sur les pas de leur papa, et les clients, quasiment rien que des habitués qui claquent la bise au patron !

Jade et son plateau

Jade et son plateau

Mais alors si vous aimez la cuisine asiatique, ici, elle est plus qu'excellente ! Et vous aurez le choix entre plats vietnamiens, thaïlandais ou chinois. Purs délices !

En fait, avec L'Homme, nous sommes carrèment très difficiles question nourriture. Pas question de cautionner n'importe quoi. Et la plupart du temps, quand nous allons au resto, nous en revenons déçus... c'est pourquoi, ce dimanche-là, nous avons joué la sécurité, en fixant notre choix sur un lieu que nous apprécions particulièrement.

Plaque thaïlandaise aux trois crustacés pour L'Homme - Plaque chinoise aux crevettes pour moi
Plaque thaïlandaise aux trois crustacés pour L'Homme - Plaque chinoise aux crevettes pour moi

Plaque thaïlandaise aux trois crustacés pour L'Homme - Plaque chinoise aux crevettes pour moi

Et puis, en sortant, il y a la mer, toute proche, la Corniche qui vous tend les bras (et son banc) pour la balade digestive...

China-diner (Marseille)
Repost 0
Published by Philomène - dans A Marseille
commenter cet article
26 novembre 2015 4 26 /11 /novembre /2015 12:58

La Compagnie des Docks et Entrepôts de Marseille, dirigée par Paulin Talabot, Ingénieur Ponts et Chaussées, politicien et homme d´affaires, fit construire, de 1858 à 1864, sous la direction de l´architecte Gustave Desplaces, un bâtiment se composant de 4 entrepôts articulés chacun autour d´une cour et de l´Hôtel de Direction.

Cet ensemble long de 365 mètres, fait référence au nombre de jours par an, comptant 4 cours pour symboliser les 4 saisons, 52 portes correspondant au nombre de semaines dans une année et 7 niveaux pour le nombre de jours dans la semaine.

Les docks de Marseille

L'ensemble architectural est mythique à Marseille. En effet, cet ancien entrepôt du 19ème siècle construit pour stocker les marchandises arrivant par bateaux avant qu'elles ne repartent vers le reste de la France par train, a été transformé en1995  en immeuble de bureaux dans le cadre du projet Euroméditerranée.

J'avais trouvé la nouvelle réalisation particulièrement réussie : un chemin d'eau au milieu de la cour centrale, du bois, de l'acier, c'était superbe.

Mais ne voilà-t-il pas qu'en 2013 le groupe immobilier marseillais Constructa donne le coup d’envoi de la rénovation des Docks de la Joliette avec un projet de création de 80 boutiques réparties sur 17 000 m².

L'ensemble rénové vient d'être inauguré en grandes pompes il y a quelques semaines. Je viens d'aller voir...

Une mosaïque bleue s'est étalée sur les sols, dégouline le long des murs... bof ! Quelle nouveauté, comme c'est original la mosaïque ! Même si, par ailleurs, j'aime énormément l'assemblage décoratif qui vient de l'antiquité.

Alors quoi de neuf ? je vous le donne en mille, quelques lieux où se restaurer, mais surtout des boutiques, et encore des boutiques, et des boutiques. AU SECOURS ! Sur la cité phocéenne, moi, je suis en over dose ! De boutiques. Et suis pas la seule...

Putain (me voici grossière !) c'est la seule imagination qu'ils ont les promoteurs, les politiques, les décideurs en tout genre ? Nous proposer de consommer encore et toujours...

Et la culture bordel ! Et les sports bordel de merde ! Et la nature bordel de bordel de merde !!!

Ouais, ça m'énerve !!!

Cet article va figurer dans ce blog dans la catégorie : " A Marseille" mais il aurait tout aussi bien sa place dans "Billets d'humeur" !

 

Les docks de Marseille
Les docks de Marseille
Les docks de Marseille
Les docks de Marseille
Repost 1
Published by Philomène - dans A Marseille
commenter cet article
6 novembre 2015 5 06 /11 /novembre /2015 12:51

Cette année pour son Salon Culture et Ecritures, le Lycée Perrimond s'est déplacé. C'est ainsi qu'en ce samedi 31 octobre, 20 auteurs se sont retrouvés dans le cadre lumineux de la galerie commerciale des Terrasses du Port.

Les Terrasses du Port : une galerie commerciale... une de plus dans la cité phocéenne, dont l'offre est déjà saturée à mon sens ! 

Mais enfin, il faut reconnaître que le lieu est particulièrement spacieux, très lumineux et que des enseignes que l'on ne trouve pas ailleurs dans Marseille y ont pris place comme, par exemple, Uniqlo. Moi, j'apprécie surtout les nombreux coins "cosy" où se poser entre deux achats...

 Mais le summum, évidemment, c'est LA terrasse et sa vue extraordinaire !!!

Des Terrasses du Port et des auteurs
Des Terrasses du Port et des auteurs

Aujourd'hui, les trois auteurs jeunesse présents ont été regroupés. A ma droite la belle et souriante Florence Bremier, à ma gauche le couple adorable formé par Jérôme Sintès et Isabelle Levieux.

Devant nous, la vitrine éclatante de couleurs de la marque Pylone : j'ai envie de tout acheter !

La vitrine de Pylones - Jérôme et Isabelle - Florence Bremier (et  la plume marseillaise Alain Seyfried)
La vitrine de Pylones - Jérôme et Isabelle - Florence Bremier (et  la plume marseillaise Alain Seyfried)
La vitrine de Pylones - Jérôme et Isabelle - Florence Bremier (et  la plume marseillaise Alain Seyfried)

La vitrine de Pylones - Jérôme et Isabelle - Florence Bremier (et la plume marseillaise Alain Seyfried)

Mes chères plumes marseillaises sont un peu plus loin...

Nicole Delor et Martine Robustelli - Paul Pisapia - Alain Seyfried
Nicole Delor et Martine Robustelli - Paul Pisapia - Alain Seyfried
Nicole Delor et Martine Robustelli - Paul Pisapia - Alain Seyfried

Nicole Delor et Martine Robustelli - Paul Pisapia - Alain Seyfried

El le lendemain, superbe article dans La Provence !

Article du dimanche 1er novembre 2015 dans La Provence

Article du dimanche 1er novembre 2015 dans La Provence

Avec Isabelle et Jérôme

Avec Isabelle et Jérôme

Repost 0
Published by Philomène - dans A Marseille
commenter cet article
12 avril 2015 7 12 /04 /avril /2015 10:39
La cour d'entrée

La cour d'entrée

Le Fort Saint-Nicolas, qui est le pendant du Fort Saint-Jean, tous deux encadrant l'entrée du VIeux-Port de Marseille, m'a toujours intrigué : interdit d'entrée, terrain militaire ! Qu'y avait-il de l'autre côté du portail fermé, situé au tout début du boulevard Charles Livon ?

Notez bien ! L'accès au Fort Saint-Jean était lui  aussi interdit jusqu'à récemment : la création du MUCEM et la réappropriation par les marseillais de toute cette partie de la ville.

Donc, parfait, pour l'un !

Mais l'interdit demeure pour l'autre. Sauf que... tous les ans, la "37", compagnie des anciens scouts à laquelle appartenait L'Homme, tient son Assemblée Générale dans un lieu emblématique. Et cette année, chance, un ancien, qui a fait carrière dans l'armée, propose l'endroit qui abrite un cercle militaire. Entendez : salles de réunions, restaurant, et surtout une vue imprenable sur le Vieux-Port.

Enfin, ce dimanche 11 avril 2015, j'ai le droit d'entrée !

Au Fort Saint-Nicolas - Marseille
Au Fort Saint-Nicolas - Marseille
Au Fort Saint-Nicolas - Marseille
Au Fort Saint-Nicolas - Marseille

Un peu d'histoire  :

Le Fort Saint-Nicolas est un Monument classé construit en 1660 pour protéger la cité mais aussi pour affirmer l'autorité royale de Louis XIV.

La citadelle fut achevée en 1665. Puis, suite à la révolution française, les habitants de la ville commencent la démolition du Fort, jusqu'à ce que Napoléon Bonaparte demande au Parlement l'arrêt du démantèlement.

Les remparts commenceront à être reconstruits en 1834.

Mais en 1862, un boulevard : le boulevard Charles Livon est percé ; la citadelle est désormais scindée en deux. La partie supérieure est nommée "Fort d'Entrecasteaux" et la partie inférieure "Fort Ganteaume".

C'est celui-ci qui nous abrite en ce dimanche d'avril.

Le Palais du Pharo - les pannes et le pavillon flottant du CNTL, la "Bonne Mère" et le Fort Saint-Jean vu d'en face.
Le Palais du Pharo - les pannes et le pavillon flottant du CNTL, la "Bonne Mère" et le Fort Saint-Jean vu d'en face.
Le Palais du Pharo - les pannes et le pavillon flottant du CNTL, la "Bonne Mère" et le Fort Saint-Jean vu d'en face.
Le Palais du Pharo - les pannes et le pavillon flottant du CNTL, la "Bonne Mère" et le Fort Saint-Jean vu d'en face.
Le Palais du Pharo - les pannes et le pavillon flottant du CNTL, la "Bonne Mère" et le Fort Saint-Jean vu d'en face.
Le Palais du Pharo - les pannes et le pavillon flottant du CNTL, la "Bonne Mère" et le Fort Saint-Jean vu d'en face.

Le Palais du Pharo - les pannes et le pavillon flottant du CNTL, la "Bonne Mère" et le Fort Saint-Jean vu d'en face.

De l'autre côté du boulevard Charles Livon : le fort d'Entrecasteaux. Fermé lui aussi aux visites, sa réfection est au programme de la ville dans le cadre de la mise en valeur du patrimoine culturel de Marseille et la de restauration des dispositions du XVII ème siècle.

Au Fort Saint-Nicolas - Marseille
Au Fort Saint-Nicolas - Marseille
Au Fort Saint-Nicolas - Marseille
Repost 0
Published by Philomène - dans A Marseille
commenter cet article
19 novembre 2014 3 19 /11 /novembre /2014 09:25
Une nouvelle librairie à Borély
Une nouvelle librairie à Borély

En ce dimanche 16 novembre, me voici avec un peu d'avance arrivée au parc Borély pour l'inauguration, à 16 h, de la librairie Borélivres qui se trouve juste à côté du Café Borély, lui-même situé sur la droite de l'entrée du château.

J'en profite pour faire un petit tour dans le parc. Dans l'alternance d'un beau soleil, de quelques nuages et sous les couleurs automnales, il règne une grande animation dans les allées et sur les pelouses.

Un anniversaire...
Un anniversaire...
Un anniversaire...

Un anniversaire...

L'heure de l'inauguration de la petite librairie est arrivée, beaucoup de monde,.

Je profite de cet article pour vous signaler également le Café Borély qui jouxte la librairie.

Salon de thé, restaurant, l'endroit est très "cosy" et la nourriture délicieuse paraît-il. Je n'ai pas encore eu l'occasion d'y goûter mais vu l'affluence de ce jour...

Ariel Lorin, artisan culinaire est le créateur du Café Borély  : "J’ai découvert l’art de la cuisine dès l’enfance, attiré par les myriades de pots d’épices ramenés des lointains voyages de mes parents et habitué à récolter les légumes, la salade et les herbes fraîches dans le potager familial. J’ai été élevé dans une culture culinaire végétarienne, un choix de mes parents dont j’ai su tirer parti. Étant un bon mangeur doublé d’un fin gourmet, j’ai appris à développer une cuisine variée, saine et équilibrée mais aussi plus goûteuse, relevée et festive que les plats végétariens traditionnels."

http://www.cafeborely.fr Café Borély Pavillon Est - 134 avenue Clot Bey - 13008 Marseille
http://www.cafeborely.fr Café Borély Pavillon Est - 134 avenue Clot Bey - 13008 Marseille
http://www.cafeborely.fr Café Borély Pavillon Est - 134 avenue Clot Bey - 13008 Marseille

http://www.cafeborely.fr Café Borély Pavillon Est - 134 avenue Clot Bey - 13008 Marseille

Repost 0
Published by Philomène - dans A Marseille
commenter cet article
25 octobre 2014 6 25 /10 /octobre /2014 12:41
"Flâneries insolites dans Marseille"

"Flâneries insolites dans Marseille" est le sous-titre de l'abum :

Les rocailles

Une architecture oubliée

Oui, je vous en ai parlé il y a peu de temps, de la publication de ce bouquin ! Pourtant, en fait, je ne l'avais pas encore eu en main ! Bien sûr, je connaissais les textes puisque j'avais participé, l'année dernière à la bibliothèque de l'Alcazar, à leur mise en scène.mais palper, parcourir les pages du bel objet et s'émerveiller sur les photos, apporte une toute autre sensation.

Je vous le dis tout net, achetez-le (19 €), offrez-le (c'est un cadeau idéal) : memoiresmillenaires@wanadoo.fr

Le geste serait aussi une manière de rendre hommage à la persévérance d'Yves Gauthey, l'auteur principal, qui s'est acharné à faire sortir un art méconnu (et vaguement méprisé) de l'ombre.

Maintenant, regardez un peu l'étonnant  de la vie ! Mercredi dernier, Yves avait donné rendez-vous à tous les auteurs ayant participé à l'album, chez Annie Skrhàk qui a écrit, dans "Les rocailles" le texte très émouvant "Ballade pour David Gagliardone" (un rocailleur).

Annie habite à quelques pas de chez moi, je m'y suis donc rendu à pied, une flânerie en quelque sorte... qui passait par d'étroites ruelles et quelques rocailles !

"Flâneries insolites dans Marseille"
"Flâneries insolites dans Marseille"
"Flâneries insolites dans Marseille"
Comment vous ne saviez-pas ? Que Protis habite encore mon quartier...
Comment vous ne saviez-pas ? Que Protis habite encore mon quartier...
Comment vous ne saviez-pas ? Que Protis habite encore mon quartier...

Comment vous ne saviez-pas ? Que Protis habite encore mon quartier...

"Flâneries insolites dans Marseille"
"Flâneries insolites dans Marseille"
"Flâneries insolites dans Marseille"

 " (...) long périple en terre presque inconnue. Les maisons se souviennent."

Ainsi termine Yves Gauthey. Je ne peux qu'encore et encore vous conseiller de partir à la découverte...

Repost 0
Published by Philomène - dans A Marseille
commenter cet article
14 septembre 2014 7 14 /09 /septembre /2014 07:24

Pour continuer la balade (voir article précédent), nous avons poursuivi nos pas jusqu'au tout proche Musée Regards de Provence.

Le batiment construit dans les années 50, était au départ une station sanitaire dont les plans ont été conçus par des architectes célèbres : A. Champollion, R. Egger et F. Pouillon.

La Station Sanitaire Maritime de Marseille est avant tout un moyen, moins destiné à guérir qu’à diagnostiquer les éventuels cas suspects risquant d’être à l’origine d’une épidémie.

Un contrôle sanitaire est mis en place ; douches et chambre à gaz ; ces dernières devant cependant faire de sinistres échos... pourtant les promoteurs insistent sur le souci d’éviter aux usagers toute impression de brimade ou d’humiliation. "C’est sans doute ici que les architectes ont le mieux réussi dans la transformation de la machinerie en un espace d’hospitalité, d’accueil, ménageant un certain confort, proche du style paquebot où l’ambiance l’emporte sur la seule technique." (Musée Regards de Provence)

De fait, la station sanitaire servira très peu et sera définitivement fermée en 1971.

Photo Regards de Provence

Photo Regards de Provence

Après avoir étéà l'abandon pendant des décennies, le bâtiment pris lui aussi en sandwich dans le même noeud autoroutier que sa belle voisine La Cathédrale, a démarré une nouvelle vie en devenant le Musée Regards de Provence.

L'exposition en cours (jusqu'au 25/01/15) se nomme : Marseille éternelle.

Nous l'avons beaucoup aimé.

La voici, la belle cathédrale dans une lumière admirable peinte par Joseph Garibaldi
La voici, la belle cathédrale dans une lumière admirable peinte par Joseph Garibaldi

La voici, la belle cathédrale dans une lumière admirable peinte par Joseph Garibaldi

Des citations sur la cité phocéenne ponctuent poétiquement l'exposition
Des citations sur la cité phocéenne ponctuent poétiquement l'exposition
Des citations sur la cité phocéenne ponctuent poétiquement l'exposition

Des citations sur la cité phocéenne ponctuent poétiquement l'exposition

Ils se sont trompés sur la note : la maison se situe à Maldormé et non à Malmousque !!! C'est la voisine d'en face du Kézaco (voir précèdemment)
Ils se sont trompés sur la note : la maison se situe à Maldormé et non à Malmousque !!! C'est la voisine d'en face du Kézaco (voir précèdemment)

Ils se sont trompés sur la note : la maison se situe à Maldormé et non à Malmousque !!! C'est la voisine d'en face du Kézaco (voir précèdemment)

De nombreuses toiles réellement magnifiques ; le déchargement des oranges fait écho à ma nouvelle : Les oranges (Bibliocratie)
De nombreuses toiles réellement magnifiques ; le déchargement des oranges fait écho à ma nouvelle : Les oranges (Bibliocratie)
De nombreuses toiles réellement magnifiques ; le déchargement des oranges fait écho à ma nouvelle : Les oranges (Bibliocratie)
De nombreuses toiles réellement magnifiques ; le déchargement des oranges fait écho à ma nouvelle : Les oranges (Bibliocratie)

De nombreuses toiles réellement magnifiques ; le déchargement des oranges fait écho à ma nouvelle : Les oranges (Bibliocratie)

Enfin, avant ou après la visite, je vous conseillerais le "Regardscafé" face à l'horizon. On y mange très correctement, à l'intérieur avec des plats chauds, sur la terrasse avec salades ou sandwichs.

Descente de l'esplanade de La Major vers le Regardscafé et vue prise de la terrasse du café.
Descente de l'esplanade de La Major vers le Regardscafé et vue prise de la terrasse du café.
Descente de l'esplanade de La Major vers le Regardscafé et vue prise de la terrasse du café.
Descente de l'esplanade de La Major vers le Regardscafé et vue prise de la terrasse du café.

Descente de l'esplanade de La Major vers le Regardscafé et vue prise de la terrasse du café.

Repost 0
Published by Philomène - dans A Marseille
commenter cet article
12 septembre 2014 5 12 /09 /septembre /2014 11:18

Les Voutes de la Major

Situé sous le parvis de la Cathédrale de la Major, le site des Voûtes constitue depuis peu un point de passage obligé pour les piétons allant du Panier jusqu’à la promenade du front de mer, au MuCEM ou au Musée Regards de Provence.

Cette réalisation majeure du dispositif urbanistique et architectural du nouveau front de mer Arenc/Joliette/Mucem, située sous un Monument Historique (la cathédrale de la Major) est le deuxième ensemble commercial de France ayant cette caractéristique, après le Carrousel du Louvre.

Notre cité se transformant de jour en jour, la semaine dernière, avec L'Homme, nous avons décidé d'aller nous rendre compte sur place !

A l'heure actuelle, encore peu de commerces ouverts mais le site a incontestablement de la gueule. Je dirais même que nous avons trouvé le lieu majestueux.

Les voutes de la Major (Marseille)
Les voutes de la Major (Marseille)
Les voutes de la Major (Marseille)
Les voutes de la Major (Marseille)

La cathédrale "Sainte-Marie Majeur"

Question majesté, bien évidemment, la cathédrale est à inclure dans le dispositif. C'est que voilà enfin La Major accessible aux marseillais. Car il faut expliquer à tous ceux qui ne sont pas d'ici que jusqu'à cette nouvelle réalisation, la cathédrale était enserrée dans un horrible noeud routier et que son accès était on ne peut plus malaisé !

Pourtant, cette cathédrale, qui a des dimensions comparables à l'église de Saint-Pierre de Rome, a vu sa première pierre posée par Louis Napoléon Bonaparte en 1852.  Et on dit d'elle qu'elle est "un véritable bijou architectural de style romano byzantin."

 

Les voutes de la Major (Marseille)
Les voutes de la Major (Marseille)
Les voutes de la Major (Marseille)
Les voutes de la Major (Marseille)
Repost 0
Published by Philomène - dans A Marseille
commenter cet article
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 16:15
Les terrasses du port - Marseille

D'emblée vous dire : les centres commerciaux ? Je trouve qu'il y en avait déjà trop AUTOUR de cette ville ! Mais il paraît qu'il fallait faire revenir les consommateurs DANS la ville.

Alors, même si l'on sait pertinement que les grandes surfaces font mourir les petits commerces, un certain type de relation client-vendeur, la vie d'une cité, les décideurs... ont tranché. D'où : "Les terrasses du port".

Je suis obligée de reconnaître que c'est plutôt réussI. Même L'Homme a été séduit, c'est dire !

La vue de la fameuse "terrasse".

La vue de la fameuse "terrasse".

Quelques chiffres (faramineux !) des terrasses :

226 000 m2 de surface - 190 boutiques et restaurants - une terrasse promenade face à la mer - 2600 places de parking - ouvert 7 jours sur 7.

Pour une fois dans cette ville, de quoi s'asseoir !

Pour une fois dans cette ville, de quoi s'asseoir !

Non seulement, il y a des fauteuils sur la terrasse pour se poser face à la mer, mais plusieurs espaces canapés sont disposés dans le centre luxueux ! Une bonne mention...à ce niveau-là.

Sinon, côté boutiques, à quelques nouveautés près comme Uniqlo, sont présentes toujours les mêmes enseignes. Mais, petite différence appréciable, avec un personnel très avenant, ils ont du avoir une formation spéciale ! En tout cas, c'est agréable.

Vrai, cette terrasse est un lieu à voir.
Vrai, cette terrasse est un lieu à voir.
Vrai, cette terrasse est un lieu à voir.
Vrai, cette terrasse est un lieu à voir.

Vrai, cette terrasse est un lieu à voir.

Repost 0
Published by Philomène - dans A Marseille
commenter cet article
14 mars 2014 5 14 /03 /mars /2014 12:12
Détente au Parc Borely

En ce moment, je suis tellement fatiguée que je n'ai même plus l'envie ni l'énergie d'écrire, même pas un petit texte sur ce blog, c'est dire...

Tout de même, il y a Filigranes... qui "m'oblige" à "cracher" un texte pour le prochain numéro de la revue. Mais il faudra attendre que le numéro soit sorti pour que je vous le poste !

Enfin... le printemps revient ; ça ne devrait pas tarder à aller mieux, jespère !!!

 

Détente au Parc Borely

Histoire de me ressourcer et de trouver l'inspiration... L'autre matin, nous sommes allés avec L'Homme faire un tour au Par Borely. Le lac était toujours là, et toujours aussi romantique, mais où étaient passés les canards et les oies ? Et les poules, les coqs et les paons ? Je me demande...

Peut-être qu'ils passent l'hiver ailleurs, au chaud...

Détente au Parc Borely
Repost 0
Published by Philomène - dans A Marseille
commenter cet article

Blog Ribambelle D'écritures

  • : LEMONDEPHILOMENE
  • LEMONDEPHILOMENE
  • : Ecritures, lectures, autres slams et divagations par Jeannine Anziani alias Philomène
  • Contact

Profil

  • Philomène
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !

Ouvrages parus

!cid 784A2A53-C404-499D-B6DE-691DD5C21D7B@home

 Phocette, la petite souris marseillaise (Editions de l'Hippocampe)

 

Recherche