Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 avril 2009 4 30 /04 /avril /2009 05:58

Vacances obligent, j'ai gardé Petit-Fils cette semaine.
Avant-hier nous sommes allés au ciné voir un film admirable que je vous recommande : Ponyo sur la falaise. Des images magnifiques, une palette infinie de couleurs, une histoire poétique, un vrai régal.

Las hier, voulant lui faire plaisir... nous sommes allés manger à midi dans cet endroit que je ne définirai pas comme restaurant, que je ne nommerai que par 2 initiales : M... D.
Vous avez remarqué : M . . .D .
Comme                         MERDE !

 

Alors est-ce que je ne suis qu'une vieille schnock pas dans le coup ? Possible après tout ! Mais qu'est-ce que ça veut dire être dans le coup ?  
Bon, dans le coup ou pas, je vais tout de même vous livrer le fond de ma pensée. Et bien je pense que ce lieu où des gens avalent plutôt plus en vitesse que moins des choses tellement insipides qu'ils sont obligés de les noyer sous du ketchup, de la mayonnaise ou des sauces oranges fluo et gluantes comme de la bave d'escargot, est typique de ce qu'est en train de devenir notre société inconsciente de ses actes.
A commencer par celui de se nourrir mais pas n'importe comment.
Donc maintenant on fait la queue de l'uniformité pour obtenir un goût faussé, un bruit d'enfer dans un décor sinistre. On avale sans se poser de questions sur ce qu'on vous fait avaler... dans l'instabilité environnante la plus totale : les enfants ne restant pas à table mais se lèvant le plus vite possible pour aller jouer.
Pour moi c'était l'horreur. Las apparemment je crois être bien seule dans ce cas... avec Jean-Pierre Coffe et son célèbre "C'est d'la merde" ! En effet l'endroit était bondé à craquer... 
Je n'irais pas cependant avec José Bové brûler le premier M... D. du coin de la rue, mais si une seule personne lisant cet article décide comme moi DE NE PLUS JAMAIS METTRE SES PIEDS dans cet endroit, ce sera peut-être le début d'une prise de conscience.
Qu'un repas n'est pas une chose futile mais un instant sacré.
Ha ! Ne me rétorquez pas que vous le savez mais que vous y allez parce que ce n'est pas cher ! Pas cher ?  Pour avaler des frites molles, des nuggets caoutchouteux, des débris de salade ?
Mais pour moins que ce pas cher là, on trouve un sandwich au jambon, un pan bagna ou un fallafel, un petit mais vrai restau avec un plat du jour à 8,50 € ou un plat de spaghetti à 6,50 € !

Allez va sans rancune mais s'il-vous-plaît laissez tomber M... D.

Repost 0
Published by Philomène - dans Billet d'humeur
commenter cet article
26 avril 2009 7 26 /04 /avril /2009 04:11

On me dit :
- Oui, vous écrivez, c'est bien, ça vous occupe !
Me prennent-ils ces gens qui font cette remarque pour un cabinet ?
Les W.C. peuvent être occupés ou pas, pas moi !
Disons que pour "m'occuper", je jardine, je cuisine, je vais au ciné
ou bader des vitrines mais je n'écris pas.
Écrire relève d'un autre domaine.

Je pense que ceux qui écrivent le font parce qu'ils ne peuvent pas faire autrement.

Parce qu'arrive tôt ou tard un moment, pour ceux qui écrivent, où des mots se présentent à l'esprit, se bousculent, forment des phrases qui veulent venir à la surface du monde. C'est même assez terrible.
Pour ma part, même si parfois l'envie s'en vient et s'en va ou si j'y crois puis n'y crois pas, il m'est impossible de retenir ce flot.
Non, je n'écris pas pour m'occuper, j'écris tout simplement parce qu'il serait vain de chercher à faire différemment.

"Les fables sont des rêves d'enfance pour faire face au monde et à l'avenir mais aussi des rêves d'adultes pour nourrir l'espoir et la confiance en nos lendemains."
(Ermano Olmi - réalisateur)


 

Ce matin gros nuages anthracite et rafales de vent, faudra rester dans la maison



et plutôt aller faire un tour pour retrouver des couleurs sur le site de Pierre.
Pierre Cornière est le peintre qui m'a offert l'image d'un de ses tableaux pour l'illustration de la couverture de "Du quotidien à voix haute".
En ce moment ses toiles sont exposées à la Galerie des Glaces - 8 quai de Versailles à Nantes.
En ce dimanche maussade, à défaut d'un voyage à Nantes, je ne saurai trop vous conseiller d'aller faire une ballade vers son site : (voir ci-contre dans les liens).
Alors bon dimanche et bonne promenade parmi les tableaux de Pierre.

Repost 0
Published by Philomène - dans Billet d'humeur
commenter cet article
13 avril 2009 1 13 /04 /avril /2009 09:07





Lundi de Pâques
sous un ciel pâle
musique tendre
rameaux d'olivier
ça va aller...
Repost 0
Published by Philomène - dans Billet d'humeur
commenter cet article
27 mars 2009 5 27 /03 /mars /2009 08:00

 

ne va pas droit. Il part à droite, à gauche, monte et descend.
C'est un chemin de traverse avec des trous, des flaques de boue.
Je suis tombée dedans.
- Relève-toi, me lance une hirondelle, regarde et fais comme moi. 
Si tu le veux tu peux t'envoler . 



Repost 0
Published by Philomène - dans Billet d'humeur
commenter cet article

Blog Ribambelle D'écritures

  • : LEMONDEPHILOMENE
  • LEMONDEPHILOMENE
  • : Ecritures, lectures, autres slams et divagations par Jeannine Anziani alias Philomène
  • Contact

Profil

  • Philomène
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !

Ouvrages parus

!cid 784A2A53-C404-499D-B6DE-691DD5C21D7B@home

 Phocette, la petite souris marseillaise (Editions de l'Hippocampe)

Recherche