Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 janvier 2014 2 07 /01 /janvier /2014 13:09

Impossible de séjourner à Biarritz sans aller faire un tour au port des pêcheurs. C'est un lieu très typique, quasiment en plein centre ville.

Biarritz - 2Biarritz - 2

La furie des éléments déchaînés à l'extérieur du petit port, des eaux calmes, paisibles à l'intérieur. Quel contraste ! Et que les hommes savent faire preuve de génie pour mettre leurs embarcations à l'abri en s'aidant d'un espace naturel.

Biarritz - 2
Biarritz - 2

Au XIXe siècle, afin de remplacer le vieux port, devenu trop vétuste et trop petit, le port des Pêcheurs est alors construit. Sa petite plage tout au bout du bout, attire chaque année de nombreux touristes.

A cette époque de l'année, seulement quelques bateaux font de la figuration.

Biarritz - 2Biarritz - 2

Regardez ci-dessous l'entrée... ou plutôt les entrées ! Il y a trois sas.

Biarritz - 2
Biarritz - 2
Repost 0
Published by Philomène - dans Voyages...
commenter cet article
6 janvier 2014 1 06 /01 /janvier /2014 09:35
Biarritz

Méditerranéenne je suis ! Mais pour finir l'année, faire une pause, changer les idées, envoyer balader les pensées... partir à la découverte, j'ai eu envie d'autre chose. L'Atlantique me tentait depuis des années. Mon Homme a dit oui. Et c'est ainsi que nous nous sommes retrouvés pour finir 2013 et commencer 2014 à Biarritz.

Je ne l'ai pas regretté. Même j'ai beaucoup, beaucoup mais alors vraiment beaucoup aimé la ville (très classe mais pas bling bling), l'océan (grandiose et vivifiant), l'atmosphère de fin d'année avec les décorations de Noël et un monde incroyable dans les rues.

Et le premier contact avec les VAGUES, waouh ! plein les mirettes ! Et le coeur qui s'emballe.

Mon premier surfeur, vous l'apercevez ?
Mon premier surfeur, vous l'apercevez ?Mon premier surfeur, vous l'apercevez ?
Mon premier surfeur, vous l'apercevez ?

Mon premier surfeur, vous l'apercevez ?

" Je ne sache point d'endroit plus charmant et plus magnifique que Biarritz... Biarritz est un village blanc à toits roux et à contrevents verts, posé sur des croupes de gazon et de bruyère..."

Victor Hugo (Voyage vers les Pyrénées - 1843)

 

Bon ! Pour le gazon et la bruyère, c'est rapé ! Quant au village, il est devenu ville. Mais malgré l'urbanisation et le béton, il reste encore des maisons à toits roux et contrevents verts ou rouge basque. Le charme est réel, bien présent. Sous la magie et les grondements de l'océan.

Le célèbre Casino devant la plage et toujours... les rouleaux...
Le célèbre Casino devant la plage et toujours... les rouleaux...
Le célèbre Casino devant la plage et toujours... les rouleaux...
Le célèbre Casino devant la plage et toujours... les rouleaux...

Le célèbre Casino devant la plage et toujours... les rouleaux...

Repost 0
Published by Philomène - dans Voyages...
commenter cet article
17 novembre 2013 7 17 /11 /novembre /2013 19:07
Au premier plan : mon père, je suis...

Au premier plan : mon père, je suis...

Souvent, on m'a posé la question :

- Pourquoi et quand avez-vous commencer à écrire ?

Ah ! Bonne question ! A laquelle je répondais :

- Bah ! Depuis toujours... et puis j'étais bonne en français...

Seulement, quelques temps avant sa mort, ma mère m'a donné "Un" carnet de voyage. Un carnet que j'avais complètement occulté de ma mémoire et qui sommeillait dans un tiroir de bureau, chez elle.

Je l'ai pris, l'ai ramené chez moi, n'ai pas osé l'ouvrir.

Mais le 9 août, adieu maman.

Depuis, il s'agit de vider l'appartement. De trier, et parfois, émotion, émotion, de tomber nez à nez avec des photos.

Alors soudain, tout m'est revenu. Trois photos, le carnet. Un voyage en Grèce. Oh ! Papa ! Qui avait tant insisté pour que je le tienne, ce carnet de voyage, que j'apprenne à observer puis à noter.

Premières pages, premières écritures. Vrai, je n'ai plus arrêté.

Maman

Maman

Et voici donc les premières écritures :

(...) "Ce matin, samedi 1er avril 1961 ! à 9 heures, le car est parti pour une visite touristique d'Athènes. Le guide était bien marrant. Nous sommes arrivés au musée archéologique. Il y avait énormément de monde mais la visite était intéressante. Ensuite nous sommes repartis pour le stade municipal en passant devant l'école des Beaux-Arts qui est vraiment très belle.

Après avoir arpenté le stade qui peut contenir 60000 personnes, nous avons filé vers le temple de Zeus. A l'entrée, achat d'un petit evzone (je le garderai longtemps ce soldat de tissus). Ensuite, nous allons à la cathédrale d'Athènes, de style bizantin. L'intérieur comme l'extérieur est totalement décoré, couleur bleue constellée d'étolles sur tous les murs. A côté de cette cathédrale - la plus petite du monde - se trouve une minuscule chapelle.

L'après-midi est réservé à la visite de l'Acropole. Toute la colline y est passée : La Porte Romaine, le temple de la Victoire aptère, les Caryatides, les Propylées et bien entendu le Parthénon."

(...)

 

Hum ! Hum ! C'est moi...

Hum ! Hum ! C'est moi...

Evidemment, c'est une adolescente de quatorze ans qui a écrit ces lignes...

Mais peut-être vous qui venez de les lire, avez-vous dans votre entourage, une gamine ou un gamin de cet âge. Alors si vous partez en voyage, faites comme l'a fait mon père, encouragez la (le) à tenir un carnet de voyage...

Quitte à prendre le relais sur quelques pages...

" Aujourd'hui, Jeannine n'est pas en forme pour continuer son journal et je prends sa place"...

(Albert Stamati - mardi 28 mars 1961)

Qui sait comment peut naître une vocation ?

 

Repost 0
Published by Philomène - dans Voyages...
commenter cet article
3 septembre 2013 2 03 /09 /septembre /2013 11:38

Promenade sur le Passéo. Arrêt devant un château de sable : "château en Espagne" !

Des grains de sable... je pense au slam de Sikhma sur un grain de sable...

Quelques jours à Rosas - 3Quelques jours à Rosas - 3

Rosas a bien changé en quelques années. Et pour une fois, le changement se traduit en mieux !

Le Passéo

Le Passéo

Je me souviens de nos premiers séjours il y a environ 10 ans en arrière, l'impression de vétusté, de négligé...

Bon, d'accord, L'Espagne a des dettes...

Quelques jours à Rosas - 3
Repost 0
Published by Philomène - dans Voyages...
commenter cet article
29 août 2013 4 29 /08 /août /2013 07:59

Ce n'était pas notre premier séjour à Rosas (voir catégorie Voyages) mais jusque-là, nous avions toujours zappé la visite à La Citadelle, comme nos "espagnols" préférés d'ailleurs !

Nous n'allions leur jeter la première pierre, combien de marseillais ne sont jamais allés visiter L'abbaye Saint-Victor ? Cette fois-ci, zou, tout le monde y va. Nous choississons la visite commentée en français... de 18 h. Ciel gris.

D'emblée, nous apprenons que Rhodos, l'actuelle Rosas a été fondée par... des Marseillais ! Quoique, les origines de la cité soient contestées. Une théorie populaire assure qu'elle a été fondée au 8ème siècle avant J.-C. par des colons grecs de Rhodes. Il semble plus probable, cependant, qu’elle ait été fondée au 5e siècle avant Jésus-Christ par des Grecs de Massalia (Marseille), avec peut-être un mélange de colons originaires des pays voisins. Des restes de la civilisation greque peuvent encore être vus à Ampourias (toute proche).

Sur  La Citadelle de Rosas, les vestiges de l’époque romaine datent du 2e siècle avant J.C.

La Ciutadella ? Un havre de paix inattendu en pleine villeLa Ciutadella ? Un havre de paix inattendu en pleine ville
La Ciutadella ? Un havre de paix inattendu en pleine ville

La Ciutadella ? Un havre de paix inattendu en pleine ville

La ville était entourée de remparts ; la nuit, l'abbé gardait les clés de ses portes. Au bord de la mer et à l'entrée du port, sur les hauteurs, plusieurs tours de surveillance et, au ponant, sur un côteau, se dressait le monastère : les murs sombres de son église romane à trois nefs, les tours, murs et réserves faisaient penser à une forteresse.

J. Pella i Forgas - 1883
Historia del Ampurdon

Des vestiges grecs et romains... seulement quelques murets de pierre d'où émergent... quelques tibias !

Des vestiges grecs et romains... seulement quelques murets de pierre d'où émergent... quelques tibias !

De l'extérieur, on ne peut imaginer que La Citadelle, calfeutrée à l'intérieur de ses remparts, renferme une si vaste étendue.

De l'extérieur, on ne peut imaginer que La Citadelle, calfeutrée à l'intérieur de ses remparts, renferme une si vaste étendue.

Repost 0
Published by Philomène - dans Voyages...
commenter cet article
28 août 2013 3 28 /08 /août /2013 12:24

Arrivés en Andorre par le côté français (voir article d'hier), nous en sommes repartis le lendemain par le versant espagnol.

Vu que le plus joli chemin pour aller à Rosas n'était toujours pas la ligne droite, nous avons emprunté une étroite route de montagne culminant à 1800 mètres, aux virages impressionnants en épingles à cheveux donnant sur des ravins vertigineux...

Enfin, parvenus à destination chez "les espagnols", plaisir de retrouver amis d'enfance et de partager une émotion très particulière.

C'est que dans nos bagages se trouvaient trois paires de chaussures... qui ne dataient pas de la veille ! ni du mois dernier ni de l'année passée; mais avaient appartenu à ma Maman, il y a fort longtemps.

Vintage non ?
Vintage non ?Vintage non ?

Vintage non ?

A Marseille, aucune fille de la famille ne chausse du 37 1/2 ! Trop dommage de les voir partir n'importe où... car, avouez, ces chaussures de grandes marques, presque pas portées ! hors mode ! ou plutôt... de nouveau à la mode font toujours de l'effet.

Or, la seule à avoir la même pointure que Marcelle (qui plus est, aime et peut porter des talons hauts) était Anna-Maria, vivant désormais depuis quelques années à Rosas.

Ma mère (article du 13/08/13), té ! je la connais ! De là où elle est, je le sais, elle a rigolé de voir ses chaussures en Espagne.

Quelques jours à Rosas
Repost 0
Published by Philomène - dans Voyages...
commenter cet article
27 août 2013 2 27 /08 /août /2013 11:41

Si la ligne droite est le plus court chemin pour aller d'un point à un autre, quand on n'est pas pressé, autant zigzaguer !

Aussi, pour aller à Rosas se poser quelques jours chez les amis espagnols (qui ne sont pas plus espagnols que vous et moi, mais nommés ainsi car ils vivent en Espagne !) nous sommes passés par Andorre (que je ne connaissais pas)...

En Andorre, nommée Andorre-la-Vielle nous n'avons rien aperçu de vieux ! En tout cas, si des bâtiments anciens se trouvaient quelque part, ils étaient bien cachés !

 

La "célèbre" rue principale - Les montagnes encerclant la ville - L'établissement thermal d'Escaldes-Engordany (qui jouxte Andorre-la-Vieille)La "célèbre" rue principale - Les montagnes encerclant la ville - L'établissement thermal d'Escaldes-Engordany (qui jouxte Andorre-la-Vieille)
La "célèbre" rue principale - Les montagnes encerclant la ville - L'établissement thermal d'Escaldes-Engordany (qui jouxte Andorre-la-Vieille)La "célèbre" rue principale - Les montagnes encerclant la ville - L'établissement thermal d'Escaldes-Engordany (qui jouxte Andorre-la-Vieille)

La "célèbre" rue principale - Les montagnes encerclant la ville - L'établissement thermal d'Escaldes-Engordany (qui jouxte Andorre-la-Vieille)

Ce qui nous a le plus impressionné dans la principauté d'Andorre, c'est le monde ! Des gens partout...  leurs emplettes au bout des bras !

Entre 17 h et 20 h, ça grouille, ça pullule, ça sort et ça entre dans les boutiques ! Forcèment c'est détaxé...

Repost 0
Published by Philomène - dans Voyages...
commenter cet article
8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 11:54

Turquie-mars-2012-044.jpg

Dans le groupe, plusieurs fois depuis le début du voyage, nous avions, entre nous, abordé le problème du génocide arménien.

Mais il aura fallu le dernier soir, devant un verre de raki, pour que L'Homme ose poser la question à notre guide Mehmet.

Qui nous répond : « il n'y a pas de problème avec les arméniens qui vivent et travaillent en Turquie. Ce sont les médias et les chefs d'état occidentaux qui relancent "le sujet arménien" au lieu de s'occuper des affaires de leur propre pays ! »

Pour étayer le propos, il nous explique que L'État turc a été fondé en 1923 par Mustafa Kemal. Or  "le génocide" a été perpétré en 1915-1916 par l'Empire Ottoman...

Empire Ottoman fondé seulement au XIème siècle par des populations venues d'Asie centrale.

Mais alors, les Arméniens, eux, présents depuis des millénaires dans l'Est de l'Asie mineure et au sud du Caucase...

 Turquie-mars-2012-111.jpg

Je suis allée voir les statistiques : 60 000 arméniens vivent en Turquie sur une population totale de 72 752355 habitants (Banque mondiale 2010).

Turquie-mars-2012-334.jpg

Accepter d'un côté, pardonner de l'autre. Le chemin risque d'être long...

 

 

Repost 0
Published by Philomène - dans Voyages...
commenter cet article
7 avril 2012 6 07 /04 /avril /2012 10:46

Turquie mars 2012 263Cette fois-ci, ce sont réellement les derniers vestiges du dernier jour du séjour turc que nous sommes amenés à visiter. Nous sommes toujours à Selçuk, la nouvelle Éphèse (voir articles précédents), au Temple d'Artémis.

Ce qui rendit si célèbre la ville d'Éphèse, fut sans aucun doute, le culte rendu à la Déesse-Mère Artémis qui était reconnue comme la plus puissante de toutes les déesses.

"Elle répandait l'abondance et la fécondité, elle aidait les femmes à l'accouchement, protégeait la nature. Elle était la déesse chasseresse et la déesse de la lune. Elle régnait sur le destin et sur les signes du zodiaque de l'homme, faisait pleuvoir et rendait la terre fertile".

Antique Éphèse - traduction Mehmet Ali Tanriyakul (notre guide !)

Turquie-mars-2012-414.jpg

Du temple d'Artémis ne subsistent que peu de choses. Une colonne... et son nid de cigogne...

Turquie-mars-2012-428.jpg

Mais encore des ruines prises d'assaut...

Turquie-mars-2012-423.jpg

Aujourd'hui les ruines sont noyées... mais à son apogée le temple mesurait  155 m de long et 55 m de large !

Turquie-mars-2012-421.jpg

Et comme toujours des animaux parmi les vestiges. En l'occurence des oies.

Turquie-mars-2012-419.jpg

Pouvoir remonter le temps pour s'imprégner de la splendeur du temple avant sa destruction  d'abord par les Goths en 265 après J.C. puis par les chrétiens...

 

Jusqu'à quand les hommes s'acharneront-ils à détruire ce qui a précédé leur génération, leur croyance, leur opinion ?

 

Repost 0
Published by Philomène - dans Voyages...
commenter cet article
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 06:23

Dernier jour de vacances, derniers moments "en vacance" des tâches quotidiennes, soucis variés...

Les visites se terminent comme elles ont commencé par une... mosquée.

La mosquée d'Isa Bey du village de Selçuk date du XIV ème siècle et a été restaurée. C'est l'un des seuls monuments où l'on sent l'influence des Seljoukides d'Iran : fenêtres ouvragées et superbe portail à stalactites surmonté de minarets dont les briques dessinent d'élégants chevrons.

Turquie-mars-2012-343.jpg

Juste à côté de la mosquée se situe la basilique Saint-Jean. Enfin, comme d'hab.  ce qu'il en reste ↓ !Turquie-mars-2012-358.jpgMais plutôt que de déambuler parmi des tas de pierres (Vème siècle), je préfère partir vadrouiller et prendre un peu le pouls de la petite ville où je fais de jolies rencontres.

Turquie-mars-2012-367.jpg

 Des enfants avec des cerfs-volants... juchés sur des restes antiques...

Turquie-mars-2012-368.jpg

 

Turquie-mars-2012-377.jpg

Un nid de cigogne... (en fait il y en a plein !)

Turquie-mars-2012-385.jpg

Une mémé ravie de jouer les stars...

Turquie-mars-2012-378.jpg

... à côté des toits-terrasses de Selçuk, située en contrebas !

 

Repost 0
Published by Philomène - dans Voyages...
commenter cet article

Blog Ribambelle D'écritures

  • : LEMONDEPHILOMENE
  • LEMONDEPHILOMENE
  • : Ecritures, lectures, autres slams et divagations par Jeannine Anziani alias Philomène
  • Contact

Profil

  • Philomène
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !

Ouvrages parus

!cid 784A2A53-C404-499D-B6DE-691DD5C21D7B@home

 Phocette, la petite souris marseillaise (Editions de l'Hippocampe)

Recherche