Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 août 2016 3 17 /08 /août /2016 07:10
Couverture N°93 (graphisme Anne-Marie Suire)

Couverture N°93 (graphisme Anne-Marie Suire)

A TAAAAAAAAAAAAAAAABLE !

 

- A taaaable !

C’était un hurlement d’adolescente, l’accent : étranger, rauque

chantant et gai.

- A taaaaaaaable !

Les deux mots avaient tangué, vibré, avant d’éclater en pièces détachées. Rires ! mais aucun effet ! Alors le cri avait redémarré, enflé, explosé en feu d’artifice :

- A taaaaaa-aaaaaaaaaaaa-bleeeeeeeeeee-eeu !

Ce cri, surgi d’une nécessité, allait revenir avec constance durant tout le séjour de mes chères cousines. Un appel repris en chœur, repas après repas. Sans avoir conscience qu’il allait passer dans l’histoire familiale, point d’exclamation d’un séjour inoubliable, synonyme d’un partage magnifié.

Il faut du temps pour bâtir des temples et des légendes.

Et pour écrire sur cette clameur, mon cœur, combien d’années ? Le temps d’oublier avant de se remémorer, un jour, allez savoir pourquoi ! Nos souvenirs ne nous appartiennent pas, font ce qu’ils veulent et surgissent au moment où l’on s’y attend le moins.

Là, tout de même, au deuxième ou au troisième appel, les convives prenaient place. Echanges de pensées, frôlements d’âme, assiettes vides. Que me reste-t-il des mets partagés et des phrases croisées ? Je note…

Toi : découverte

Elle : repue

Nous : contentement

Vous : rieurs

Tous : communion

Moi : mission accomplie

 

Il y avait entre nous des frontières géographiques

Il y avait entre nous tellement d’amour

Et un même soleil et la bleue Méditerranée

Et des dissonances d’accents à moquer

Et davantage encore, tellement d’avantages

dans nos différences.

 

Déjeuner terminé, fauteuils clignant de l’œil, c’était direction salon, pour le café et les gâteaux, façon Orient. Mais quel sujet de conversation ? L’innommable passé, les drames récents, les guerres à venir, l’apocalypse qui prend son temps ?

Certainement, nous devions avoir, encore une fois, refait le monde ! Et probablement discouru sur la vie la mort, les religions, le bien le mal, tout ce qui fout le camp et tous ceux qui n’étaient déjà plus là.

A coup sûr, mes cousines avaient confié leur incertitude du lendemain dans un pays entouré d’ennemis ; insisté sur l’absolue nécessité pour le peuple « élu » revenu de l’enfer de persister à vivre sur un sol mémoriel et nous avaient interpellés sur la croyance « du rôle particulier dévolu au judaïsme. » [1]

Pourtant, c’est étrange non ? je ne me rappelle que d’un cri ! Pas de guerre, pas de peur, pas de colère ni de douleur, juste un cri de ralliement ! Qui me plonge dans la nostalgie et met des larmes dans mes yeux.

Tant de discours majeurs, de paroles fondamentales sur la planète, depuis le premier mot prononcé par l’homme, et moi, avec ce : « à table ! » Est-ce bien sérieux ?

Mais qui demande de la gravité ? A me pencher sur ce passé, je me souviens. De notre liberté, ultime politesse, privilège, pied de nez à la mélasse, je me souviens que nous choisissions, avec excès, une opulente légèreté.

Épilogue :

 « Nous sommes nés les uns pour les autres.»

(Marc Aurèle - 121 -180)

 

Jeannine Anziani

(publié dans le N°93 de la revue d'écritures Filigranes)

http://www.ecriture-partagee.com

 


[1] Jean-Christophe Attias

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Blog Ribambelle D'écritures

  • : LEMONDEPHILOMENE
  • LEMONDEPHILOMENE
  • : Ecritures, lectures, autres slams et divagations par Jeannine Anziani alias Philomène
  • Contact

Profil

  • Philomène
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !

Ouvrages parus

!cid 784A2A53-C404-499D-B6DE-691DD5C21D7B@home

 Phocette, la petite souris marseillaise (Editions de l'Hippocampe)

Recherche