Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 août 2015 1 24 /08 /août /2015 11:34
Port Miou encore et toujours...

Dans ce blog, Port Miou a droit a sa catégorie : LA Calanque. Et je songe habituellement que j'ai du à peu près dire l'essentiel à son propos. Donc, qu'il n'y a plus rien à ajouter !

Mais... il y a toujours un mais... mon été passé dans ce coin de paradis (comme a encore soupiré avec extase ma fille il y a peu) m'incite à poster cet article.

C'est vrai, LA Calanque est un lieu à part. A deux pas de la société et aussi en-dehors.

Quand nous arrivons, à chaque fois, c'est comme si je déposais un fardeau. Je respire tout à coup différemment. Là-haut, sur les chemins poudreux qui mènent au Parc National... passent des gens venus du monde entier... une foule affolante.

Mais en-bas, au bord de l'eau, calme et volupté (et aucun luxe !)

Port Miou encore et toujours...

Calme, volupté et sérénité.

Retrouver la calanque, c'est renouer avec l'instant présent.

Reportés à une date ultérieure les soucis, les problèmes, les tracas en tout genre !

Un maillot de bain, un paréo, un chapeau de paille.

Manger, dormir, se baigner.

La douche du matin, l'apéro du soir.

 

Regarder passer les bateaux.

 

Port Miou encore et toujours...

Regarder passer les bateaux.

Avant, mais c'était avant... nous avions possédé un magnifique voilier et navigué sur la mer bleue.

Avant, nous quittions Port Miou pour aller plus loin... où forcément c'est toujours mieux.

Et puis, lire (ou relire) dans ce même blog, "Queue d'poisson"  mon dernier texte écrit pour Filigranes, adieu joli voilier. Mais pas la calanque ; les dieux nous ayant octroyé en échange...  un vieux bateau... de la calanque !

Une belle occasion de "pratiquer". Car, en principe, le but pour la plupart des gens est d'aller toujours vers le +. Plus grand, plus beau, plus cher...

Or nous faisions la route inverse... arrêtions de bourlinguer sur la Méditerranée et nous contentions de demeurer sur notre cabanon flottant.

Un début de sagesse ? "Heureux qui comme Ulysse..."

 

Port Miou encore et toujours...
Port Miou encore et toujours...
Port Miou encore et toujours...
Port Miou encore et toujours...
Port Miou encore et toujours...
Port Miou encore et toujours...

Maintenant, à propos de "ma" calanque", chut ! n'en parlez à personne et oubliez ce que je viens d'écrire...

Port Miou encore et toujours...
Repost 0
Published by Philomène - dans LA Calanque
commenter cet article
10 septembre 2014 3 10 /09 /septembre /2014 11:21

Je ne crois pas qu'il existe de par le monde de nombreux enfants pouvant se rendre à leurs cours de tennis par la mer, en empruntant une annexe !

- Tu te rends compte de ta chance ? ai-je donc dit à Petite-Fille la dernière semaine d'août.

C'est que pour ses derniers jours de vacances, sa maman ayant repris le travail, nous devions garder la dite petite-fille. Le bateau s'était imposé plutôt que la maison, et Fille Chérie avait eu la bonne idée (soufflée) de l'inscrire à un stage de tennis à la Presqu'île, soit juste en face de notre cabanon flottant ! D'où, tous les matins, court trajet en annexe, débarquement sur la rive Est, puis petite marche au-dessus de la falaise et des bateaux amarrés aux bouées de passage.

Les tennis de la Presqu'île (Cassis)
Les tennis de la Presqu'île (Cassis)

Passé sur la rive Est, il est nécessaire de s'engager ensuite dans "le" tunnel de Port Miou puis de poursuivre sur l'étroit chemin, d'où la vue est à couper le souffle, menant à la Presqu'île.

Rive Est
Rive Est

Rive Est

Une dizaine de mômes sous la houlette de jeunes profs sympas et dynamiques. Bon ! Il y a des progrès à faire mais Petite-fille est pleine de bonne volonté sous le soleil qui tape bigrement fort entre 10 h et midi...

Les tennis de la Presqu'île (Cassis)
Les tennis de la Presqu'île (Cassis)
Les tennis de la Presqu'île (Cassis)
Les tennis de la Presqu'île (Cassis)

Et pour récompenser Petite-fille (et nous !), un repas à "La plage Bleue", juste sous le restaurant huppé de la Presqu'île mais pas aux mêmes tarifs !

Entre nous, je vous recommande les banquettes colorées et moelleuses de l'endroit sans chichis, le menu abordable et surtout, surtout la vue imprenable sur le cap Canaille, l'une des plus hautes falaises maritimes d'Europe et plus haute falaise de France avec ses 363 mètres d'altitude.

Les tennis de la Presqu'île (Cassis)
Les tennis de la Presqu'île (Cassis)
Les tennis de la Presqu'île (Cassis)
Les tennis de la Presqu'île (Cassis)
Repost 0
Published by Philomène - dans LA Calanque
commenter cet article
8 septembre 2014 1 08 /09 /septembre /2014 12:06
Le ragondin de Port Miou

Rien ne va plus au royaume de Port Miou ! Rendez-vous compte, la calanque divisée en deux clans : les pour et les contre !

Ceux qui disent : "Nous lui donnons à manger tous les soirs, et il est toujours à l'heure !"

Véridique, je l'ai vu et cette fois-ci photographié... sauf qu'il était en retard sur l'horaire annoncé et que la nuit tombait. Mes photos sont toutes noires sauf une !

Et il y a ceux qui râlent : "c'est un nuisible ! Il est monté sur un bateau, a salopé tout le pont parce qu'un sac de poubelle traînait dans le cockpit !"

Véridique aussi, j'ai vérifié l'information et vu de mes yeux vu, un matin, devant la capitainerie un sac déquicheté et les ordures éparpillées...

La chose n'est donc pas aisée à trancher. Côté nuisible, je m'interroge. A mon sens, entre la bestiole et l'homme, le plus nuisible pour la nature, n'est probablement pas celui qui est montré du doigt.

Le ragondin de Port Miou

Quoi qu'il en soit, durant cette dernière semaine d'août, avec Petite-Fille, nous nous sommes rangées du côté des amis du rongeur.

Petite-Fille allait donc déposer sur la rive, des épluchures de patates, des fanes de carottes, des pelures de poires, au coin convenu.

A partir de vingt heures, sur la panne, le spectacle commençait. Tous les mioches du voisinage se retrouvaient pour laire le gué... et soudain "il" arrivait, à la nage, sortait de l'eau et tranquillement commençait à manger ses feuilles de salade et autres...

Ma foi, j'ai trouvé les séances réjouissantes.

Repost 0
Published by Philomène - dans LA Calanque
commenter cet article
20 août 2014 3 20 /08 /août /2014 15:06

Dans ce port qui n'en est pas un, la calanque a le statut de "port précaire", depuis peu, il y a un nouvel habitant ! C'est un ragondin.

Pour mémoire, Le ragondin (Myocastor coypus), aussi appelé castor ou lièvre des marais, est un mammifère originaire d'Amérique du Sud. L'animal a été introduit en Europe au XIXème siècle pour l'exploitation de sa fourrure bon marché. Tous les individus présents dans les régions européennes proviennent d'évasions ou de lâchers volontaires.

Comment celui de Port Miou est arrivé là ? Mystère ! Une grande quantité de ragondins vivent dans le delta du Rhône mais c'est pas vraiment à côté...

Moi, j'avoue, voir la petite bête nager devant les bateaux m'a mise en joie mais comme toujours il y a des ronchons qui nous prédisent les pires maux si "le rat" se reproduit...

Image du Net

Image du Net

Il y a une autre bestiole dont j'ai fait la connaissance il y a peu à Port Miou, c'est l'iule. En fait, une sorte de mille–pattes (myriapode diplopodes), ce qui veut dire que chaque anneau porte 4 pattes.
Les iules ne vivent pas en société comme les fourmis et les abeilles. Ils ne se côtoient jamais sauf pour la reproduction. Ce sont donc de grands solitaires !

Quoi qu'il en soit, je n'aurais pas pris la bestiole, qui se baladiat tranqillement près du Grand Pin des rendez-vous du Club PPM, dans ma main ! Je ne suis pas particulièrment fan d'insectes... Pourtant, c'est ce qu'a fait Marine, la petite-fille de nos voisins qui trouve l'iule "trop joli" et n'arrêtait pas de jouer avec jusqu'à ce que son grand-père lui dise :

- Bon, Marine,  maintenant arrête d'embêter cet insecte et rends-lui la liberté...

Et puis une autre bestiole est venue se poser sur notre annexe...

C'était le jour "insectes" en observation. Mais qui observait qui, des insectes et des hommes ???

 

Les bestioles de Port Miou
Les bestioles de Port Miou
Les bestioles de Port Miou
Les bestioles de Port Miou
Repost 0
Published by Philomène - dans LA Calanque
commenter cet article
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 12:41
Août 2014 à Port Miou
Août 2014 à Port Miou

Est-ce qu'un matin, ou un soir... je me lasserai de cet endroit ? Comme dit Hubert, un copain-voisin de la calanque "ça fait 35 ans que je viens et je suis toujours sous le charme !"

Nous sommes plusieurs dans ce cas. Ce qui étrange, c'est que même si certains d'entre nous vivent dans de charmantes maisons et dans un environnement de calme absolu, l'atmosphère de la calanque nous envoûte tout de même.

Ce n'est pas le même silence, ce sont d'autres sons, ce n'est pas la même paix, c'est couler dans un autre rythme.

Autour du "Château"
Autour du "Château"
Autour du "Château"

Autour du "Château"

Enfin, comme toujours et partout, il y en a qui résistent, qui ne VOIENT pas. Mais.... ce sont des touristes de passage, encore intoxiqués !

Penchée sur sa tablette... davant la Capitainerie, pourquoi ne regarde-t-elle pas autour d'elle ? En face ? Au-dessus ? En-dessous ?

Penchée sur sa tablette... davant la Capitainerie, pourquoi ne regarde-t-elle pas autour d'elle ? En face ? Au-dessus ? En-dessous ?

Des reflets... des jeux de lumière... l'odeur de l'iode...
Des reflets... des jeux de lumière... l'odeur de l'iode...
Des reflets... des jeux de lumière... l'odeur de l'iode...

Des reflets... des jeux de lumière... l'odeur de l'iode...

Repost 0
Published by Philomène - dans LA Calanque
commenter cet article
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 11:52

Combien d'années, que nous sommes "citoyens de la calanque" ? Trente, quarante... "quand on aime, on compte pas !"

Ah ! La calanque... MA calanque !!! où nous avons changé une fois de rive et plusieurs fois de places !

Depuis deux mois, nous avons encore déménagé ! Nous nous sommes éloignés de l'entrée, rapprochés du "Château" et retrouvés des copains-voisins.

Maintenant que nous ne naviguons quasiment plus, plus de Grand bateau, plus d'énergie, Port Miou est vraiment pour nous "le port meilleur" où l'on pose ses valises, ses soucis, où l'on vient se ressourcer, vivre au présent l'eau, l'air, le soleil...

Nouveau point de vue sur la rive d'en face
Nouveau point de vue sur la rive d'en face

Nouveau point de vue sur la rive d'en face

Port Miou : "semblable à une émeraude enchâssée" a écrit Bouyala d'Arnaud. Et notre Frédéric Mistral n'a pas été en reste : "(...) les falaises se resserrent tout à coup, et vous croyez que l'âpre gorge finit là..."

Au pied du bateau, "mon" nouveau jardin... "ma" piscine !
Au pied du bateau, "mon" nouveau jardin... "ma" piscine !
Au pied du bateau, "mon" nouveau jardin... "ma" piscine !

Au pied du bateau, "mon" nouveau jardin... "ma" piscine !

Je sais, il y a celles et ceux qui suivent ce blog régulièrement et qui connaissent (par coeur !) la catégorie intitulée "LA calanque";

Je m'adresse à présent à celles et ceux qui viennent pour la première fois et je leur dis :

- Soyez curieux, allez donc à votre tour en apprendre un peu plus sur ce lieu magique

qu'est Port Miou en vous baladant dans cette catégorie.

Mon salon d'été

Mon salon d'été

Mais toujours quelque vaisselle à faire... (sans lave-vaisselle !)

Mais toujours quelque vaisselle à faire... (sans lave-vaisselle !)

Repost 0
Published by Philomène - dans LA Calanque
commenter cet article
3 août 2013 6 03 /08 /août /2013 13:55
Un matin à Port Miou

Ce matin-là, dans la calanque, juste en face de moi, une armada d'optimists venus de l'école de voile de Cassis.

Ces petites coques de noix qui s'étirent à la queue-leu-leu derrière un gros Zodiac m'ont toujours fait penser à une mère cane et ses canetons. J'adore !

La file des mini bateaux me rend joyeuse. L'air devient bon enfant dans les interpellations entre les professeurs et les élèves ! Et invariablement me rappelle un souvenir d'été.

C'était pendant une escale à Bosa - côte ouest de la Sardaigne - là aussi la mère cane et ses canetons faisaient des ronds dans l'eau autour de notre bateau. Sauf que le maître sarde avait de curieuses méthodes d'apprentissage.

Chaque fois qu'un enfant faisait une mauvaise manoeuvre avec son optimist, il lançait son canot à moteur sur le pauvre gosse et lui envoyait au passage  une pleine écope d'eau de mer !

D'accord c'était le mois de juillet et l'eau était chaude...

- Andréa ! Andréa ! hurlait l'italien.

Nous avions fini par plaindre le pauvre Andréa, ce n'était peut-être pas le meilleur moyen de lui faire aimer la voile !

Un matin à Port Miou
Repost 0
Published by Philomène - dans LA Calanque
commenter cet article
2 août 2013 5 02 /08 /août /2013 11:48

Quatre petits jours.... pas un de plus, pas un de moins pour poser son stress, oublier les soucis, recharger les batteries.

Quatre jours hors du temps, du monde. Et pourtant, la calanque est si près, mais pourtant, la calanque est si loin...

 
Ciel, mer, que de bleu...
Ciel, mer, que de bleu...

Ciel, mer, que de bleu...

Et puis, nous avons fait un sauvetage ! En promenant en annexe sur l'onde fraîche et claire de la calanque, et faisant une pose près d'un bateau ami, j'aperçois soudain une magnifique bestiole qui se débat dans l'eau. Une bestiole que je n'ai jamais vu mais vraiment belle. J'hésite à l'attraper mais le copain nous dit que la bête est inoffensive. Alors L'Homme, la saisit dans ses mains robustes ! et nous allons la déposer sur le ponton.

Port Miou 2013

"C'est une lucane", explique Alain le voisin.

La Lucane (Lucanus cervus) relève des Lucanidae, très grande Famille au niveau mondial, représentée en France par moins d'une dizaine d'espèces. C'est le plus grand et le plus imposant des insectes européens. C'est aussi le plus grand et le plus impressionnant de nos Coléoptères, car le développement mandibulaire des mâles peut atteindre des proportions spectaculaires, ce qui ajoute à la ressemblance avec les bois du cervidé .... d'où le nom de "Cerf-volant" ....CQFD !

"Le château" de Port Miou

"Le château" de Port Miou

Repost 0
Published by Philomène - dans LA Calanque
commenter cet article
1 juin 2013 6 01 /06 /juin /2013 11:27

Hier soir, à la librairie Maupetit, librairie bien connue des marseillais, présentation de "Marseille Plein Ciel" (Mémoires millénaires Editions).

Me voici donc en possession de mon exemplaire et, à parcourir les pages, plutôt fière de côtoyer, d'abord Monsieur Le Maire Jean-Claude Gaudin qui a préfacé l'ouvrage, mais aussi, de retrouver mon Ôde en compagnie de textes signés par de vraies célébrités !

Dans le désordre : Pierre Echinard, de l'Académie de Marseille et historien - René Frégni, écrivain, Prix 2012 La  XXème Targa Jean Giono, pour l'ensemble de son oeuvre - Gilles Del Pappas, écrivain, Grand prix de Provence pour l'ensemble de son oeuvre - Monseigneur Jacque Bouchet, recteur de Notre-Dame de la Garde, et tant d'autres...

Je voudrais encore vous parler du remarquable travail photographique effectué par Pierre Behar.  Un système de prises de vue par ballon captif qui va, par exemple, permettre de positionner l'appareil à 2 mètres de la statue de la Vierge au sommet de Notre-Dame de la Garde.

"Par sa technique particulière de prises de vues, il nous offre des perspectives originales qui échappent habituellement au regard du promeneur terrestre." (J.C. Gaudin)

 

Mon Ôde à la calanque, certains la connaissent dans sa version originale. Pour Marseille Plein Ciel, elle a été raccourcie et a subie quelques petites transformations.

Tous droits de reproduction étant réservés, vous n'aurez droit, ci-dessous, qu'au début. Mais vous pourrez toujours acheter le livre (15 €) dans toute bonne librairie qui se respecte ou le commander directement chez Editions Mémoires Millénaires - 7 rue Auguste Pégurier - 06200 Nice

memoiresmillenaires@wanadoo.fr

 

 

Cette photo-ci n'a pas été prise d'un ballon captif... mais par mon modeste appareil !

Cette photo-ci n'a pas été prise d'un ballon captif... mais par mon modeste appareil !

Ôde à la calanque de Port-Miou

 

Et ce dimanche, nous allons à Port-Miou... Je suis en haut du chemin. Je regarde ce faux sentier qui dégringole, les arbres indisciplinés. Et cette trouée bleue, dans le fond, qui m'appelle. Les pierres roulent sous mes pas. J'hume l'air. Le ponton est toujours là, notre voilier aussi. Une découverte à chaque fois ! Mes yeux s'emplissent de luminosisté. De bleu. De vert. De cette eau qui pétille au soleil, ce  ponton de bois qui court après les navires, ces petites criques où jouent des enfants, ces pierres blanches...

Repost 0
Published by Philomène - dans LA Calanque
commenter cet article
24 août 2012 5 24 /08 /août /2012 06:32

Mon été se termine comme il a commencé, à me partager entre Marseille et Port Miou. Jours en ville et jours en mer.

Port-Miou-ete-2012-014.jpg

Sormiou par temps brumeux

 

Sormiou, pour ceux qui l'ignoreraient se trouve... dans le 8ème arrondissement de Marseille !

On y accède par une route sinueuse (réservée aux riverains et aux clients des deux restaurants), à pièd... ou par bateau.

 

Près du rivage des calanques, il y a encore quelques années, on ne croisait que quelques petits voiliers, des barques de pêche et des zodiacs de plongeurs. Mais... depuis ces temps derniers, les médias ont tellement parlé DES calanques et du Parc National que, voici ce qu'il arrive à présent de croiser sur les flots ↓

 

ete-2012-011.jpg   Ce bateau a trois ponts...

 

Enfin, quand à bord de notre bien plus modeste embarcation, nous retrouvons Port Miou, je ne me lasse jamais d'admirer le savoir faire des plantes qui ont su s'adapter à un environnement de roches et d'eau salée sous un soleil de plomb.Port-Miou-ete-2012-002.jpg

   Port-Miou-ete-2012-007.jpg

Repost 0
Published by Philomène - dans LA Calanque
commenter cet article

Blog Ribambelle D'écritures

  • : LEMONDEPHILOMENE
  • LEMONDEPHILOMENE
  • : Ecritures, lectures, autres slams et divagations par Jeannine Anziani alias Philomène
  • Contact

Profil

  • Philomène
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !

Ouvrages parus

!cid 784A2A53-C404-499D-B6DE-691DD5C21D7B@home

 Phocette, la petite souris marseillaise (Editions de l'Hippocampe)

Recherche