Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 17:08

Nuage.jpgCe dimanche 20 janvier, il y avait un séminaire de la revue d'écritures Filigranes. Je ne vais pas recommencer à expliquer Filigranes. Ceux qui suivent savent, les autres, reportez-vous sur :

www.ecriture-partagee.com

Donc, préparation du numéro 85 de la revue dans la thématique de l'année, soit "Pas si simple le  monde."

Après le numéro 84 "Éloge de la relation", voici "Dans le multiple".

Notre premier travail consiste à écrire deux versions, vus par deux personnages, d'une même scène démarrant de la manière la plus banale qui soit.

 

Histoires d’un chat

 

Le chat miaule. Il n’a plus rien à manger. Il n’y a plus du tout de croquettes ; seulement, je n’ai aucune envie de m’occuper de ce chat. Ce n’est pas mon chat ! Pas choisi. Il s’est imposé. C’est un chat garde alterné.

Ah ! Voilà bien ce que me propose la vie : un animal à quatre pattes alors que j’avais décidé au printemps dernier : « stop. Fini les chats. »

Pourtant n’avais-je pas toujours énoncé : « un chat, c’est l’âme d’une maison. Il t’accueille quand tu rentres. Il va, il vient, il emplie le vide. »

Mais il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis. Donc, quand, au bout de dix huit ans de compagnonnage notre rouquin s’est éteint et qu’on l’ait enterré au fond du jardin, j’ai dit : « stop. Les chats, c’est terminé. »

Et voilà bien la vie comme elle est qui m’impose un été… à garder le chat de Petite Fille. Impossible de dire non. Ensuite, un mois, c’est vite passé… et le chaton gris est si mignon…

Ô ! Tragi-comédie ! Donnez un jardin à un chat puis remettez-le dans un appartement riquiqui sans même un bout de balcon à traverser. Que croyez-vous qu’il arriva ?

Au bout de trois jours, miaulements déchirants et griffades sauvages sur la porte d’entrée, soit porte de sortie dans l’esprit de la bête !

Conclusion : le chat est revenu à la maison.

 

Jeannine

 

Le chat miaule. Pauvre Minou, sa gamelle est vide mais le gros sac de croquettes est épuisé. Qu’à cela ne tienne, je vais lui ouvrir une petite boîte de thon !

-         Tiens amour de chat, régale-toi.

Le chat gris se frotte contre mes jambes comme pour me remercier. Il ne se jette pas de suite sur son assiette. Il renifle d’abord puis s’attaque à la nourriture.

Mon cœur soupire d’aise « ouf ! il aime le thon en boîte ! » Je me penche pour une caresse. « Petit chat, cette maison serait bien vide sans toi… »

Je m’installe dans le canapé du salon. Le chat qui a fini de dîner, s’installe à mes côtés, collé-serré et se met à ronronner. Félicité.

Je le regarde, roulé en boule, yeux fermés, petite chose belle et si vulnérable. Laisser ma main droite parcourir le pelage si doux m’invite à la méditation. Il y a des plaisirs simples si complets qu’ils donnent en même temps la conscience aiguë de la fragilité du monde qui nous entoure.

Mais des plaisirs qui affirment aussi que oui, c’est possible, en définitive, la paix. C’est simple. Il suffit d’être attentif aux êtres et aux choses qui nous entourent. Quitte à se forcer un peu parfois… au moins, essayer. D’aimer.

Commencer par le chat.

Ah ! Au fait, il se nomme Nuage.

 

  

Juliette

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Blog Ribambelle D'écritures

  • : LEMONDEPHILOMENE
  • LEMONDEPHILOMENE
  • : Ecritures, lectures, autres slams et divagations par Jeannine Anziani alias Philomène
  • Contact

Profil

  • Philomène
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !

Ouvrages parus

!cid 784A2A53-C404-499D-B6DE-691DD5C21D7B@home

 Phocette, la petite souris marseillaise (Editions de l'Hippocampe)

 

Recherche