Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 février 2014 5 28 /02 /février /2014 12:49

Overblog m'énerve ! Voici quelque temps déjà qu'ils ont proposé à leurs adhérents une nouvelle version soit disant plus performante...

Après avoir tergiversé... j'avais décidé de leur faire confiance et foncé... catastrophe ! Vous en avez été les témoins pour ceux qui me suivent (merci), la nouvelle version a été une vraie galère à mettre en place. Puis j'ai fini par m'y habituer et à prendre mes aises !

Mais... l'histoire était trop belle ! Voilà qu'ils me préviennent à présent  : "Vous avez utilisé le Hub Social d'OverBlog vous permettant d'importer les contenus de vos réseaux sociaux sur votre blog lemondephilomene.over-blog.com. Cette fonctionnalité étant réservée aux membres Premium depuis plusieurs mois, nous allons supprimer les articles de vos réseaux sociaux dans 15 jours".

Tiens, paf, prenez-vous ça dans la gueule les bloggeurs ! D'abord on vous incite à modifier votre blog (malin, la nouvelle version n'est pas transportable) ; puis on vous supprime des fonctionnalités ! In fine on vous incite à muter membre pemium donc à payer ! Autrement tant pis pour vooouuuus !!!

Ma foi, de colère... illico, j'ai décidé de transférer mon blog sur une autre plate-forme. Membre Premium, ça ne coûte pas une fortune ! Mais c'est le principe qui me déplaît. Quand j'ai créé mon blog sur ce site, il était sympa et vous offrait gratuitement un maximum de possibilités; Seulement, au fil des ans, de moins en moins de fonctions...

Allez, courage, fuyons !

Sauf que, c'est raté ! La-nouvelle-version-d'Overblog n'est pas compatible !!! Retour à la case départ.

Bon. Que faire maintenant ? Réfléchir (ça m'arrive de temps à autre) : "mais... je n'importe pas d'articles des réseaux sociaux ! D'ailleurs mon seul réseau fréquenté est Face de Bouc et si je poste des trucs dessus, je n'utilise pas le processus inverse ! Ou alors je n'y comprends rien, ce qui reste une possibilité.)"

 

Ma foi, vous savez tout. Conclusion : Lemondephilomène continue tel qu'il est. A moins qu'un de ses quatre matins (je suis en meilleure forme le matin) je me résolve à devenir membre premium.

Pour ce genre d'affaire, il vaudrait mieux que je consulte Fille Chérie. Elle est bien plus douée que moi en informatique.

En attendant, pour soigner ma morosité et mon questionnement existentiel ! être ou ne pas être (premium), je vous poste une carte postale, de Marseille of course !

 

La tour du fanal vue du fort Saint-Jean

La tour du fanal vue du fort Saint-Jean

Repost 0
Published by Philomène - dans Billet d'humeur
commenter cet article
11 octobre 2013 5 11 /10 /octobre /2013 11:11

Des CHAUSSETTES ! Ce matin j’ai mis des chaussettes !!!

Ce qui signifie que l’hiver arrive bientôt.

Tôt le matin il fait nuit.

Ce qui signifie que je n’ai pas vraiment envie de me lever. Nuit noire, jardin obscur…

Encore, ici, dans le sud, nous n’avons pas à nous plaindre. Dimanche dernier nous nous serions toujours cru en été.

L'anse de Maldormé le dimanche 6/10/2013

L'anse de Maldormé le dimanche 6/10/2013

Parce qu'ici, dans le sud, tout le monde (ou presque) préfère l’été. Dans le Midi, nous devons être croisés avec des lézards !

Conversation entendue hier dans le vestiaire du cours de gymn holistique :

  • Et voilà, pour venir, j’ai mis une veste…
  • Et moi une écharpe…
  • Moi, les deux…
  • Sans oublier des chaussettes !

Nous y revoici, aux chaussettes, qu’hier je n’avais pas encore remises… mais que j’ai enfilé ce matin. Avec regrets.

Enfin là, présentement, "sous le soleil exactement", à cette heure-ci, soit entre midi et deux, j'ai pu retrouver la chaleur bien-aimée en me prélassant, quelques instants, yeux fermés, sur la chaise longue ; avant de venir écrire ce billet d'humeur maussade !

En fait, ce n’est pas que je n’aime pas l’hiver, c’est plutôt le froid qui me gêne (sauf à la montagne quand je faisais du ski !)

Mais comme disait la prof de gymn :

  • Il faut mettre des couches !

Entendre évidemment superposer des vêtements.

Moi ? Apparemment je ne suis pas la seule... (se référer au vestiaire de la gymn... ) je me sens nettement plus à l'aise dans une petite robe d’été. Une robe, hop ! et terminé !

Alors que mettre :

  • un tee-shirt (manches longues) ou une chemsise SUR un tee-shirt (manches courtes)
  • une veste légère
  • un blouson ou un manteau
  • une écharpe (en attendant d’ajouter le chapeau)
  • un pantalon (chaud)
  • des chaussures fermées où enfermer les doigts de pied
  • et DES CHAUSSETTES…
Une photo de Jean-François Cardin

Une photo de Jean-François Cardin

Repost 0
Published by Philomène - dans Billet d'humeur
commenter cet article
16 janvier 2013 3 16 /01 /janvier /2013 14:02

"Un famélique cortège dont il émanait une infinie tristesse." (Marianne) C'est ainsi qu'est qualifiée la parade des lumières de la soirée d'ouverture de Marseille 2013 capitale européenne de la culture dans cet hebdomadaire ! "Marseille, comme un acte manqué"  était-il encore écrit dans son édition en ligne.

Bon, moi-même, j'ai écrit hier que La Grande Clameur en elle-même était un peu fluette mais si moi, je suis ensuite rentrée chez moi pour de (mauvaises !) raisons, famille et amis eux, ont été unanimes. Après cette clameur qui n'a pas trop clamé, des sculpteurs de glace de la place Sadi Carnot au déluge de plumes du Cours d'Estienne D'Orves en passant par la chorégraphie des jeux d'eau, sans compter toutes les autres animations, la soirée était une vraie réussite. Et je le redis, il y avait 400000 personnes dans les rues. Et aucune casse...7597469284_f041e67021.jpg

Jusqu'à l'aube du dimanche, les marseillais ont été heureux de déambuler dans un centre ville festif débarassé des voitures.

Pourtant, "Une cérémonie d'ouverture pauvrissime, une offre culturelle rachitique" écrit Libération.

Mais qu'est-ce qu'on leur a fait à Paris pour être traité ainsi ? Moi, je pense plutôt que c'est parce qu'à Marseille, les gens n'ont jamais sombré (à part quelques spécimens...) dans un "boboïsme parisien" qui consiste à snober les spectacles populaires ! En tout cas, les marseillais qui se sont déplacés en famille pour redécouvrir leur ville ce soir-là, ont aimé ce qu'on leur a proposé.

Et ils n'ont en définitive pas été les seuls ! Car si les animations de rues ont été traitées dans la presse parisienne de "fêtes votives"  - mais qu'est-ce qu'ils voulaient, qu'on leur joue Le Cid sur le Vieux-Port ? - la revue italienne Viaggio salue une fête "sans grande cérémonie mais avec tant de bonne humeur".

Vues-de-Marseille-028.jpg

Et bien voilà, ce journaliste-là a tout compris, à Marseille, on cherche pas à se faire passer pour le roi de Prusse, on pète pas plus haut que son cul !

Et vous savez quoi ? Le New-York Times aussi a tout compris ! Sur son site internet, le quotidien américain dévoile son classement des sites du monde "à visiter d'urgence cette année" et Marseille décroche la 2ème place...  juste derrière Rio de Janeiro !

Alors parisiens jaloux de notre soleil et snobs, ne venez plus à Marseille, restez dans votre grisaille et "votre culture", foutez-nous la paix et laissez-nous à nos plaisirs simples et joyeux !

 

(D'après La Provence du mercredi 16 janvier 2013)

 

 

Repost 0
Published by Philomène - dans Billet d'humeur
commenter cet article
12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 12:18

Comme chacun sait, PLU signifie Plan local d'urbanisme. Au printemps, un nouveau plan local d'urbanisme était présenté pour Marseille. Tous les zonages avaient changé de nom. Pauvres habitants ingorants des sigles UA, UB, UT, UM... voilà de quoi perdre le nord !

Dans la foulée, une enquète publique était lancée du 29 octobre au 17 décembre 2012. A savoir, le futur PLU propose une densification et la perte des jardins devenus constructibles, le zonage ne garantit pas la protection future des quartiers concernés, etc...

Fausse-Monnaie-006.jpg

Ainsi, à Bois Luzy, un des cent onze villages de Marseille, le zonage UR3 fait trembler le village formé de pavillons typiquement marseillais, mais ailleurs même constat, les petites parcelles avec des jardins risquent de disparaître. Car on va passer d'une possibilité de construire sur 0,25 % de la surface d'un terrain à 70 % de la surface et de 6 m de haut à 9 m de haut et en limite du terrain voisin !

Totalement aberrant.

Au secours, les dirigeants de cette ville sont-ils devenus fous ?

Tout ce qui fait la spécificité de la cité phocéenne risque de s'envoler.

 Escaliers-008.jpg

Autre exemple : le quartier de Gratte-Semelle qui s'étage de vallons en collines et dont les jardins participent à la bio diversité de la ville, et bien il risque fort de voir tous ses coins de verdure fondre sous le béton ! Pourtant, l'étroitesse des rues ne pourra recevoir plus de circulation et les nombreux escaliers caractéristiques limitent également les déplacements. Mais le PLU n'en tient pas compte... comme il ne prend pas en considération les terrains pentus orientés sud-nord : les demeures et les rues à l'aval vont se retrouver dans l'ombre des constructions à venir.

Par ailleurs, toutes les rues de Gratte-Semelle sont à l'heure actuelle visibles de Notre-Dame de La Garde, si le quartier passe en Ubt... la vue sera totalement gâchée.

Au secours Marseille va perdre son identité, sa spécificité, son âme et ses jardins !

Oui, ils sont devenus fous.

 

Repost 0
Published by Philomène - dans Billet d'humeur
commenter cet article
12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 13:02

4740824487_d5d1179ba7.jpgCe samedi 10 novembre, j'étais à la librairie Arcadia à Saint Barnabé (Marseille) pour une signature de Pola de Marseille Pola de Marseille - Sur le Vieux Port et de mes autres bouquins.

Toute la journée, dehors, un vrai déluge !

Heureusement des gens sont quand même sortis de chez eux, et une fois de plus, Pola a séduit un grand nombre de petits et de grands. Tout comme les Contes de la Méditerranée.

Un peu à la traîne, comme d'hab., Le plus petit des grands magasins... les clients hésitent. Les clients hésitent toujours avec les romans et les récits. De salons en dédicaces, je le vois bien, et ce n'est pas seulement avec les miens (de bouquins).

D'une manière générale, les lecteurs privilégient, à part pour les enfants, les auteurs connus et reconnus...

A un certain moment, une dame d'une quarantaine d'années, s'approche de la table à côté de moi, où sont exposés un grand nombre de livres. Elle a déjà trois titres sur les bras et me jette en passant un regard négligent. Qu'à cela ne tienne, je lui dis :

- Bonjour Madame, je vois que vous devez être une grande lectrice, peut-être que je peux vous parler de ce livre-ci (je montre Le plus petit des grands magasins), je suis là aujourd'hui pour le dédicacer...

Et alors elle me répond :

- Oh ! Non, ce n'est pas la peine, je n'achète QUE LES BOUQUINS Á LA MODE !

Je tombe dans un tel abîme de perplexité que j'avoue n'avoir rien pu répliquer. Aucune réponse pertinente et intelligente !!!

Elle m'aurait répondu :

- Je n'achète que les bouquins primés, ou, que les livres recommandés par les critiques, ou, des livres dont m'ont parlé des amis...

Mais LES BOUQUINS Á LA MODE ?

 

Oui, j'avoue, je m'en veux de n'avoir pas su répondre :

- Á LA MODE, à la mode, de chez nous, comme les choux ?

 

Repost 0
Published by Philomène - dans Billet d'humeur
commenter cet article
28 octobre 2012 7 28 /10 /octobre /2012 13:34

"Les sanglots longsdivers-maison-et-environnement-105.jpg

des violons

de l'automne

blessent mon coeur

d'une langueur monotone."

 

Cher Verlaine, traduisant si joliment mes sentiments d'aujourd'hui.

Car à Marseille, ce matin, le mistral rugit d'interminables plaintes emplies de froidure et mon coeur, mon esprit et mon corps se désespère.

Ils savent pertinemment que six mois obscurs et frisquets vont les obliger à s'emmitoufler, «s'estranciner» comme on dit ici, à bouger au ralenti.

 

"Tout suffocant

et blême, quand

sonne l'heure.

Je me souviens

des jours anciens

et je pleure."

 

C'est que mon âme préfère l'heure d'été, et se souvient, effectivement, des dimanches de bord de mer, la chaleur qui rend moite, le jardin sous mille couleurs.

Mon âme se serre et gémit.

 

"Et je m'en vais

au vent mauvais

qui m'emporte

de ça, de là,

pareil à la

feuille morte."

 

Paul Verlaine

 

Non, là, vraiment non, m'en vais aller nulle part. Trop froid, fort, violent, le vent aujourd'hui; 130 km heure qu'ils ont dit. A déjà déraciné des arbres au boulevard Rabatau (près du Pard Chanot où a lieu la foire de Marseille la deuxième quinzaine d'octobre).

Moi, en ce dimanche glacial, je reste dans la maison au coin du feu, en me contentant de regarder par la fenêtre les feuilles mortes s'envoler.

Et m'en vais juste aller... préparer des crêpes pour les enfants...

 

Repost 0
Published by Philomène - dans Billet d'humeur
commenter cet article
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 11:17
  
Certains ont probablement regardé le documentaire hier soir sur Canal +.
«Bah ! On le savait déjà...»  a commenté mon mari.
En gros oui, moi aussi j'étais au courant du gaspillage dans le domaine agro-alimentaire, mais pas à ce point, ni dans ces proportions. Et voir le film me conforte si possible encore plus dans mon choix de me fournir en fruits et légumes auprès d'une AMAP Visite à la ferme .
Surtout, je crois que le temps est venu où il est nécessaire que nous nous y mettions TOUS ! Je veux dire, pas nécessairement adhérer à un panier paysan mais BOYCKOTTER les rayons fruits et légumes des hyper et supermarchés !
Donc, à défaut d'AMAP, retourner au marché ou chez le primeur de son quartier.
Car qu'est-ce que c'est que cette dictature de la tomate calibrée, du concombre droit comme un I, de la banane sans taches ? Rien de moins qu'une obligation d'acheter des produits sans le moindre goût décrétés "parfaits" !!!
 Tous ces stocks d'aliments qui partent à la poubelle parce que non calibrés... c'est stupide et dramatique pour notre planète.
Ce sont les consommateurs qui ont fait baisser l'utilisation des colorants dans les biscuits, le paraben dans les produits de beauté, il est grand temps de refuser les carottes et les courgettes du même modèle.
La diversité, elle est aussi dans notre assiette !
Repost 0
Published by Philomène - dans Billet d'humeur
commenter cet article
24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 11:35

«Lever le nez de ses casseroles pour observer et absorber le monde. La cuisine n'est pas qu'un assemblage plus ou moins habile d'ingrédients, mais une histoire d'hommes, de rencontres, de partage, d'ouverture à la science et aux arts qui, à un moment donné, avec une grande détermination, signent un style. Sinon, on ne dépasse jamais ce que reproduit la tradition, de génération en génération.»

Thierry Marx (chef étoilé) - extrait Télérama3262 du 18/07/12

 

Moi, j'ai envie d'appliquer la formule à la poésie, au grand dam des puristes, des classiques qui ne jurent que par les rimes classiques et les sonnets.

J'en ai rencontré il y a quelques temps de ces ayatollahs de la strophe, ils m'ont un peu déprimé... pourquoi faudrait-il rester coïncer au temps de Ronsart ? Ah ! "Mignonne allons voir..." 

Mais j'en suis sûre, s'il était encore en vie, Ronsart écrirait tout autrement.

De Rembrant à Picasso, de Lulli à Ravel, les exemples peuvent se multiplier dans tous les arts d'une évolution naturelle. Lutter contre ce courant, c'est lutter contre la vie.

Mais la poésie ? Non ! Certains voudraient n'y rien changer...

 

FOTO-4-5353-le-chateau-d-If-et-son-phare-a-droite.jpg Photo Jean-François Cardin (vue de Marseille)

 

 

Repost 0
Published by Philomène - dans Billet d'humeur
commenter cet article
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 11:29

Voter ! Certes voter... mais pour qui ? Probablement, vous qui lisez ce blog en ce moment précis avez-vous sur le sujet des convictions profondes. Et bien je vous le dis tout de go, moi ces élections me dépriment !

Qui peut m'enthousiasmer, me faire croire que réellement quelque chose va changer ? Aucun de ces deux bonimenteurs (beaux menteurs) restant en ligne, aucun des dix, la fois d'avant.

Parce que, le systéme à mon sens est faussé dès le départ sur l'autel des vanités.

Parce que ce pouvoir accordé à un Président est trop grand. Et la forme de pouvoir mise en place, forcément, va griser l'élu, le mettre à part, isolé, déconnecté des réalités de notre société, des problèmes de la vie , des gens comme vous et moi !

Comment croire encore à des promesses électorales alors que nous savons tous (même si nous nous efforçons de l'oublier) qu'un gouvernement qu'il soit de droite ou de gauche ne dispose que de moyens limités face à l'économie mondiale. Nous pouvons le déplorer, le fait n'en existe pas moins.

Et puis, entre nous, franchement, pour être arrivé là où ils en sont, tous ces hommes politiques, que de compromissions...  tout ce qu'il nous disent, et tout ce qu'ils nous cachent...

Comme nous sommes loin d'une véritable éthique...

 

"Etre irréprochable, ce n'est pas se conformer à une morale sociale mais être libéré de l'envie, de l'avidité, et de la recherche du pouvoir qui sont des causes d'inimitié.

La plupart d'entre nous se refusent à affronter les choses telles qu'elles sont. Le pouvoir sous n'importe quelle forme est un mal."

La révolution du Silence - Krishnamurti

 

Maintenant, dans quel programme trouverons-nous un jour ces mots ? En attendant méditer...

sur quelques vestiges dont les hommes politiques devraient s'inspirer. Car que reste-t-il des civilisations ? Quelles leçons ?

Les hommes passent...

Turquie-mars-2012-026.jpg

 

 

Repost 0
Published by Philomène - dans Billet d'humeur
commenter cet article
10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 09:24

Agip 001Ici, dans le quartier, probablement que nous ne pourrons jamais oublié l'homme.  

D'autres, lecteurs (assidus !) de ce blog se souviennent peut-être d'articles consacrés à la mémoire d'Eric Aullen Un an déjà... .

Je voudrais vous reparler de l'affaire aujourd'hui.

 

Pour mémoire, le 15 décembre 2008, Eric Aullen avait été abattu, d'une balle dans le dos... lors du braquage de sa station-service. 

 

Le procès de ses deux assassins, retrouvés et arrêtés, s'est déroulé à Aix-en-Provence le vendredi 16 mars, jour de notre retour de Turquie. Impossible donc d'y assister.  Nous regrettons sincèrement, avec mon époux, de n'avoir pu ce jour-là témoigner notre soutien à l'épouse d'Eric, Danièle Mardi 8 mars 2011 : journée internationale de la femme .

 

Hier, dans La Provence, un article mentionnait que le tueur faisait appel de la sentence le condamnant à 30 ans de réclusion criminelle. Je ne suis pas étonnée.

Toute l'attitude de cette personne qui ne mérite pas le titre "d'homme" va dans ce sens : "je suis innocent ! On va relancer l'enquête. Avec tous les témoignages qu'il y a eu contre moi... tous ces faux témoins, on va vous retrouver !"avait  éructé José Caveda, le tueur, franchement menaçant, quelques instants après avoir entendu sa condamnation.

Faire appel de la sentence, c'est ne pas reconnaître son action criminelle, de refuser de voir la réalité, de mesurer les conséquences de son acte.

Toutes choses dont cette "personne" n'est pas capable...

 

Danièle Aullen a ouvert un blog : www.hhtp://ericaullen.canalblog.com

 

Repost 0
Published by Philomène - dans Billet d'humeur
commenter cet article

Blog Ribambelle D'écritures

  • : LEMONDEPHILOMENE
  • LEMONDEPHILOMENE
  • : Ecritures, lectures, autres slams et divagations par Jeannine Anziani alias Philomène
  • Contact

Profil

  • Philomène
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !

Ouvrages parus

!cid 784A2A53-C404-499D-B6DE-691DD5C21D7B@home

 Phocette, la petite souris marseillaise (Editions de l'Hippocampe)

Recherche