Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 07:33

 

Je vais vous confier un truc bizarre : depuis que Laurent Blanc à pris le commandement de l'équipe de France, je suis à nouveau les matchs de l'équipe de France !

Oui, j'avoue en 1998 je m'étais fait prendre au jeu de jambes de Zizou, au charme de Lizarazu, à la classe de Desailly, à la force tranquille de Laurent Blanc... enfin je les avais aimé ces bleus-là !

Ensuite, euh ! j'avais laissé tombé leurs successeurs pleins d'arrogance, de suffisance et distillant l'antipathie...

Seulement voilà Laurent Blanc est de retour...

Le changement est de taille ! Tenez, incroyable, hier matin à Metz, quelques heures avant le match de qualification pour l'Euro 2012, le Laurent a emmené ses hommes au Centre Pompidou-Metz !

 

5071282118_98211687a6.jpg

Pour démontrer que foot, culture et art pouvaient se rencontrer.

Je trouve ça super que nos footballeurs sortent un peu de leur terrain vert pour aller se balader dans l'exposition "Chefs-d'Oeuvre".

Je trouve ça très bien que ces "gamins" prennent place dans la vraie vie et ne s'isolent plus de la réalité...   

 

Repost 0
Published by Philomène - dans Billet d'humeur
commenter cet article
25 septembre 2010 6 25 /09 /septembre /2010 08:19

 

Marseille-010.jpgDe quelle couleur était le monde cet été ?

Il était bleu de ciel et de mer.

Il était vert de jardin et de plantes et cramoisi aussi comme l’intérieur d’une figue bien mûre.

Il était d’inox gris comme un robinet tout neuf !

Enfin il a été quoi ! Il a vécu comme il a pu.

Un jour en joie dans des vagues câlines et du sel sur la peau en compagnie de gabians hurleurs et de muges paresseux passant nonchalamment dans l’eau claire de MA calanque.

Oui, je dis MA calanque parce que quelque part, elle appartient au fond de mon cœur.

Un autre jour en dérisoire déprime provisoire dans de mauvaises herbes trop hautes, des fleurs fanées, des mottes de terre desséchées, une haie à tailler…

Puis, j'ai regardé la télé et le monde m’a énervé !

 

Repost 0
Published by Philomène - dans Billet d'humeur
commenter cet article
23 juillet 2010 5 23 /07 /juillet /2010 12:37

  

Avancer, progresser, en âge certainement.

Pour tout le reste… et Dieu sait qu’il en reste…  cela dépend de ce  que l’on entend derrière l’idée.

Dans notre société occidentale pour la plupart des gens avancer doit  être synonyme d’une « montée » dans l’échelle sociale accompagnée, forcément, de signes extérieurs de richesse sensés aller avec.

C’est-à-dire :

-         un plus grand appartement ou l’acquisition d’une maison ;

pour les meubles passer d’Ikéa à Roche Bobois, voire au canapé du Corbusier !

4684138020_b9eb3760b7.jpgPour l’auto changer sa Citroën pour une luxueuse  B.M…

Pour les vêtements oublier H & M ;

pour ses vacances aller de plus en plus loin… et si par chance ou folie vous possédez un bateau, au fil du temps, il le faudra plus long, un mètre de plus, encore un mètre…

Comprenons : le bonheur est d’avoir plus. Plus beau, plus grand, plus haut, toujours plus haut ?

 

Souchon l’a chanté :

 « Aïe, on nous fait croire
Que le bonheur c'est d'avoir
De l'avoir plein nos armoires
Dérisions de nous dérisoires car… »

 

Dérision, parce que le scénario ne se passe pas toujours dans l’ordre attendu !

Des fois l’existence se présente sous forme de montagnes russes.

Plusieurs options : regrets, déprime, comparer, désespérer ou opter pour apprenti-sage !

 

Exemple.

Par un concours de circonstances compliquées dont je vais vous passer les détails, question bateau, j’en avais un. Un grand, justement ! Sauf que j’avais toujours su quand il avait déboulé dans ma vie que ce serait pour un temps donné.

Ce temps donné est passé.

Restait à prendre la chose comme une opportunité. De voir ses propres réactions…

Car, dans ce cas précis, heureux hasard, s’est présenté un autre navire, plus vieux, plus petit, assez moche je dois dire mais un bateau tout de même et un bateau à La Calanque Port-Miou-016.jpg(voir hier et autres articles dans la rubrique "mes histoires".)

Un p’tit bateau, ça m’allait, l’essentiel était sauvé. Pouvoir continuer à faire des ronds dans l’eau et piquer une tête dans la mer ailleurs qu’à partir d’une plage bondée…

En prime, l’exercice était pertinent, voici une nouvelle occasion de continuer l'apprenti-sage.

Essayer de passer du plus au moins sans comparaison, ce processus d’évasion. Cette manie que l’on a de toujours comparer ! Et encore qu'il fallait savoir ce qu'il y avait derrière ce soi-disant "moins". Moins de quoi ?

Essayer de prendre juste ce que la vie envoyait, accepter le changement. Pourquoi le changement serait-il négatif ? Le changement peut aussi être pris comme une chance... de changer...

 

Révélatrices, les remarques des nouveaux voisins de panne :

« c’est pas trop dur de ne plus avoir votre ancien voiler ? »

« ça doit vous faire tout drôle de vous retrouver sur un petit ! »

 

Qu’est-ce que ça signifie, cette obsession du plus grand, du plus, plus, plus ?

Plus de quoi ?

  

Repost 0
Published by Philomène - dans Billet d'humeur
commenter cet article
30 juin 2010 3 30 /06 /juin /2010 20:29

 

divers-maison-et-environnement-001-copie-1.jpg

 

Une fleur d'hortensia dans le petit matin, déjà un peu fanée.

Mais la beauté devrait-elle toujours être éclatante ?

 

Grand Fils a dit : "il devient moche ce chat !"

Oui, le chat a vieilli, approchant ses 19 ans...

 

Triste civilisation...

 

 

Repost 0
Published by Philomène - dans Billet d'humeur
commenter cet article
6 juin 2010 7 06 /06 /juin /2010 16:21

 

Se transformer en fourmi Cigale ou fourmi ? m’a amené pour quelques jours ici ! Avouez que l’endroit  est spécial !

 Helice-002.jpg

 

A Marseille des deux côtés du port, il suffit de passer la barrière pour se retrouver dans un autre monde ; celui des baraques blanches et bleues des clubs, avec les dialogues à la Pagnol du « petit peuple de la mer » garantis, avec convivialité et générosité à la clé.

Sauf que, justement ces barrières, les derniers projets d’urbanisme de la mairie envisagent de les supprimer.

Soi-disant qu’il faut donner accès à la mer… à tout le monde. Que les baraques sont moches, démodées… que les petites grues dénaturent le paysage !

Je m’étrangle quand j’entends ça ! Pure démagogie ! Quoi, que veulent-ils ces politiques imbéciles ? Que Marseille ressemble à n’importe quel autre port de la côte méditerranéenne ? Transformer  le basin du Lacydon en un port artificiel, lisse et sans personnalité, quelle chouette idée !

Ne voient-ils que cette cité a du caractère, un tempérament, une atmosphère unique (swing Marseille - page 41 - Du quotidien à voix haute - Editions Manoirante), ne s’en rendent-ils pas compte ?

 

Tout ce qui fait que cette ville ne ressemble à aucune autre, tout ce qui contribue à sa spécificité, voilà que des élus veulent l’anéantir. Franchement moi, même si je n’ai pas accès à la mer sur le pourtour du port, quelle importance ? Je m’en fous !

 

Helice-004.jpg

 

La mer je peux la voir, avant, après, sur le quai des Belges, sur les plages… mais ces baraques, ces barrières, cette vie des clubs, les lauriers roses dans les pots et le pastis dans les verres au moment de l'apéro du club où l'on vous invite sans façons, Helice-016.jpgC’EST Marseille !

Quel port souhaitent-ils construire, un truc aseptisé, du pareil au même de Menton à Cerbère ?

 

D’aucuns vont peut-être penser que je ne suis qu’une vieille conservatrice. Pas du tout mais leur truc à ces politiques me fait songer à « du passé faisons table rase ! »

Changer ce qui ne va pas, je veux bien. Mais changer ce qui fonctionne, ce qui crée du positif, de la « vraie » vie ? Cela s'appelle être irresponsable et ne pas voir plus loin que le bout de son nez ! Faire une connerie quoi !

 

Helice-007.jpg

 

Repost 0
Published by Philomène - dans Billet d'humeur
commenter cet article
31 mai 2010 1 31 /05 /mai /2010 11:51

 

3369274608_cf62ca62f7.jpgToute ma vie j'ai été plutôt cigale...

Mais depuis quelques temps me voici plutôt fourmi !

C'est plus marrant d'être une cigale

C'est plus barbant de faire fourmi !

 

Faudrait pouvoir avoir le corps d'une cigale4343684440_7d3b00ed1c.jpg

et la tête d'une fourmi !

Chanter l'été tout en faisant des provisions

pour l'hiver...

Parce que vraiment jouer les cigales je préfère

Que me transformer en fourmi !

Ne reste plus qu'à appliquer la Méthode Coué :

Je suis une fourmi et ça me plaît...

    Je suis une fourmi et ça me plaît...

         Je suis une fourmi et ça me plaît... 

 

Repost 0
Published by Philomène - dans Billet d'humeur
commenter cet article
18 mai 2010 2 18 /05 /mai /2010 07:23

 

Les Romains au cirque, se repaissaient de jeux cruels !

Certes, plus personne n'est jeté aux lions mais... faisant suite à l'article d'hier, je dirai que certaines personnes, peut-être excitées par la foule et voulant continuer le spectacle en se donnant le premier rôle, choisissent encore la violence. 

 

La fête du foot s'est mal terminée à Marseille.4612319632_e4b145890f.jpg

Voitures et vélos incendiés, abri-bus détruits, terrasses de restaurants saccagées, vitrines de magasins volant en éclats, la liste des dégâts est longue...

Parmi ceux-ci un symbole : la mise à feu  de Zarafa la girafe de 6 mètres de haut habillée de 3000 livres qui trône en haut de la Canebière.

Je vois là comme une sorte d'autodafé !

Faire brûler des livres, c'est faire partir en fumée culture et savoir...

 

Je propose une idée : plutôt que de mettre ces jeunes délinquants imbéciles en prison, d'abord faisons-leur nettoyer toutes les dégradations qu'ils ont occasionné ; ensuite faisons-leur signer un contrat.

Au programme : étudier Socrate, Platon, Sénèque, lire J.J. Rousseau, Voltaire, Montaigne, faire un compte-rendu sur la poésie chez Victor Hugo, Maupassant. Obligeons-les à apprendre par coeur quelques strophes de Verlaine, Rimbaud, Prévert, Boris Bian. 

Bien, disons que cette liste n'est pas exhaustive...

 

Qu'en pensez-vous ? Brûleront-ils encore des livres suite à ce traitement ??? 

 

Repost 0
Published by Philomène - dans Billet d'humeur
commenter cet article
17 mai 2010 1 17 /05 /mai /2010 13:06

 

Probablement certains d’entre vous avez regardé, hier soir dimanche, les images à la télé : cette foule compacte envahissant les quais du Vieux-Port et le bas de la Canebière à Marseille pour fêter les joueurs de « l’Ohèmeu » ayant gagné le championnat de France et la Coupe de la Ligue.

 

4442537898_95a750c0f4.jpg

 

Moi, j’étais en train de terminer un texte sur l’ordinateur pour le prochain numéro de la revue Filigranes quand L’Homme va appelé avec force :

-  Viens voir, viens voir le monde  qu’il y a sur le Vieux Port !

Au bout de la troisième injonction je me suis décidée à venir regarder la lucarne magique. Effectivement, c’était un peu hallucinant de contempler ce peuple hurlant dans une sorte de communion païenne.

Sauf que je n’ai pu m’empêcher de ressentir une sorte d’amertume.

C’était donc là qu’aboutissait notre société ?

S’il est vrai qu’il est réjouissant quelque part de voir unis dans une même ferveur des gens de toutes couleurs et de tous horizons, il m’est en même temps impossible de ne pas penser que cette liesse se passe en l’honneur d’hommes donnant des coups de pied dans UN BALLON !

 A choisir un objet rond, je crois que je réfèrerai encore des adorateurs de l’astre solaire !

 

Il y a encore peu les gens communiaient dans des cathédrales, des églises en l’honneur de Dieu.

Il est vrai aussi que déjà, chez les Romains, un peuple fusionnel se retrouvait  dans des stades…

« Panem et circenses » (Du pain et les jeux du cirque).

Juvénal -  Satire X – vers 81.

 

Voilà tout ce que demandaient les Romains de la décadence, du pain et les jeux du cirque… En sommes-nous revenus là ?

 

Repost 0
Published by Philomène - dans Billet d'humeur
commenter cet article
11 avril 2010 7 11 /04 /avril /2010 07:00

 

HOMME !

Des villes de cette pute de société occidentale

qui se vend au plus offrant,

qui n'admire que les gagnants, ce qui brille, le clinquant

n'oublie pas d'aller de perdre de temps en temps

dans un lointain désert, la proche campagne, une forêt profonde, au sommet d'une montagne ou sur la mer.

 

l-019.jpg

 

Bref, un endroit où la nature reprend ses droits, où tu redeviens humble, où tes soucis passent à l'arrière plan.

Par exemple là, sous cette falaise se cache la grotte Cosquer (nom de son découvreur).

Cette grotte unique au monde, probable sanctuaire, est datée d'après les représentations pariétales ornant ses murs entre moins 27000 et moins 19000 avant J.C .

Aujourd'hui elle se situe 37 mètres sous le niveau de l'eau.

 

Ça donne à réfléchir non ?

 

Repost 0
Published by Philomène - dans Billet d'humeur
commenter cet article
31 mars 2010 3 31 /03 /mars /2010 11:31

 

"Je vais être méchante ! Je serais très méchante". 4333829987_f7e156456f.jpg

Elle l'avait annoncé, elle le fait !

Je l'ai déjà écrit, quand j'ai démarré ce blog, je me suis promis de ne pas aborder la sphère privée. Donc je n'entrerai pas dans les déambulations des explications.

A quoi ça sert de disserter sur la méchanceté au risque de soi-même se draper dans les habits d'un dragon ?

  « Car le juste tombe sept fois mais se relève, le méchant trébuche dans l'adversité »

La bible

 

En apprenant hier soir une mauvaise nouvelle concernant un des hommes de ma vie, j'y vois juste un parallèle.

Si ici dans ce doux pays une femme est capable de faire autant de mal à son ancien compagnon, au père de son fils, comment ne pas comprendre qu'à l'autre extrémité il y ait des femmes qui se fassent exploser ?

 

Jacques Brel avait dit : "il n'y a pas de gens méchants, il n'y a que des gens qui ont peur".

 

                                                              Oui la peur pousse à des actes insensés.  

 

Repost 0
Published by Philomène - dans Billet d'humeur
commenter cet article

Blog Ribambelle D'écritures

  • : LEMONDEPHILOMENE
  • LEMONDEPHILOMENE
  • : Ecritures, lectures, autres slams et divagations par Jeannine Anziani alias Philomène
  • Contact

Profil

  • Philomène
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !

Ouvrages parus

!cid 784A2A53-C404-499D-B6DE-691DD5C21D7B@home

 Phocette, la petite souris marseillaise (Editions de l'Hippocampe)

 

Recherche