Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 décembre 2010 3 29 /12 /décembre /2010 15:39

 

La recette du cake d'amour (Peau d'âne est à suivre à la lettre, certes ! Mais par ces temps de grand froid que diriez-vous d'une soupe au chou ?

 

La soupe au chou

 

Ingrédients :

1 beau chou vert pommelé La-creche-023.jpg

3 ou 4 carottes

2 petits navets

3 pommes de terre

1 cuillère à soupe de concentré de tomates

1 oignon

sel - tour de poivre du moulin

2 clous de girofle

1 feuille de laurier

1 ou 2 coins de jambon

3 ou 4 saucisses de ménage ou saucisse italienne

 

Enlever les feuilles dures et flétries du chou, enlever toutes les côtes. Couper les feuilles restantes en menus morceaux, bien rincer, mettre dans un fait-tout.

Faire roussir l'oignon épluché au-dessus du feu, puis planter 1 clou de girofle à chaque extrémité, ajouter avec les carottes épluchées et coupées en rondelles un peu épaisses et les navets en morceaux. Recouvrir d'eau, ajouter la cuillère de concentré de tomates (astuce provençale), sel, poivre, laurier.

Faire mijoter à petit feu jusqu'à ce que le chou soit pratiquement réduit en compote ( 3 - 4 heures, voire +)...

Ensuite mettre les pommes de terre coupées en quartiers, les saucisses, les coins de jambon et remettre sur le feu jusqu'à cuisson complète.

 

Pour que la soupe soit parfaite, il faut qu'il ne reste presque plus de jus, que la cuillère tienne droite à l'intérieur ! Au besoin, pour l'épaissir, écraser quelques uns des morceaux de pommes de terre et diluer dans le bouillon.

 

Repost 0
Published by Philomène - dans Recettes de cuisine
commenter cet article
28 décembre 2010 2 28 /12 /décembre /2010 09:56

 

"Si Peau d'âne m'était conté, j'y prendrais un plaisir extrême", avouait La Fontaine.

 

Peau d'âne est mon conte préféré. Aussi en 1970, quand Jacques Demy en a fait un film, j'ai frémi ! J'avais tellement imaginé depuis mon plus jeune âge les personnages que j'avais terriblement peur d'être déçue. Mais voilà, le film est une féerie, un enchantement, les décors, les robes couleur du temps, de lune, du soleil.

Et puis Delphine Seyrig campe une fée si sexy... et Jacques Perrin en prince charmant habillé de rouge ? Quelle femme de ces années-là n'a pas été amoureuse de Jacques Perrin ?

 

Enfin, hier soir sur Arte, le film est repassé. Il a très bien veilli... la magie (sans effets spéciaux de haute technologie...) m'a une fois de plus transportée dans une contrée imaginaire où nous avons probablement tous et toutes rêvées un jour d'effectuer un séjour !

 

Allez je vous laisse avec la recette du cake d'amour. C'est bien pour finir l'année non, un cake d'amour ?

 

 

 

  

Repost 0
Published by Philomène - dans Vidéos
commenter cet article
27 décembre 2010 1 27 /12 /décembre /2010 10:17

 

Ben voilà ! Le bonhomme rouge est passé par la cheminée... j'espère qu'il vous a gâté ! Moi il m'a apporté une toux à fendre toutes les buches stockées dans le jardin, un nez qui coule mais aussi des rires d'enfants, du champagne qui pétille dans des flûtes, un spendide service à thé en porcelaine...

 

La-creche-030.jpg

  

Et puis juste avant il y avait eu l'atelier de création de Bagatelle. Sous la houlette de ma chère Benedetta avec qui l'année dernière j'avais partagé les animations, Petite-Fille et Petit-Fils ont crée des cartes de voeux, fait des dessins débordant de paillettes.

Je me dis que le Père Noël couvre les minots de jouets sophistiqués mais que finalement les gosses se régalent souvent autant de distractions toutes simples... Pour dire, ils ne voulaient plus partir de l'atelier...

 

La-creche-034.jpg

Repost 0
Published by Philomène - dans De bric en vrac
commenter cet article
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 12:38

 

Pour succéder aux dioramas de décembre 2009 Les boîtes à merveille , la mairie de Bagatelle propose cette année aux visiteurs (c'est gratuit) une nativité du 19 ème siècle.

Les santons mesurent 60 cm de haut et proviennent d'églises aubagnaises.

 

La-creche-037.jpg

 

Selon l'évangile de Saint Luc, Joseph accompagné de son épouse Marie, qui était sur le point d'accoucher, étaient parvenus à Bethléem afin de s'y faire recenser. N'ayant pas trouver de place à l'auberge,ils s'installèrent dans une étable, dans laquelle Jésus serait né.

Marie y placa son bébé dans une crèche (mangeoire à bestiaux).

La fête du Jour de la Nativité est appelée plus couramment Noël.

 

Repost 0
Published by Philomène - dans Des histoires
commenter cet article
21 décembre 2010 2 21 /12 /décembre /2010 13:20

 

L'an dernier, à la même époque, tout le mois de décembre, je m'étais transformée en " conteuse de Bagatelle " ! Décembre à la mairie de Bagatelle .

Mais bien sûr les années se suivent et les animations culturelles de la mairie des 6ème et 8ème arrondissements de Marseille changent.

Donc pour ces fêtes de Noël 2010, pas de dioramas ni de contes. L'exposition (collection Paul Chaland) met en scène différents métiers dans la Provence d'antan, reproduits par des automates.

Huit mini-théâtres représentent les gestes du berger, de la lavandière, du charpentier...

Les animations sont de Jean-Paul Fabre, les santons de Simone Jouglas, les décors de Maurice Coupin.

 

Je suis seulement désolée de vous en présenter quelques uns à travers le grillage qui les protège mais impossible de passer l'objectif de mon appareil photo entre les mailles...

 

Les scieurs

La-creche-024.jpg

« Vois-tu petit, ce qu'il y a de plus important dans une maison c'est pas la toiture ni les murs comme tu pourrais le croire. C'est les portes et les fenêtres. Parce que c'est par là qu'on voit les amis et qu'on les fait entrer. »

(Michel Tournier)

 

 Les Lavandières

La-creche-027.jpg

 « Les lavandières bavardent éperdument, c'est bien connu. On est entre femmes. On échange les petits secrets du vilage. Et on ne lave bien le linge sale qu'en famille. »

(Michel Tournier)

 

Le boulanger

La-creche-028.jpg

« Rien n'égale la fierté du boulanger. C'est que le pain n'est pas une nourriture comme les autres. Le pain des hommes, le pain de Dieu, c'est  une nourriture pour l'esprit autant que pour le corps. »

(Michel Tournier)

 

Repost 0
Published by Philomène - dans De bric en vrac
commenter cet article
18 décembre 2010 6 18 /12 /décembre /2010 12:48

 

2806477420_20f34e4390.jpgLe jeudi matin est consacré à la gymnatisque holistique La rentrée (et la méthode Ehrenfried) ; donc jeudi dernier comme d'hab. je me gare à proximité du cours, c'est-à-dire que je trouve une place sans problème (horodateur...) dans la rue Edmond Rostand Poterie .

Je sors de ma petite auto, me dirige vers l'appareil le plus proche ancré sur le trottoir d'en face un peu plus bas dans la rue.

Devant moi, un charmant jeune-homme peste après ses pièces que la machine lui rend gentiment !

Enfin, à force de persévérance, l'homme obtient son ticket de stationnement. A mon tour je glisse une pièce dans l'appareil, prend mon bout de papier validé.

A ce moment-là je retourne vers ma voiture et qu'est-ce que je vois ? Un agent de la police municipale en train de me verbaliser !

Je hurle tout en m'approchant et explique que j'étais en train de prendre mon ticket mais que la chose a pris un peu de temps à cause de mon prédécesseur.

 

Justement le jeune-homme, garé juste devant moi et revenu in-extremis lui aussi, confirme mes dires.

- Mais qu'est-ce qui me prouve que vous veniez d'arriver, me jette hargneusement le policier.

Je manque de m'étouffer !

- Mais c'est la vérité ! En plus cela ne m'était encore jamais arrivé, c'est une sacrée coïncidence !

Ouais ! Mais j'ai pas des yeux dans le dos, moi ! Quand vous allez payer, Il faut mettre le warning ou laisser un mot sur le pare-brise "je suis en train de payer".

Je manque de m'étrangler.

- Attendez, je n'ai jamais vu personne mettre son warning ou laisser un message sur son pare-brise !

- Et bien c'est ce qu'il faut faire. Mettez-vous à ma place. Comment je peux deviner ?

- Ben... mettez-vous à ma place aussi !

- Je n'ai pas à me mettre à votre place  ! Je fais mon boulot et puis c'est moi qui détient le pouvoir et je fais comme je veux !

_____________________________________________

 

Et bien maintenant, je compte sur vos témoignages et vous remercie par avance ! Laissez-moi vos commentaires, dites-moi qui parmi vous à déjà mis pendant ce court laps de temps entre le moment où l'on se gare et le moment où l'on revient son ticket de paiement à la main, qui a installé donc, son warning ou laisser bien en vue sur son pare-brise un joli message genre "cher officier de police, je suis en train de payer, un peu de patience je vous prie".

 

Repost 0
Published by Philomène - dans Billet d'humeur
commenter cet article
15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 17:33

  Moi j'ai vu petite maman hier soir en train d'embrasser le père Noël

 

 C'est l'époque de l'année où je retrouve mon enfance, où, tous les ans,

un air me trotte dans la tête.

Je croyais qu'il avait disparu derrière le rideau du temps et voilà que je l'ai retrouvé !

 

 

 

 

C'est Noël et comme chaque année
Le petit Jojo à des joujoux plein sa ch'minée
Mais depuis la nuit même
Il a aussi un secret
À son nounours qu'il aime
Il murmure si tu savais

Moi, j'ai vu petite maman hier soir
En train d'embrasser le Père Noël
Ils étaient sous le gui
Et me croyaient endormi
Mais sans en avoir l'air
J'avais mes deux yeux entr'ouverts

Ah si papa était v'nu à passer
J'me demande ce qu'il aurait pensé
Aurait-il trouvé naturel
Parce qu'il descend du ciel
Que maman embrasse le Père Noël

Quand j'ai vu petite maman hier soir
En train d'embrasser le Père Noël
J'ai bien cherché pourquoi
Et j'ai deviné, je crois
C'est parce qu'il m'avait
Apporté de si beaux jouets

Aussi pour l'an prochain, j'ai bon espoir
Qu'il viendra encore à mon appel
Et de nouveau, je ferai semblant
De dormir profondément
Si maman embrasse le Père Noël.

Repost 0
Published by Philomène - dans Musique
commenter cet article
13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 13:25

 

Hier matin, traditionnelle promenade dans les bois en compagnie de Petit-Fils et de Petite-Fille pour ramasser la mousse.La-creche-015.jpg

La mousse qui servira de décor à la crèche et  sur laquelle viendront prendre place les santons.

Parmi les santons, trois Rois Mages que l'on fait avancer pas à pas chaque matin jusqu'à leur arrivée le 24 au soir devant l'étable.

 

Dans l'Evangile de Matthieu les Rois Mages, en fait les mages venus d'Orient apportent de riches présents à l'enfant Jésus : or, encens, myrrhe. Mais aucune mention qu'ils aient été au nombre de trois.

Le nombre de trois est supposé du fait que trois cadeaux ont été offerts.

La tradition nous a transmis les noms de La-creche-017.jpgMelchior, Balthazar et Gaspard  mais en Russie et en Finlande, on raconte que le Père Noël serait le quatrième Roi Mage. Trop au nord de la planète pour voir l'étoile du Berger, il n'aurait jamais atteint Bethléem et il aurait fini par offrir ses cadeaux aux enfants.

 

L'écrivain français Michel Tournier dans son roman Gaspard, Melchior et Balthazar paru en 1980 donne une version plus iconoclaste de l'histoire d'un quatrième roi mage : Taor, prince de Mangalore. Parti du sud de l'Inde pour découvrir la recette du "rahat loukoum à la pistache", il arrive trente trois ans plus tard à Jérusalem et découvre l'eucharistie.

   

Repost 0
Published by Philomène - dans Des histoires
commenter cet article
10 décembre 2010 5 10 /12 /décembre /2010 13:04

 

Vous avez remarqué l'originalité du titre ? Il fait froid ! En cela je m'aligne sur les journaux télévisés qui nous rebattent les oreilles du sujet.

Nous sommes au mois de décembre et il fait froid, il neige... quelle extravagance !

 

Rue-Celina-sous-la-neige-janvier-09-006.jpg

 

L'été, nous avons droit au même thème mais dans sa version inverse : il fait chaud, une canicule pointe à l'horizon... quelle incohérence !

 

Je vous le dis tout net, je crois que les médias nous prennent pour des imbéciles ! A moins qu'ils aient réellement des problèmes pour trouver des sujets d'actualité. Parce que... oui, l'hiver IL FAIT FROID, et l'été IL FAIT CHAUD.

Quoi de plus normal ?

 

Mais l'homme, calfreuté dans son bureau, sa p'tite auto, son logis (pour la plupart chauffé) a oublié que Nature varie... L'homme souhaiterait toujours la même température tempérée sous un ciel clément sans orages, ni grêlons ni flocons !

Ben voyons !!!

 

Repost 0
Published by Philomène - dans Billet d'humeur
commenter cet article
7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 15:17

 

Et donc, dans ce numéro 78 de la revue d'écritures Filigranes ( Dans l'enveloppe ) parmi ses compagnons de la rubrique Inscriptions à la page 38, le lecteur tombe sur un slam : mon texte.

 

Les p’tits bateauxMarseille.jpg

 

Les p’tits bateaux, m’ssieurs dames, les p’tits bateaux

qui vont sur l’eau ont tous un nom.

Les p’tits bateaux, m’ssieurs dames, les p’tits bateaux

parfois, des fois changent de patron.

A nouveau patron des fois, parfois nouvelle appellation.

« Tiens bon matelot ! »

Tiens bon parce que n’est pas affaire si facile, pour un navire,

de changer d’identité.

 

D’abord faut remplir des formulaires, noircir des lignes,

donner en photo la bobine du propriétaire.

Déclarer !

Douanes – Affaires Maritimes pas question d’être illégitime.

S’armer ! De patience…

parce que…

y a toujours la queue dans l’administration de la marine

y a toujours un papier qui va manquer !

Mais avec de l’obstination, forcément,

l’indispensable coup d’tampon vénérable

finit par s’abattre sur l’acte de francisation.

Bon.

 

Le parcours est-il terminé ? Nullement !

Arrive l’étape ravaudage,

s’agit de gratter sur l’arrière de l’embarcation

l’ancienne dénomination, boucher des trous, poncer,

effacer les marques du passé :

tiens, c’est vrai… comme si on pouvait…

d’un coup de papier de verre

gommer tout ce qui nous déplaît.

Tiens comme ce s’rait bien !

 

Après reste à prendre des mesures… tirer un trait…

avant l’instant solennel :

s’appliquer à appliquer le nom choisi

et tomber en extasie.

Franchement, à quoi peut tenir le ravissement !

Puis…

la superstition s’en mêle !

Car les p’tits bateaux, m’ssieurs dames, les p’tits bateaux

qui changent de patronyme doivent impérativement

sortir en mer, fendre les vagues avant de revenir dans un magistral demi-tour couper par trois fois leur étrave.

Oui, c’est comme ça, point d’autre possibilité sous peine de…

déveine !

Aussi mieux vaut, sur l’eau bleue, jouer le jeu.

  

(Jeannine Anziani alias Philomène)

  

Repost 0
Published by Philomène - dans Du SLAM
commenter cet article

Blog Ribambelle D'écritures

  • : LEMONDEPHILOMENE
  • LEMONDEPHILOMENE
  • : Ecritures, lectures, autres slams et divagations par Jeannine Anziani alias Philomène
  • Contact

Profil

  • Philomène
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !
  • En l'an 2000, j'ai décidé de changer de vie ! Disons, de me consacrer à ce que j'avais toujours rêvé de faire : écrire... Alors, depuis, j'écris... pour les grands et pour les petits !

Ouvrages parus

!cid 784A2A53-C404-499D-B6DE-691DD5C21D7B@home

 Phocette, la petite souris marseillaise (Editions de l'Hippocampe)

Recherche